Code source

Le Parisien

Des histoires dans l’actualité racontées par les journalistes du Parisien, et par celles et ceux qui les ont vécues directement. Code Source est un podcast présenté par Jules Lavie, avec des reportages d'Ambre Rosala, du lundi au vendredi, à écouter dès 18 heures.

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

read less

«Crime en 2 CV» : 38 ans après, Bruno Joushomme clame toujours son innocence
Il y a 6d
«Crime en 2 CV» : 38 ans après, Bruno Joushomme clame toujours son innocence
Le jeudi 28 février 1985, Évelyne Laborde périt dans l’incendie de sa 2 CV au bord d’une route qui traverse la forêt domaniale de Meudon (Hauts-de-Seine).  On pense d’abord à un tragique accident : une sortie de route, la voiture qui s’embrase, et Bruno Joushomme, le mari d’Evelyne sorti à temps de la voiture, qui assiste totalement impuissant à la mort de sa femme.Mais après le drame, les proches d’Évelyne se mobilisent et demandent l’ouverture d’une enquête criminelle. Ils accusent Bruno Joushomme, d’avoir maquillé un meurtre en accident pour s’accaparer la fortune de cette femme de 39 ans son aîné qu’il venait d’épouser.Depuis le début, Bruno Joushomme clame son innocence dans cette affaire. Condamné à la prison à perpétuité en 1998 et libre depuis 2020, il veut s'apprêter à déposer une troisième demande de procès en révision pour faire reconnaître ce qu’il considère comme une «erreur judiciaire».Pascale Egré, journaliste au service police-justice du Parisien qui a rencontré Bruno Joushomme, revient sur cette affaire dans Code source.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Dérives de naturopathes : pourquoi le gourou du jeûne Eric Gandon est en prison
27-01-2023
Dérives de naturopathes : pourquoi le gourou du jeûne Eric Gandon est en prison
Le jeudi 12 janvier 2023, le naturopathe Eric Gandon est mis en examen pour homicide involontaire, et placé en détention provisoire. Cela fait suite à plusieurs décès survenus chez des participants à ses stages de jeûne. Pour plusieurs centaines d’euros, Eric Gandon proposait des cures consistant à ne pas consommer d’aliments solides pendant une à plusieurs semaines. Lors d’un stage mené en en août 2021, une femme de 44 ans était décédée, sans pour autant provoquer l’interruption de la cure. Une information judiciaire ouverte dans la foulée avait révélé l’existence d’autres victimes.Ces dérives renforcent la polémique autour de la naturopathie. En octobre 2022, la plateforme Doctolib avait d’ailleurs annoncé son intention de bannir du site près de 6000 naturopathes.Cet épisode de Code source est raconté par Elsa Mari et Florence Méréo, journalistes santé au Parisien.Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Thibault Lambert et Clara Garnier-Amouroux - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : RMC. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Reconversions : ex-commerciale, Aurélie se lance dans le tatouage médical
26-01-2023
Reconversions : ex-commerciale, Aurélie se lance dans le tatouage médical
Aurélie Vannier est commerciale dans le secteur médical quand son père apprend qu’il est atteint d’un cancer. Elle voit son apparence physique changer sous l’effet des traitements, et elle commence à s’intéresser à l’impact des cancers sur l’image qu’ont les patients d’eux-mêmes. Depuis déjà quelque temps, elle aimerait changer de métier. Elle se met à réfléchir à ce qu’elle pourrait faire pour aider les personnes malades à aller mieux. Puis elle se tourne vers la dermopigmentation réparatrice : une technique de tatouage notamment utilisée sur les patientes atteintes d’un cancer du sein car elle permet de recréer une aréole, la zone colorée autour du mamelon après une ablation du sein. Après plusieurs mois de négociations infructueuses avec son employeur, elle parvient finalement à se lancer à 41 ans et, et elle crée sa société, Ava Dermopigmentation, le 14 novembre 2022.Aurélie Vannier raconte sa reconversion au micro d’Ambre Rosala. Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Thibault Lambert et Clara Garnier-Amouroux - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
La face cachée de Dominique P., grand-père de 70 ans accusé de crimes odieux
25-01-2023
La face cachée de Dominique P., grand-père de 70 ans accusé de crimes odieux
C’est d’abord dans un supermarché près de Carpentras (Vaucluse), en septembre 2020, que Dominique P. attire l’attention de policiers. Surpris alors qu’il filmait plusieurs femmes à leur insu, il est interpellé.Après la perquisition de son domicile, l’affaire bascule dans une autre dimension. Les enquêteurs découvrent une série de vidéos et réalisent que le septuagénaire a mis au point un stratagème des plus sordides : depuis 8 ans, il drogue son épouse, et propose à des inconnus recrutés sur internet de venir la violer dans leur coquet pavillon du sud de la France. Mis en examen pour viols aggravés, agressions sexuelles et administration de substances nuisibles, Dominique P. est alors écroué, et 47 des hommes qu’il avait fait venir chez lui sont poursuivis pour viol. Aujourd’hui, les enquêteurs le soupçonnent d’avoir aussi agressé plusieurs femmes dans les années 1990, et d’être impliqués dans des affaires de tentatives de viol, et une affaire de meurtre. Cet épisode de Code source est raconté par Louise Colcombet et Jean-Michel Décugis, journalistes au service police-justice du Parisien. Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
ChatGPT : le robot qui révolutionne l’intelligence artificielle
23-01-2023
ChatGPT : le robot qui révolutionne l’intelligence artificielle
Lancé à la fin du mois de novembre 2022, ChatGPT démocratise l’intelligence artificielle. Conçu comme un robot de conversation qui répond par écrit aux questions que vous tapez sur votre clavier, ChatGPT est capable de répondre à n’importe quelle question posée par des humains, de manière plus ou moins argumentée. Certains internautes ont même découvert qu’il était possible de demander au robot d’écrire des essais universitaires, et des chapitres de livres. ChatGPT fait aussi régulièrement des erreurs, et il atteint ses limites rapidement. Pourtant, cette nouvelle intelligence artificielle fascine la plupart de ses utilisateurs. Cet épisode de Code source est raconté par Aubin Laratte, journaliste au pôle actualité du Parisien et Nicolas Berrod, journaliste au service “futurs”.  Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo, Emma Jacob, Thibault Lambert et Clara Garnier-Amouroux - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : Europe1, France Inter, Noticias, CB News, Podcast Hypercroissance. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Le footballeur Benjamin Mendy jugé pour viols : le récit de son procès
20-01-2023
Le footballeur Benjamin Mendy jugé pour viols : le récit de son procès
Le 26 août 2021, la police du comté de Cheshire, situé dans le nord-ouest de l’Angleterre, publie un communiqué : « Benjamin Mendy a été placé en détention provisoire, dans l’attente de sa présentation devant le tribunal de Chester ». Le défenseur français, qui évolue avec Manchester City depuis 2017, est visé par des accusations de viols et d’agression sexuelle. Il est suspendu dans la foulée par son club.Placé en liberté conditionnelle début 2022, c’est libre que le champion du monde 2018 se présente devant les médias le 10 août 2022 pour l’ouverture de son procès à la Crown Court de Chester. Le 13 janvier 2023, Benjamin Mendy est finalement déclaré non-coupable de six viols et une agression sexuelle par le jury populaire. Mais un nouveau procès est prévu à l’été prochain concernant deux autres accusations, l’une de viol et et l’autre tentative de viol.Pour Code source, Romain Baheux, journaliste au service des sports du Parisien, et Marie Boëda, correspondante du Parisien à Londres, reviennent sur sa carrière de footballeur et son procès.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : France 24, SkyNews, BFMTV. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Affaire Noël Le Graët : comment le patron de la FFF s'est rendu indésirable
16-01-2023
Affaire Noël Le Graët : comment le patron de la FFF s'est rendu indésirable
« Zidane au Brésil ? Je n'en ai rien à secouer, il peut aller où il veut ! » répond le président de la FFF au micro de RMC, le 8 janvier, interrogé sur la prolongation du sélectionneur Didier Deschamps à la tête de l’équipe de France. Ces déclarations provoquent immédiatement un séisme sur la planète football et au-delà. Le lendemain, une agente de joueurs, Sonia Souid, dénonce le comportement déplacé de Noël Le Graët à son encontre.Ces dernières années, ses propos sur l’homophobie ou le racisme dans le football ont choqué et plusieurs femmes, ex-salariées de la fédération, ont déclaré avoir été victimes d’harcèlement sexuel de sa part. Le 11 janvier, à l’issue d’un comité exécutif réuni en urgence, le breton de 81 ans est finalement mis en retrait de ses fonctions dans l’attente des résultats de l’audit demandé par la ministre des Sports, Amélie Oudéa-Castéra, afin de faire la lumière sur la gestion de la fédération.Pour Code source, David Opoczynski, journaliste au service des Sports et Robin Korda, journaliste à la cellule Récit, racontent la présidence de Noël Le Graët à la tête de la FFF de 2011 à aujourd’hui, émaillée par une série de polémiques et de scandales. Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : RMC, RTL, Europe 1, France Info, BFMTV. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Attaque contre des Kurdes : sur les traces du tueur de la rue d'Enghien
13-01-2023
Attaque contre des Kurdes : sur les traces du tueur de la rue d'Enghien
Auteur de la tuerie qui a causé la mort de trois membres de la communauté kurde le 23 décembre dernier à Paris, William Malet a reconnu en garde à vue entretenir «une haine des étrangers pathologique».Au moment de son interpellation après l’attaque de la rue d’Enghien dans le Xe arrondissement, cet ancien conducteur de TGV âgé de 69 ans était déjà connu des services de police. En 2017, il avait été condamné à six mois de prison avec sursis pour détention d’armes prohibées, puis mis en examen et placé en détention provisoire en décembre 2022 pour avoir attaqué un camp de migrants parisien, armé d’un sabre. Sous le choc, la communauté kurde a appelé le gouvernement français à reconnaître le caractère terroriste de l’attaque du 23 décembre, selon elle orchestrée par les services secrets turcs, et survenue dix ans après le triple assassinat à Paris de trois militantes du Parti des travailleurs du Kurdistan. Pour Code source, Ronan Folgoas, journaliste au service police-justice du Parisien, retrace le parcours criminel de William Malet. Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux, Emma Jacob et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : TF1, France 24. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
«J'ai retrouvé ma dignité» : médiatisée par le Parisien, Mathilda a pu quitter la cave où elle vivait
12-01-2023
«J'ai retrouvé ma dignité» : médiatisée par le Parisien, Mathilda a pu quitter la cave où elle vivait
Au mois de décembre dernier, des journalistes de la rédaction du Parisien sont allés prendre des nouvelles des hommes et des femmes qui ont témoigné dans nos colonnes au cours de l’année 2022, et pour qui cette exposition a été d’une grande aide.Le 24 octobre, Mathilda raconte dans nos colonnes la situation difficile dans laquelle elle se trouve alors. Cette femme de 59 ans, originaire du Cap-Vert, vit depuis 12 ans dans une cave de 9 mètres carrés sans contrat dans location, dans un immeuble situé dans à deux pas de la Tour Eiffel. Elle débourse 500 euros par mois pour cette pièce insalubre et sans sanitaires.Elle venait alors d’être condamnée à verser 12000 euros à son propriétaire, après avoir refusé de payer un loyer plus élevé. Son témoignage dans le Parisien lui a permis de retrouver un logement décent.Propos recueillis au micro d’Ambre Rosala pour Code source.Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Emma Jacob et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Retraites : pourquoi la France connaît sa sixième réforme en 30 ans
11-01-2023
Retraites : pourquoi la France connaît sa sixième réforme en 30 ans
Le projet de réforme des retraites du gouvernement a été présenté le mardi 10 janvier par la première ministre Elisabeth Borne lors d’une conférence de presse. Sa première mesure phare est de repousser l’âge légal de départ de deux ans, en le passant de 62 à 64 ans. L’allongement de la durée de cotisation sera également accéléré et passerait à 43 ans d’ici 2035. Il ne concernerait pas seulement les cotisants nés après 1973, mais aussi les générations nées à partir de 1965. Enfin, le gouvernement prévoit de mettre en place une pension minimum pour les carrières complètes qui s’élèverait à près de 1200 euros par mois. Les partis d’opposition et les syndicats s’opposent unanimement à cette réforme. De son côté, le gouvernement négocie avec le parti Les Républicains pour faire passer son projet et pourrait bien obtenir le soutien de la droite.Code source revient sur les spécificités de notre système de retraite, l’histoire des grandes réformes qui l’ont modifié avec Sébastien Lernould, chef du service économie du Parisien, et Valérie Hacot, cheffe-adjointe du service politique.Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Thibault Lambert, Emma Jacob et Clara Garnier-Amouroux - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : France Info, CNews, LCI, France 2, France 24, INA, TF1, RMC. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
«Novembre», «BAC Nord»... Cédric Jimenez, un réalisateur en quête d'action
10-01-2023
«Novembre», «BAC Nord»... Cédric Jimenez, un réalisateur en quête d'action
Avec plus de 4 millions d'entrées en 16 mois pour ses films «BAC Nord» et «Novembre», Cédric Jimenez fait partie des réalisateurs français incontournables de ces dernières années.Pourtant, le réalisateur élevé par une mère célibataire employée à la CAF dans les quartiers nord de Marseille n’était pas destiné à faire carrière au cinéma. Mais à 19 ans, alors qu’il est serveur dans un bar new-yorkais, il est repéré par un de ses clients et commence une carrière de mannequin. Il rentre en France et fonde une société d’audiovisuel grâce à laquelle il commence à produire puis à réaliser des longs métrages. En 2020, «BAC Nord» est un succès d’audience (2,2 millions de spectateurs) mais il suscite aussi des critiques, et on accuse Cédric Jimenez de faire le jeu de l’extrême droite. En 2022, son dernier film, «Novembre», qui retrace l’enquête post-13 novembre, enregistre plus de 2,3 millions d’entrées et fait l’objet de critiques élogieuses dans les médias. Code source fait le portrait de Cédric Jimenez avec Catherine Balle, journaliste au service culture du Parisien, spécialiste cinéma.  Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Clara Garnier-Amouroux, Thibault Lambert et Emma Jacob et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Pierre Chaffanjon - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian - Archives : AFP, CNEWS. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Ukraine : combats à Bakhmout, Noël à Kiev... notre reporter décrit l'hiver de la guerre
09-01-2023
Ukraine : combats à Bakhmout, Noël à Kiev... notre reporter décrit l'hiver de la guerre
Depuis le début de l’invasion russe en Ukraine, les reporters du Parisien vont régulièrement sur le terrain pour raconter les conséquences de cette guerre sur la vie des civils et des soldats. Nos envoyés spéciaux Timothée Boutry et Philippe de Poulpiquet y ont passé 10 jours à la fin du mois de décembre. Alors que la contre-offensive ukrainienne a permis de regagner du terrain ces derniers mois, ils se sont d’abord rendus au plus près des affrontements entre armées russe et ukrainienne, notamment dans la ville de Bakhmout, en plein cœur de la région du Donbass. Là-bas, les habitants vivent sous terre, au rythme des tirs incessants de l’artillerie. Ils ont ensuite passé le réveillon de Noël à Kiev.  Timothée Boutry, grand reporter au Parisien, raconte ses reportages en Ukraine pour Code source. Ecoutez Code source sur toutes les plateformes audio : Apple Podcast (iPhone, iPad), Google Podcast (Android), Podcast Addict ou Castbox, Deezer, Spotify.Crédits. Direction de la rédaction : Pierre Chausse - Rédacteur en chef : Jules Lavie - Reporter : Ambre Rosala - Production : Raphaël Pueyo, Clara Garnier-Amouroux, Emma Jacob et Thibault Lambert - Réalisation et mixage : Julien Montcouquiol - Musiques : François Clos, Audio Network, Epidemic Sound - Identité graphique : Upian. Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Écoutez les meilleurs podcasts sans publicité. Connectez-vous pour commencer.