Passion Patrimoine

Carine Dany | Orso Media

La France compte 3500 conseillers en gestion de patrimoine selon l'AMF. Ils sont au coeur des préoccupations patrimoniales des Français, à toutes les étapes de leur vie. Et si on s'intéressait enfin à leur métier, leurs valeurs, ce qui les motive et les nourrit ?

Avec Passion Patrimoine, notre mission est de redonner la parole aux artisans du patrimoine et valoriser leur savoir-faire.

Vous souhaitez collaborer avec Passion Patrimoine ? Laissez-nous un message 👉🏻 https://orsomedia.io/#contact

read less
BusinessBusiness
InvestingInvesting
ManagementManagement

Episodes

#79 - Jonathan Anguelov : "Si à l’école, la seule chose qu’on nous apprend, c’est d’être salarié, c’est un peu dommage…"
4d ago
#79 - Jonathan Anguelov : "Si à l’école, la seule chose qu’on nous apprend, c’est d’être salarié, c’est un peu dommage…"
Sa force, sa marque de fabrique, c’est son parcours. Inspirant, émouvant. Enfant placé par l’aide sociale à l’enfance, puis en famille d’accueil dès l’âge de 10 ans, en perpétuelle recherche d’une identité paternelle suite à un déni de grossesse, mon hôte puise son énergie dans sa quête. Profondément marqué par l’histoire de sa mère, victime d’une arnaque et qui sombra très rapidement dans la détresse et la précarité, mon invité a une revanche à prendre. Jonathan Anguelov fut propulsé dans la vie sans pitié et surtout dut apprendre à se débrouiller seul et assumer de grandes responsabilités trop jeune. Se rêvant avocat, s’imaginant en grand voyou, il est surtout un Robin des Bois en puissance. Après avoir intégré l’ESCP « par chance » comme il dit, il se passionne rapidement pour la finance et débute ses premiers investissements dans des chambres de service à crédit, avec une obsession : garder un toit sur la tête ! Presque 20 ans plus tard, Jonathan est devenu une icône incontournable avec sa première société, Aircall, qui a cartonné. Il se lance aujourd’hui dans sa seconde aventure avec Aguesseau Capital, une foncière immobilière qui remplit déjà toutes ses promesses avec des produits que les investisseurs s’arrachent. Jonathan Anguelov : « Si à l’école, la seule chose qu’on nous apprend, c’est d’être salarié, c’est un peu dommage… C’est surtout ne pas assumer qu’il y a des gens qui veulent créer leurs propres sociétés et devenir chefs d’entreprises. »
#78 - Lila Benhammou : "On aura toujours besoin des hommes pour éduquer l’IA..."
11-06-2024
#78 - Lila Benhammou : "On aura toujours besoin des hommes pour éduquer l’IA..."
Quelle bonheur de pouvoir vous proposer un nouvel épisode absolument passionnant sur l'une des thématiques d’investissement phares : l'IA. Mon invitée : Lila Benhammou, spécialiste de l’intelligence artificielle, dont je suis absolument certaine que vous avez entendu parler à chaque rendez-vous. Dans cet épisode, je vous donne les armes pour aller sur ce terrain avec technicité, pédagogie, et surtout une belle histoire d’entreprise, celle de Lila Benhammou, présidente et fondatrice de Human For Help! Un parcours impressionnant entre épopées, rencontres et expériences, avec cette entrepreneuse hors pair qui a vécu d’abord à Paris une enfance comblée. Rêvant d’aller un jour dans l’espace, amoureuse de la science physique, elle plongea très vite dans des études de physique fondamentale. Quelques stages et jobs plus tard, elle entre dans la vie active à pleines dents, pour, comme elle le dit, « avoir des interactions ». En quelques années, mon hôte devient une redoutable femme d’affaires, d’abord à l’international puis en France, et commence à toucher du doigt les prémices de l’IA chez Orange, puis au sein d’une start-up spécialisée dans la donnée. Aujourd'hui à la tête d’une pépite, chef d’entreprise inventive et passionnée, Lila est devenue une femme incontournable, impressionnante d’intelligence et de vision. Lila Benhammou : « On aura toujours besoin des hommes pour éduquer l’IA… c’est le gros pari du futur… c’est le “future of work” et tout l’enjeu est de savoir comment on va l’utiliser. »
#77 - Camil Mikolajczack : "Je passais toutes les étapes de recrutement et ça ne passait pas… j'étais trop cash"
04-06-2024
#77 - Camil Mikolajczack : "Je passais toutes les étapes de recrutement et ça ne passait pas… j'étais trop cash"
Mon nouvel invité est devenu incontournable avec un storytelling à faire pâlir les envieux. Issu d’une famille modeste et traditionnelle, Camil Mikolajczack vit une enfance heureuse durant laquelle les sujets d’éducation financière furent tabous, voire absents. Curieux et passionné, mon hôte s’est très vite dirigé vers les métiers de la finance, attiré par la pluralité et la notion de valorisation des investissements. Il commence alors à dévorer tous les sujets lors de deux alternances à Bordeaux et à Paris, qui lui offrent d’ailleurs l’opportunité de plonger dans les différents types d’allocations et d’avoir accès à une clientèle haut de gamme. Il y apprend les codes, les profils, la posture et définit ainsi les contours de sa future carrière. En quelques années, il devient une des figures phares de la jeune génération et un nom souvent cité dans le milieu. Sa marque, c’est son style, sa présence, son charisme! Une sorte de dandy à la fois inoubliable et redoutablement efficace. Aujourd’hui à la tête d’un cabinet indépendant de trois personnes, il est un des leaders de la nouvelle branche de CGP, ceux qui ont un style et une incarnation forte, grâce à sa communication à forte traction et ses contenus à la fois denses et pédagogiques. Camil Mikolajczack : « Je passais toutes les étapes de recrutement et ça ne passait pas… pas pour l'aspect technique, mais parce que j'étais trop cash... mais un jour, un contact que j'avais m'a appelé et ce fut l'alignement des planètes… une banque 3.0. »
#76 - Charles Tissier : "on n’a pas peur de s’endetter... quitte à ne pas fixer de limites"
28-05-2024
#76 - Charles Tissier : "on n’a pas peur de s’endetter... quitte à ne pas fixer de limites"
L’épisode d’aujourd’hui s’inscrit dans la lignée des hors-séries « spécial chef d’entreprise » que je vous propose afin de trouver des arguments à développer lors de rendez-vous lorsque vos clients souhaitent investir dans le Private Equity ou dans des lignes de produits structurés qui ont du sens. Donner du sens à son investissement, c’est justement ce que je vous propose aujourd’hui avec l’histoire de Charles Tissier, 29 ans, cofondateur de Le vent à la française et rugbyman à ses heures. Très fier de travailler et d’avoir créé une société qui rayonne et qui est devenue une marque dans le paysage des jeunes start-ups qui cartonnent, cet outsider peut vous donner, à vous, CGP, des idées d’aiguillage et de sérieux arguments pour s’impliquer dans la vie des entreprises françaises. Basée à Clermont-Ferrand, employant entre 15 et 20 000 salariés, son entreprise est la concrétisation d’une ligne de produits s’appuyant sur un seul modèle. Poussé par une très belle histoire d’amitié et par un cadre parental structuré qui le propulse dès ses 20 ans, mon hôte se lance avec son associé directement dans la création d’une boîte, plus spécifiquement dans la confection d’un bracelet qui va devenir sa marque de fabrique. Si vous avez besoin de comprendre cette France qui avance, rayonne à l'étranger et attire les investisseurs internationaux. Si vos clients vous réclament de belles histoires pour les convaincre d’investir dans des start-ups vertes. C’est indéniablement cet épisode qu’il vous faut dévorer 😊 Charles Tissier : « Nous, on veut être là encore dans 15/20 ans... on a une stratégie un peu différente des jeunes start-ups... on n’a pas peur de s’endetter et de développer d’autres projets… quitte à ne pas fixer de limites, comme Marc Simoncini, dont la réussite est inspirante… »
#73 - Olivier PECQUEUR : "Le notaire est simplement un collecteur d'impôts..."
07-05-2024
#73 - Olivier PECQUEUR : "Le notaire est simplement un collecteur d'impôts..."
Aujourd'hui dans Passion Patrimoine, je vous propose un épisode sur un profil qui pourra vous apporter une grande aide technique. Mon invité s'appelle Olivier Pecqueur. Il est fiscaliste expert chez GMV Notaire. Il n'est ni CGP ni asset, mais il fait partie de ces conseils précieux dont vous devez vous entourer, afin d'apporter à vos clients une expertise et une singularité qui vous permettront de vous démarquer. Olivier s'est spécialisé en stratégie patrimoniale et en transmission d'entreprises dans une étude de notaires. Aujourd'hui nantais, fils d'un père chef d'entreprise, il a très vite été happé par le droit d'entreprise, la fiscalité et l'aspect juridique. Écoutez cet épisode qui est absolument incontournable si vous avez besoin de vous spécialiser ou d'en apprendre davantage sur toutes les thématiques liées aux frais de notaire, à l'acquisition, à la transmission et à la répartition en SCI. Autant de conseils précieux à apporter à vos clients que je vous propose dans cet épisode, une émission qui aborde différentes thématiques telles que la prévoyance, la fiscalité et la fixation de la valeur des biens. Bonne écoute ! Olivier Pecqueur : « Ce qu'il faut savoir, c'est que le notaire est simplement un collecteur d'impôts. Il ne collecte qu'une partie des taxes qui revient à l'État… Avant, le contribuable oubliait volontairement ou involontairement de déclarer… et l'État s'est donc déchargé sur le notaire. »
#71 - Karine Houitte : Le prix d'un divorce, protéger son patrimoine et ses enfants
23-04-2024
#71 - Karine Houitte : Le prix d'un divorce, protéger son patrimoine et ses enfants
L’épisode que je vous propose aujourd’hui est passionnant qui soulève une des problématiques les plus controversées, tant du point de vue personnel que professionnel : le prix d'un divorce ! Le divorce et ses conséquences sur le patrimoine acquis par l’un ou l’autre des conjoints, mais surtout par la femme. Pas la femme contre l’homme ou les hommes, mais la femme qui souhaite se protéger, et surtout protéger ses enfants, notamment ceux issus d’un premier mariage. Travailleuse acharnée et jeune fille rebelle, mon invitée s’est longtemps cherchée sans se limiter. C'est à la Sofres que son destin a commencé, avec un CDI qui lui a ouvert le champ des possibles. Plus tard, à la suite de son propre divorce, elle a réalisé la complexité et le vide abyssal des informations sur les droits d’accès au patrimoine pour les enfants issus d’un premier mariage. Elle en a fait son cheval de bataille, ce qui a marqué les débuts de son identité et de sa spécificité en tant que Conseillère en Gestion de Patrimoine (CGP) aujourd'hui. Partageant son quotidien entre sa passion, le sport, et sa soif intense de voyage et de liberté, Karine Houitte a aujourd'hui les clients qu'elle choisit. Ces clients lui ont aussi permis de faire la paix avec son passé douloureux, grâce à sa relation profonde avec les gens et sa grande résilience face à la vie. Un épisode qui aborde les non-dits, les tabous de notre société. Comment, lors du premier rendez-vous découverte, dépasser les premières impressions et aborder les problèmes réels des clients ?Comment accéder aux secrets les plus intimes, mais aussi les plus complexes de nos clients, pour leur offrir ainsi un conseil pertinent et unique ? Découvrez cet épisode de cette CGP hors norme, redoutablement libre, dont la passion et le mode de vie lui ont donné des airs de guerrière et d’Amazone. Karine Houitte : "Comment je fais pour ne pas me faire rincer une seconde fois et protéger mes enfants afin qu’il y ait une équité entre eux... Je consulte des amis, des juristes, des notaires, des assureurs... et tous veulent me vendre quelque chose... Tout cela m’insupporte !" "Passion Patrimoine" est un podcast du label Orso Media. Vous avez une question ? Vous souhaitez devenir partenaire ? Ecrivez-nous ici  *https://orsomedia.io/#contact
#70 - Romain D’Agnano : « En France, on veut réserver l’épargne à une certaine élite… »
16-04-2024
#70 - Romain D’Agnano : « En France, on veut réserver l’épargne à une certaine élite… »
L’épisode que je vous propose aujourd’hui raconte l’histoire de Romain D’Agnano, CGP à Bordeaux, fervent défenseur de la parité et de la justice. Si Romain se rêvait homme politique d’envergure et adhéra très jeune à un parti politique de sensibilité de gauche, c’est le droit qui lui permit de revoir sa copie et d’avoir un coup de cœur pour les droits de succession et les droits civils. Mon hôte est un homme paradoxal, à la fois attiré par l’éthique, la vertu et le conseil. Il est aussi un redoutable chef d’entreprise au service des plus discrets, de ceux qui ont le moins accès à l’information financière et économique pour laquelle il a avoué sa vie. Son discours est juste, incisif, percutant dès lors qu’il parle des travers de la société et des problématiques d’accession à la richesse. On sent l’homme politique derrière, investi, redoutable, aiguisé, dès lors qu’il débute son analyse de la société et sa critique du conseil. Si vous voulez avoir une analyse plane et en relief d’une certaine approche de la GP, écoutez l’épisode de Romain, qui parle en toute transparence des manquements et des lacunes de l’accession à la finance et à la richesse. "Passion Patrimoine" est un podcast du label Orso Media. Vous avez une question ? Vous souhaitez devenir partenaire ? Ecrivez-nous ici  *https://orsomedia.io/#contact
#69 - Antoine Cauchy (Treeefle) : "Nous étions 16 associés… on est d’accord pour ne pas être d’accord"
09-04-2024
#69 - Antoine Cauchy (Treeefle) : "Nous étions 16 associés… on est d’accord pour ne pas être d’accord"
Mon nouvel épisode est absolument crucial pour tous ceux qui se trouvent entre deux phases de réflexion. La première concerne ceux qui hésitent à prendre un associé ou à s’associer, que ce soit à deux ou à plusieurs. La seconde porte sur le choix entre rester indépendant ou s’associer, voire se faire racheter par un cabinet plus conséquent. Un tel cabinet, en nous offrant les moyens de construire, d’apprendre et de bénéficier de soutien et d’un large réseau, peut également absorber notre individualité et notre identité. Dans cet épisode, Antoine Cauchy, co-fondateur de Treeefle CGP en gestion privée pour dirigeants d’entreprise, revient sur une carrière déjà très fournie malgré son jeune âge. Originaire du Nord et partageant sa vie entre Lille, Paris et Rouen, marqué dès la fin du lycée par son oncle, qui lui a très tôt inculqué la passion de la gestion privée dès l'obtention de son baccalauréat et son entrée à l'université, mon invité se livre avec authenticité et justesse sur les étapes qui ont jalonné la construction et la réalisation de son projet professionnel. Sans détour, il revient sur son expérience d’absorption par un gros groupe et sur sa soif intense de liberté, sans pour autant négliger ou critiquer le soutien qu’il a reçu à un moment donné de sa vie et la relation extra-professionnelle extraordinaire qu’il a vécue avec ses 16 associés. Sans détour, ni gueule de bois, quand il parle des mauvaises performances en gestion privée de ces trois dernières années, ou quand il évoque sa volonté de ne pas avoir de clients qui répartissent leurs avoirs dans différents organismes, mon invité nous offre un épisode authentique et plein de bon sens ! Antoine Cauchy : « S'il y a une chose que j’ai vraiment apprise sur les relations entre associés, et nous étions 16 associés, c’est que, sorti du comité exécutif ou du conseil de direction, on est d’accord pour ne pas être d’accord. » "Passion Patrimoine" est un podcast du label Orso Media. Vous avez une question ? Vous souhaitez devenir partenaire ? Ecrivez-nous ici  *https://orsomedia.io/#contact
[LE GRAND TALK} #3 - 2024 : vers une sortie de la crise immobilière ?
02-04-2024
[LE GRAND TALK} #3 - 2024 : vers une sortie de la crise immobilière ?
Bienvenue à tous dans ce nouveau Grand Talk de Passion Patrimoine consacré à l’immobilier. Tout comme les oiseaux, les crocus, les jonquilles… le marché de l’immobilier entame sa sortie de l'hiver après un marché 2023 fortement marqué par une baisse importante des transactions d'achat-vente. 950 000 ventes sur l'année, une chute de 15 % par rapport à 2022, une baisse des taux qui semble bel et bien s'amorcer après une envolée drastique de ces derniers sur plusieurs mois consécutifs avec comme conséquence un arrêt net des transactions et une crise immobilière explosive. Mais où en sommes-nous concrètement ?Est-ce que la reprise est amorcée ?Que sera 2024 et y aurait-il des secteurs à double vitesse ? J’ai donc eu envie de questionner trois experts dans ce nouveau Grand Talk, dans l'idée d'avoir les idées un peu plus claires. Un nouvel épisode avec Aurélie Pelloquin, indépendante, Stéphane Van Huffel, DG de Net investissement & Leemo, et Matthieu DEGLI INNOCENTI, trois experts immo que j’ai déjà reçus dans Passion Patrimoine et avec qui nous allons refaire un point précis sur la situation en France en ce printemps plutôt encourageant. LE GRAND TALK DE PASSION PATRIMOINE à écouter absolument. Stéphane Van Huffel : « Pour moi, il n’y a pas de crise immobilière... ce n’est qu’une crise des taux et à partir du moment où l’on va observer ce qu’il va se passer sur les 6 prochains mois concernant les taux et les décisions des banques, le marché va se redresser... » Aurélie Pelloquin : « Je pense que la stabilisation des taux rassure. Sur le terrain, les gens ont besoin de sécuriser leur achat, de visiter plus de biens et d’être sûrs de bien acheter. » Matthieu Degli Innocenti : « Je suis assez convaincu que la compétition qui va s'installer entre les banques, les taux d'intérêt qui vont baisser, vont donner des marges de manœuvre côté investisseurs pour aller chercher des fonds propres minimum plus faibles. » "Passion Patrimoine" est un podcast du label Orso Media. Vous avez une question ? Vous souhaitez devenir partenaire ? Ecrivez-nous ici  *https://orsomedia.io/#contact
#67 - Charly Russo : "On défiscalise davantage dans l’immobilier ancien et beaucoup plus rapidement" [HS]
19-03-2024
#67 - Charly Russo : "On défiscalise davantage dans l’immobilier ancien et beaucoup plus rapidement" [HS]
Mon nouvel épisode est très attendu par tous les CGP. On a beaucoup parlé, on s’est beaucoup questionné à mon micro sur le marché immobilier et le contexte en ce début d’année. Et bien, je vous propose de faire la rencontre d’un des acteurs touchés de plein fouet par cette crise, en la voix de Charly Russo, promoteur spécialisé dans l’immobilier ancien de défiscalisation dans la région de Montpellier. Charly, je l’ai rencontré il y a quelques mois, alors que le marché ne donnait aucun signe alertant, en plein lancement de plusieurs lots sur Nîmes et Montpellier. Un artisan passionné, dont les réalisations sont méticuleusement soignées et dont le réseau de partenaires et fournisseurs de matériaux sont scrupuleusement sélectionnés. Un destin hors norme, dans la lignée paternelle, avec un amour sans faille du travail bien fait et un œil affûté en termes de stratégie de défiscalisation bien ficelée. Enfin, une réponse à vos questions sur les tendances de ce printemps, une lueur d’espoir sur les conseils à apporter à vos clients sur la reprise du marché. Un épisode concret, passionnant qui vous aidera à relancer vos rdvs et vos inputs envers des investisseurs qui veulent revenir à leur premier amour : la pierre ! Charly Russo : "Plus haut, plus fort et plus loin, on défiscalise davantage dans l’immobilier ancien et beaucoup plus rapidement… et nous avons à chaque fois un réel emplacement." "Passion Patrimoine" est un podcast du label Orso Media. Vous avez une question ? Vous souhaitez devenir partenaire ? Ecrivez-nous ici  *https://orsomedia.io/#contact
#66 - Jean Baptiste Mortier : "Aujourd'hui, il faut gagner 19 000 euros brut à Paris pour pouvoir acheter un logement de 80 m²."
12-03-2024
#66 - Jean Baptiste Mortier : "Aujourd'hui, il faut gagner 19 000 euros brut à Paris pour pouvoir acheter un logement de 80 m²."
Découvrez ce nouvel épisode de Passion Patrimoine sur une classe d'actif et une thématique d'investissement que nous n'avons jamais encore approchée : le co-living, avec un invité emblématique en la personne de Jean-Baptiste Mortier. Avec une allure à la Tapie et une présence hors norme, mon nouvel invité est du genre à trancher dans le vif ! Attiré par le contact, passionné de stratégie et curieux, voire audacieux, mon hôte a très vite travaillé dans la gestion et le conseil en GP de produits financiers BtoB. Baptisé dès sa première expérience avec les rachats de créances aux entreprises, puis en tant que lanceur d'idées avec une première société de livraison de plateaux de repas à domicile, Jean Baptiste s'est très vite passionné pour la cause du logement étudiant. Porté par une énergie et une simplicité bluffantes, mon invité aime soulever des montagnes pour promouvoir l'investissement au sein de causes collectives. Quelques expériences plus tard, il touche à son but : se rapprocher d'investisseurs susceptibles de concrétiser ses projets autour du concept du co-living. Avec un groupe qui cartonne, un concept convivial et bien pensé, ainsi qu'un placement rentable, Jean Baptiste Mortier représente aujourd'hui la génération de l'investissement locatif utile et ludique. Jean Baptiste Mortier : "Aujourd'hui, il faut gagner 19 000 euros brut à Paris pour pouvoir acheter un logement de 80 m²... Nous avons envie d'accompagner la dynamique de la ville pour développer l'investissement dans les logements de demain." Comment glaner des idées d'investissement dans son quotidien ?Comment vendre une idée à des clients et à des investisseurs ?Comment être précurseur en France avec des idées innovantes ?
#65 - Sonia Elmlinger-Labadie & Florence Stoll : "Je dirai à toutes ces femmes que je conseille : vas-y fonce et fais les choses avec passion !" [HS]
08-03-2024
#65 - Sonia Elmlinger-Labadie & Florence Stoll : "Je dirai à toutes ces femmes que je conseille : vas-y fonce et fais les choses avec passion !" [HS]
L’épisode d’aujourd’hui ne pouvait pas être comme les autres ; je me devais forcément de célébrer les femmes, toutes les femmes : celles qui travaillent, celles qui élèvent leurs enfants, les femmes CGP, celles qui se lancent dans une aventure entrepreneuriale complexe avec courage et audace. Et derrière chaque femme, il y a aussi, bien sûr, un homme, un frère, un père, un patron, un collègue. Donc, en ce 8 mars 2024, ce n’est pas uniquement les femmes que nous célébrons, mais aussi l’esprit collectif, l’amour, l’entraide, le respect, la bienveillance, et la résilience que vous pourrez mettre en avant lors de vos rencontres clients. L’émission que je vous propose va cibler plus particulièrement la vulnérabilité au travail, le courage, et les risques encourus par les indépendants dans leur vie de chef d’entreprise, tous les jours, avec mes deux invitées : Sonia Elmlinger-Labadie, DG de Lilycare, et Florence Stoll, thérapeute et entrepreneuse. Je vais revenir sur la prévoyance, l’importance de se constituer un matelas financier, et sur votre qualité de conseil afin de pouvoir proposer à vos clients de travailler dans un univers et dans un cadre serein. Ce cadre est fixé grâce à une plateforme lancée en automne dernier, qui permet aux indépendants, dont les femmes représentent une large partie, de pouvoir se prémunir, anticiper, gérer au mieux les impondérables de la vie, en toute sécurité et en toute tranquillité. Écoutez cet épisode passionnant, très important au regard du contexte actuel et de l’évolution de la société quant à la place des femmes et au statut des indépendants. Et, comme d’habitude, partagez, likez si vous avez aimé, et bien sûr, abonnez-vous ! Florence Stoll : "Nous devons aider nos clients et patients dans la question de la place de la femme, de ses besoins et de ses désirs, dès qu'il y a une cellule familiale... c'est un tiraillement." Sonia Elmlinger-Labadie : "Je dirai à toutes ces femmes que je conseille... vas-y, fonce, et fais les choses avec passion pour faire le maximum pour s'éclater dans la vie et... prendre soin de soi." "Passion Patrimoine" est un podcast du label Orso Media. Vous avez une question ? Vous souhaitez devenir partenaire ? Ecrivez-nous ici  *https://orsomedia.io/#contact
#64 - Jean-Baptiste Demay : « Commence par faire des investissements avant de t’acheter ta résidence principale »
05-03-2024
#64 - Jean-Baptiste Demay : « Commence par faire des investissements avant de t’acheter ta résidence principale »
Mon nouvel invité s’appelle Jean-Baptiste Demay et il se qualifie de créateur de patrimoine chez IMMVEO. Chef d’entreprise, CGP spécialisé dans l’immobilier, il a eu très envie de faire les choses « à sa façon ». Marqué par la passion de son grand-père, qui a travaillé pour des marques prestigieuses et a évolué dans la réalisation de résidences haut de gamme, et par le licenciement abusif de son père, Jean-Baptiste a très vite façonné sa volonté de maîtriser son destin et son indépendance financière. Évoluant dans des missions et des milieux qui vont le ramener à son objectif, mon hôte oscillera entre études d’ingénieur en design et le monde de l’immobilier, avec des rencontres qui lui ouvrent de belles opportunités auprès d’investisseurs aguerris friands de risques. Passionné d’immobilier, qu’il débute en indépendant en parallèle de son activité salariée, il fait une rencontre déterminante qui lui permettra de proposer son concept d’entreprise « l’immobilier clé en main » : entendez par là, proposer un projet conçu de A à Z, dans lequel l’investisseur n’a plus rien à faire. Les choses s’enchaînent, Jean Baptiste bénéficie d’une impulsion extraordinaire ainsi que d’un très bel accompagnement. Depuis, sa société, IMMVEO, s’est lancée en 2020, avec une avancée fulgurante dans un contexte initialement favorable durant la période du COVID. Comment rester indépendant malgré les sirènes des gros groupes ?Comment se lancer même dans un contexte de crise ?Comment rester à bord quand la situation macro-économique évolue et quand le rapport à l’épargne change radicalement ? "Passion Patrimoine" est un podcast du label Orso Media. Vous avez une question ? Vous souhaitez devenir partenaire ? Ecrivez-nous ici  *https://orsomedia.io/#contact
#62 - Raphaël OZIEL : "Je déteste les cases, qu’on me compartimente…"
20-02-2024
#62 - Raphaël OZIEL : "Je déteste les cases, qu’on me compartimente…"
Dans cet épisode, je suis allé chercher un CGP qui a surtout soif de liberté ! Liberté de ton, de style, d’attitude. C’est ce que j’ai tout de suite aimé chez Raphaël OZIEL. Cette originalité, cette curiosité, ce côté chineur de business qui donne à son profil un caractère hors norme. Créatif, challenger, mon hôte n’était pas, à la base, attiré par de longues études. Parcours dense, en passant par IBM ou BNP Paribas, c’est sans doute son stage chez Lonlay et Associés qui lui a mis la graine de la gestion de patrimoine à l’oreille grâce à son modèle anglo-saxon basé sur le mérite. Là, il apprend tout, s’intéresse, se passionne même. Les expériences s’enchaînent au rythme des sociétés. Raphaël décline les lignes et les expériences sur son CV, et se décide enfin à se stabiliser et à se poser, suite à une expérience catastrophique chez HCBC. Il se spécialise en SCPI, se challenge depuis sur des produits qu’il illustre par des dessins et des graphiques. Une émission passionnante qui revient sur le profil touchant, sincère, accessible de Monsieur SCPI. Une émission qui revient également sur le secteur des SCPI, leur principe, le bénéfice, le marché, les risques, les spécificités… "Je déteste les cases, qu’on me compartimente… Je me suis imposé et suis devenu crédible par le regard des autres…" "Passion Patrimoine" est un podcast du label Orso Media. Vous avez une question ? Vous souhaitez devenir partenaire ? Ecrivez-nous ici  *https://orsomedia.io/#contact
#61 - Catherine Bizé : "Il y a 30 ans, c’était un autre monde… Les femmes gagnaient encore moins"
13-02-2024
#61 - Catherine Bizé : "Il y a 30 ans, c’était un autre monde… Les femmes gagnaient encore moins"
Dans ce nouvel épisode de Passion patrimoine, je vous propose un rendez-vous hors normes avec Catherine Bizé, dirigeante d’IDP Stratégie SARL, spécialisée en conseil juridique, fiscal et financier. Parisienne, originaire de Douai, CGP senior, diplômée notaire, auteure et professeure d’école, mon invitée est une femme d’affaires accomplie. Mais, au-delà de cette description fidèle et rigoureuse, c’est surtout le caractère de Catherine qui m’a touché ! Déterminée et drôle, elle est un exemple de ténacité et d’audace. Elle s’est construit une réputation notamment grâce à sa spécialisation notariale et à sa maîtrise des sociétés civiles. Elle a d'ailleurs écrit deux livres sur le sujet : SCI : théorie et pratiques aux Éditions du siècle (éditions de 2005, 2007 et 2020).Sa carrière, à la fois linéaire et fulgurante, lui vient de son sens de l’éthique et de l’esprit collectif, dans un écosystème rythmé par des clients à son image. Comment faire de son parcours une marque de fabrique ?Comment se distinguer par son tempérament, sa philosophie ?Quel profil attirer et quels milieux éviter ? "Il y a 30 ans, c’était un autre monde… Les femmes gagnaient encore moins, et il y avait des grilles de rémunération pour les gens comme moi qui venaient de la province."  "Passion Patrimoine" est un podcast du label Orso Media. Vous avez une question ? Vous souhaitez devenir partenaire ? Ecrivez-nous ici  *https://orsomedia.io/#contact