Listen ad-free

Podcast Story

Podcast Story

Podcast Story, une nouvelle plateforme de podcasts natifs proposant de raconter les véritables histoires d’hommes et de femmes qui font notre monde. Des histoires de personnalités inspirantes, historiques, effrayantes ou encore influentes, des témoins incontournables de leur époque. 🤩

Rire, s’étonner, apprendre, pleurer, rêver… Podcast Story, c’est l’émotion qui arrive enfin sur le net avec de véritables histoires scénarisées par nos auteurs, racontées par des comédiens d’exception ! 🎙

Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY


read less
Society & CultureSociety & Culture

Episodes

COCAÏNE : Des Incas aux banques mondiales, une histoire mortelle.
5d ago
COCAÏNE : Des Incas aux banques mondiales, une histoire mortelle.
C’est à la fin des années 80. Vers 89 ou 90. Je suis à Tanger, au Maroc, depuis quelques mois. Tanger est la capitale mondiale du Hachich qui est fabriqué à Ketama, à partir de feuilles de cannabis, qu’on appelle ici Kif et qui pousse dans les montagnes du Rif à environ 300 kilomètres au sud. Le Hachich descend donc de la montagne, il arrive à Tanger et de là, il passe en Espagne, puis en Europe. Pour ceux qui n’ont pas la carte dans la tête, Tanger est à l’extrême nord de l’Afrique juste en face de l’Europe, un bras de mer de 88 kilomètres la sépare de Gibraltar. Depuis toujours, tous les trafics entre l’Afrique et l’Europe, passent par Tanger. Armes, drogue, argent, êtres humains… Le circuit marche très bien. Tout le monde en profite. Ce soir-là, je suis dans un bar, tenu par un Espagnol. Je bois des verres avec un ami. Il n’y a pas grand monde. Nous deux, l’espagnol qui essuie ses verres derrière le bar, et 3 marocains, 35-40 ans, attablés un peu plus loin. Je connais les trois types. On s’est déjà croisé dans différents bars. On a bu quelques verres ensemble. Ce sont des figures locales du trafic de Hachich. Ils portent des costumes italiens, des montres de marques, bien coiffés, rasés.  Les Mercedes et les chauffeurs-gardes du corps les attendent dehors. Vers 11 h, minuit, deux hommes entrent dans le bar. Des clichés. 35/40 ans eux aussi. Plus petits. Plus forts. Le bide en avant. Les cheveux noirs, brillants. Barbe d’une semaine. Des costumes qui scintillent. Montres en or. Des lunettes fumées. C’est écrit dessus. Sud-américains. Barons de la coke ... Texte & Voix : Eric Lange Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
MAIS QUI EST JACK L'ÉVENTREUR ?
13-05-2024
MAIS QUI EST JACK L'ÉVENTREUR ?
Ce soir du 8 novembre, l’air est froid et humide. Le célèbre brouillard Londonien s’insinue petit à petit dans toutes les rues, comme chaque soir.  Il est un peu plus de 20h et, en cet automne, il fait déjà nuit noire depuis bien longtemps.  Mary Jane est fatiguée, elle aimerait rester dans sa petite chambre, se reposer, mais elle doit travailler. Il lui faut rapidement trouver de l'argent. Elle doit cinq semaines de loyers à son propriétaire.  Assise, les yeux dans le vague, elle hésite un moment, se lève de son lit, regarde par la fenêtre, et frissonne à l’idée d’avoir à sortir dans la nuit et le froid.  Mais elle n’a pas vraiment le choix. Elle enfile son manteau noir, et sort de chez elle à la recherche d’un client.   Où se rend-elle alors ? Les témoignages divergent. Certains disent l’avoir vu au Ten Bells, d’autres au Britannia, deux pubs des environs.  Ce qui est certain, c’est qu’à 23h45, une voisine, prostituée elle aussi, aperçoit Mary Jane sur Commercial Street. Elle est ivre et marche en compagnie d'un homme corpulent d’environ 35 ans, moustachu, pauvrement vêtu d'un long manteau et coiffé d'un chapeau rond. Il a une pinte de bière à la main. Les deux femmes se disent bonsoir puis Mary Jane rentre chez elle accompagnée de l’homme.  C’est la dernière fois qu’un témoin a vu Mary Jane Kelly vivante.  Rentrant chez elle au bras de son client, elle ne peut alors imaginer qu’elle va devenir tristement célèbre dans le monde entier, que plus d’un siècle plus tard, on parlerait encore d’elle. Mary Jane Kelly va dans quelques minutes devenir la 5ème et ultime victime du plus célèbre serial killer de l’histoire. Texte: Bertrand Bichaud Voix: François Berland Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY
NETFLIX, TOU DOUM STORY ! - Par Thierry Moreau
30-04-2024
NETFLIX, TOU DOUM STORY ! - Par Thierry Moreau
Au départ, c’est un vidéo club par courrier ! À l’arrivée, c’est la télévision du 21ème siècle. Netflix, la véritable histoire ! ******** Aujourd’hui, je vais vous conter une belle histoire : Nous sommes un matin de février 1996, à Los Angeles.  Dans son immense villa, Reed Hasting s’ennuie. Il a 36 ans. Il est entrepreneur. Il est riche...  Mais il a des plaisirs simples. Par exemple, il adore regarder des vidéos sur sa gigantesque télé, tranquillement avachi dans le canapé de son salon…   Ce matin-là, vers 9h, le facteur de l’US Postal Service, la Poste américaine, sonne à sa porte.  Il vient remettre une lettre recommandée à Reed. Une lettre qui vient de son vidéo-club. En lisant le courrier, il apprend qu’il doit 40 $ pour ne pas avoir rendu à temps sa cassette VHS du Film Apollo XIII. La cassette est effectivement dans le placard, sous sa télé, coincée entre deux livres, depuis plus de 6 semaines…    Reed va évidemment payer ces pénalités de retard, il n’est pas à 40$ près. Loin de là.  Mais il est énervé. Très énervé même.  Il déteste payer des frais inutiles ou qu’il estime injustes.   Les choses seraient tellement plus simples s’il pouvait renvoyer sa foutue cassette par la Poste, plutôt que de se déplacer au magasin de vidéos.    C’est ainsi que naquit dans l’esprit de Reed Hasting, l’idée première de Netflix, un service de vidéos, sans magasin, sans limitation de visionnage, et sans contrainte…  Netflix deviendra 25 ans plus tard un géant numérique mondial qui pèse 300 milliards de Dollars, soit près de 260 milliards d’euros… ******** Texte & Voix : Thierry Moreau Encore plus de Podcast à écouter ici sur PODCAST STORY