Citations célèbres expliquées

Citations célèbres expliquées

Des citations de grands personnages présentées et expliquées.  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/fr/politique-de-confidentialite pour plus d'informations. read less
EducationEducation

Episodes

Citation célèbre (307): « Le fanatisme est un monstre ose se dire le fils de la religion. », Voltaire, 1764.
26-10-2023
Citation célèbre (307): « Le fanatisme est un monstre ose se dire le fils de la religion. », Voltaire, 1764.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Le fanatisme est un monstre qui ose se dire le fils de la religion », Dictionnaire philosophique, Voltaire, 1764. Voltaire, de son vrai nom François-Marie Arouet, était un philosophe des Lumières français du XVIIIe siècle. Il est largement reconnu pour son engagement en faveur de la tolérance religieuse, de la liberté d'expression et de la lutte contre l’obscurantisme religieux. Son œuvre Dictionnaire philosophique (1764) est une compilation d'articles et de réflexions dans lesquels il aborde de nombreux sujets, notamment la religion, la philosophie et la société. La citation Le fanatisme est un monstre qui ose se dire le fils de la religion met en lumière l'une des préoccupations majeures de Voltaire, à savoir la critique du fanatisme religieux. Voltaire dénonçait les abus commis au nom de la religion et mettait en garde contre les actes extrémistes et intolérants perpétrés au nom de la foi. Il croyait que le fanatisme déformait les principes de la religion, la transformant en une force destructrice. Dans le contexte de son époque, Voltaire faisait face à une Église catholique puissante et à un climat de censure et de persécution religieuse. Il cherchait à promouvoir la sécularisation de la société et la liberté de pensée. Sa citation dénonce la prétention du fanatisme à être le véritable héritier de la religion, alors qu'il s'agit en réalité d'une perversion dangereuse. Cela s’inscrit notamment dans l’atmosphère de tension religieuse permanente entre catholiques et protestants. En ce qui concerne le lien avec aujourd'hui, la citation de Voltaire reste pertinente. Nous pouvons constater que le fanatisme religieux et idéologique persiste dans le monde contemporain, avec des groupes et des individus extrémistes qui justifient leurs actes de violence au nom de la religion ou d'une idéologie. Il est essentiel de distinguer entre la foi religieuse authentique et l'extrémisme, tout en respectant les principes de tolérance et de liberté d'expression. De nos jours, la citation de Voltaire rappelle l'importance de promouvoir le dialogue interreligieux, la tolérance religieuse et la compréhension mutuelle, tout en condamnant fermement le fanatisme qui déforme les croyances religieuses pour justifier la violence et l'intolérance. Elle nous incite à rester vigilants face aux manifestations contemporaines du fanatisme et à défendre les valeurs de la laïcité et de la liberté de conscience. Le fanatisme est un monstre qui ose se dire le fils de la religion Et 291 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée (306): « En temps de paix, le mercenaire dérobe… », Machiavel, 1532.
26-10-2023
Citation expliquée (306): « En temps de paix, le mercenaire dérobe… », Machiavel, 1532.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « En temps de paix, le mercenaire dérobe; en temps de guerre, il déserte. », Le Prince, Machiavel, 1532. Niccolò Machiavel était un philosophe politique italien de la Renaissance, principalement connu pour son œuvre majeure, Le Prince, publiée en 1532. Cette citation, En temps de paix, le mercenaire dérobe ; en temps de guerre, il déserte, reflète la vision pragmatique et parfois cynique de Machiavel sur la politique et la nature humaine. Dans son ouvrage, il met la morale de côté pour analyser les manières de conquérir le pouvoir et de le garder. C’est un traité de politique dédicace à Laurent II de Médicis. Machiavel reconnaît que les mercenaires, des soldats recrutés pour combattre sans loyauté à une cause particulière, agissent principalement par intérêt personnel. Il divise leur comportement en deux situations. En temps de paix, le mercenaire dérobe. Cela signifie que lorsque la nation qu'il sert n'est pas engagée dans un conflit armé, le mercenaire peut se livrer à des activités malhonnêtes pour satisfaire ses besoins financiers. Sa loyauté à l'employeur est faible en l'absence d'une rémunération constante. C’est d’ailleurs une raison qui a poussé les pays à entretenir peu à peu des armées régulières pour éviter d’avoir des bandes de pillards sur leur territoire une fois la guerre finie. En temps de guerre, il déserte. Machiavel suggère que lorsque la guerre éclate, le mercenaire peut choisir de déserter plutôt que de risquer sa vie. Sa loyauté est principalement dirigée par sa propre survie, et il peut quitter le champ de bataille si les conditions deviennent trop dangereuses. Il n’a en effet aucun autre intérêt que sa bourse pour se battre: pas de mode de vie, de territoire, de famille à défendre. La citation souligne la nature instable et intéressée des mercenaires, les décrivant comme des acteurs opportunistes dans les conflits. Machiavel ne les valorise pas, mais il reconnaît leur utilisation pragmatique par les dirigeants et les gouvernements de son époque pour atteindre leurs objectifs politiques. Pour lui, les mercenaires sont des outils, et leur fidélité dépend de la situation. Cependant, dans Le Prince, il préfère de loin la conscription, l’emploi de soldats nationaux par le gouvernment. Dans l'ensemble, cette citation met en lumière la réalité pragmatique et souvent brutale de la politique selon Machiavel, où les acteurs, y compris les mercenaires, agissent en fonction de leurs intérêts personnels et de la situation politique du moment. En temps de paix, le mercenaire dérobe; en temps de guerre, il déserte Et 291 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.fr  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée (305): « L'oppresseur ne se rend pas compte du mal… », Thoreau, 1849.
26-10-2023
Citation expliquée (305): « L'oppresseur ne se rend pas compte du mal… », Thoreau, 1849.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « L'oppresseur ne se rend pas compte du mal qu'implique l'oppression tant que l'opprimé l'accepte », La désobéissance civile, Henry David Thoreau, 1849. Henry David Thoreau était un écrivain, philosophe et abolitionniste américain du XIXe siècle. Son œuvre la plus célèbre, La désobéissance civile, a été publiée en 1849 et aborde des questions de justice, de citoyenneté et de résistance à l'oppression gouvernementale. Il a effectué lui-même un court séjour en prison après avoir refusé de payer un impôt à l’État et d’avoir fait publicité de son refus pour protester contre l’esclavage dans le Sud des États-Unis et la guerre de son pays contre le Mexique. La citation L'oppresseur ne se rend pas compte du mal qu'implique l'oppression tant que l'opprimé l'accepte reflète une idée centrale de la philosophie de Thoreau. Il soutient que l'oppression ne peut persister que si ceux qui sont opprimés la tolèrent. Thoreau encourage la désobéissance civile comme moyen de résister à l'oppression. Pour lui, lorsque les opprimés refusent de coopérer avec un système injuste, ils exposent l'injustice et forcent l'oppresseur à reconnaître le mal de son comportement. En effet, la normalisation de l'oppression suggère que les oppresseurs peuvent ne pas être conscients ou conscients de manière limitée de la gravité de leur comportement oppressif. Cela peut découler de la normalisation de l'oppression dans la société, où des pratiques injustes sont devenues courantes et acceptées Ainsi, les consciences peuvent être éveillées par la résistance. Lorsque les opprimés commencent à résister et à refuser de tolérer l'oppression, cela peut susciter une prise de conscience chez les oppresseurs. Lorsque les opprimés expriment leur désaccord et leur refus de se soumettre, les oppresseurs sont confrontés aux conséquences de leurs actions, ce qui peut les amener à réfléchir et à reconnaître l'injustice de leur comportement. C’est pourquoi Thoreau exhorte à la désobéissance pour gêner l’oppression mais surtout pour que l’oppresseur prenne conscience de son oppression et rallier des soutiens. Cette citation souligne la responsabilité partagée dans la lutte contre l'oppression, mettant en lumière que le changement ne peut survenir que lorsque les opprimés refusent de se soumettre à l'oppression. Elle incite à la réflexion sur la nécessité de l'action individuelle et collective pour provoquer un changement social. Thoreau rejoint enfin la pensée de La Boétie dans son essai Discours de la servitude volontaire en 1576. L'oppresseur ne se rend pas compte du mal qu'implique l'oppression tant que l'opprimé l'accepte Et 291 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.fr  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée (304): « La violence se donne toujours pour une contre-violence… », Sartre, 196
25-10-2023
Citation expliquée (304): « La violence se donne toujours pour une contre-violence… », Sartre, 196
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « La violence se donne toujours pour une contre-violence, c’est-à-dire pour une riposte à la violence de l’autre. », Critique de la raison dialectique, Jean-Paul Sartre, 1960. Sartre était un philosophe existentialiste français du XX ème siècle, connu pour son engagement politique et ses écrits sur la liberté, l'existentialisme (pensée philosophique mettant l’accent sur la responsabilité individuelle dans les choix de vie), et la situation de l'homme dans le monde. Dans son essai Critique de la raison dialectique (1960), Sartre explore le concept de la violence en relation avec la dialectique, qui est une méthode philosophique d'analyse des contradictions et des conflits sociaux. La citation suggère que la violence n'émerge généralement pas de nulle part, mais plutôt comme une réponse à une violence précédente, un acte de contre-violence en réaction à une agression antérieure. Sartre affirme que la violence est souvent un phénomène dialectique, dans le sens où elle résulte de l'interaction de forces antagonistes, opposées. Il souligne ainsi que la violence n'est pas seulement le fait d'un seul côté, mais elle se manifeste comme une réponse à une violence préexistante. Cette idée s'inscrit dans la perspective existentielle de Sartre, où les individus sont confrontés à des situations complexes et sont souvent poussés à réagir en fonction des actions des autres. La citation de Sartre invite à réfléchir sur la nature complexe de la violence, son origine et sa perpétuation, tout en soulignant que pour comprendre la violence, il est nécessaire de tenir compte du contexte et des dynamiques dialectiques qui l'entourent. La citation n’incite pas à l’optimisme puisqu’elle inscrit la violence dans un cercle qu’il semble impossible de casser. Elle critique aussi l’idée de fuir sa responsabilité : La violence se donne toujours comme une contre-violence. Le prétexte de la violence est la réponse à une violence précédente sans juger sa violence propre. Qui se pose alors la question d’arrêter la violence si sa responsabilité n’est jamais assumée ? La violence se donne toujours pour une contre-violence, c’est-à-dire pour une riposte à la violence de l’autre. Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée (303): « Ni despotisme, ni terrorisme. Nous voulons le progrès… », Hugo, 1862.
25-10-2023
Citation expliquée (303): « Ni despotisme, ni terrorisme. Nous voulons le progrès… », Hugo, 1862.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Ni despotisme ni terrorisme. Nous voulons le progrès en pente douce », Les Misérables, Victor Hugo, 1862. Victor Hugo était un écrivain, poète et intellectuel français du XIXe siècle, célèbre pour son engagement social et politique comme pour l’empreinte qu’il a laissée dans la littérature et en particulier dans le Romantisme. L'une de ses œuvres les plus célèbres est le roman Les Misérables (1862), qui explore les thèmes de la pauvreté, de l'injustice sociale, et de la rédemption. Hugo était un fervent défenseur du régime républicain et des droits de l'homme, et il a exprimé ses opinions politiques à travers ses œuvres littéraires. La citation Ni despotisme ni terrorisme. Nous voulons le progrès en pente douce reflète la vision politique de Victor Hugo. Il rejetait à la fois le despotisme, qui représente un pouvoir autoritaire et tyrannique, et le terrorisme, qui est associé à l'usage de la violence pour atteindre des objectifs politiques. Au lieu de ces extrêmes, Hugo prônait un chemin vers le progrès plus modéré et pacifique. En défendant le progrès en pente douce, Hugo exprimait sa conviction en faveur du changement social graduel et de l'amélioration des conditions de vie des classes défavorisées par des moyens non violents. Il croyait en l'importance de réformes sociales et politiques pour lutter contre l'injustice et l'inégalité. Cette citation illustre son désir de promouvoir le progrès et l'égalité tout en évitant les extrémismes et la violence. Dans le contexte de Les Misérables, cette citation peut être interprétée comme un plaidoyer pour une société plus juste, où les réformes sociales et politiques sont mises en œuvre de manière pacifique, plutôt que par la force ou la répression. Elle incarne l'idée que le changement social devrait être atteint sans recourir à des mesures extrêmes qui pourraient causer davantage de souffrance et d'injustice. Il fait enfin le constat que la violence du gouvernement ou celle des opposants retombe toujours sur le peuple… Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée (302): « C’est avec les pauvres que les riches se font la guerre. », Louis Blanc, 183
25-10-2023
Citation expliquée (302): « C’est avec les pauvres que les riches se font la guerre. », Louis Blanc, 183
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « C’est avec les pauvres que les riches se font la guerre », Organisation du travail, Louis Blanc, 1839. Louis Blanc fut un penseur et intellectuel socialiste du XIX ème siècle. Il défendit la condition ouvrière et fut un des leaders de la II ème République, participant au gouvernement provisoire formé fin Février 1848. Devant s’exiler sous le second empire, il revient après 1870 en politique et occupa la fonction de député de Paris (la Seine à l’époque) de 1871 à 1882. Il siégeait avec l’extrême-gauche à l’Assemblée Nationale. Son essai Organisation du travail constitue son œuvre la plus connue. Il y détaille l’organisation d’un nouveau pouvoir économique et social réformé par l’État initiateur du crédit, permettant la création d’association de travailleurs et des ateliers sociaux. Ces derniers verront le jour de manière éphémère en 1848 sous le nom d’ateliers nationaux, c’est à dire d’unités de production payées par l’État pour résorber le chômage notamment à Paris. La citation tirée de son œuvre de 1839 reflète l’idéologie de Louis Blanc, mais aussi une réalité concrète: « C’est avec les pauvres que les riches se font la guerre ». Effectivement, hormis les officiers dans l’armée, les soldats du rang viennent des milieux populaires. Ils fournissent « la chaire à canon », le gros des bataillons. Ils font la guerre puisqu’ils sont sur le front, mais ils ne décident pas de la déclencher, ni des mouvements ou opérations militaires. Simples pions dans un jeu qu’ils ne maîtrisent pas, les pauvres subissent les intérêts des puissants. Cette citation était d’autant plus vraie pour des époques durant lesquelles la conscription, l’embrigadement obligatoire se faisait par tirage au sort avec des dispenses que seuls les plus riches pouvaient se payer. De manière générale, les guerres ne sont pas toujours déclenchées pour protéger des intérêts qui concernent le peuple en son entier, qui ne sont pas toujours vitaux pour l’existence et la survie d’un peuple. Seulement, les pauvres au front comme soldats ou à l’arrière en subissant les privations et les conséquences économiques et sociales de la guerre pâtissent le plus des conflits. Ils n’ont pas les moyens des puissants pour amortir le choc ou pour migrer rapidement dans des conditions confortables. Ils ne peuvent s’extraire de l’enfer de la guerre…. C’est avec les pauvres que les riches se font la guerre Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée (301): « L’ignorance est la mère de tous les crimes… », Balzac, 1846-1847.
23-10-2023
Citation expliquée (301): « L’ignorance est la mère de tous les crimes… », Balzac, 1846-1847.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « L'ignorance est la mère de tous les crimes. Un crime est, avant tout, un manque de raisonnement », La Cousine Bette, Balzac, 1846-1847. Honoré de Balzac était un écrivain français du XIXe siècle connu pour sa série de romans « La Comédie Humaine », dont fait partie La Cousine Bette. L'histoire se déroule à Paris au XIXe siècle et tourne autour de la vengeance de la cousine Bette, Élisabeth Fischer, une femme aigrie et frustrée. Elle complote pour détruire la vie de sa cousine Adeline Hulot et de sa famille, en particulier celle de son cousin le baron Hulot. Le roman explore les thèmes de la jalousie, de la manipulation, de la cupidité et des intrications sociales de l'époque. La citation L'ignorance est la mère de tous les crimes. Un crime est, avant tout, un manque de raisonnement reflète une idée centrale de la pensée de Balzac, qui s’intéresse aux comportements humains et à leurs motivations. Il suggère donc que les individus commettent des actes répréhensibles parce qu'ils ne comprennent pas pleinement les conséquences de leurs actions. Ils agissent impulsivement, sans réfléchir aux conséquences morales ou légales de leurs actes. Cette citation peut être interprétée de plusieurs manières. D'une part, elle souligne l'importance de l'éducation et de la connaissance pour prévenir les comportements criminels. En fournissant aux individus les outils nécessaires pour penser de manière critique et éthique, on peut réduire la probabilité qu'ils commettent des actes répréhensibles. D'autre part, cela peut également être interprété comme une critique de la société de l'époque de Balzac, où l'ignorance et la misère étaient courantes parmi les classes défavorisées, ce qui les poussait parfois à des actes criminels par nécessité. Balzac souligne que la compréhension et la réflexion sont essentielles pour éviter les crimes, mais il ne nie pas les facteurs sociaux et économiques qui peuvent également influencer les actions des individus. Cette citation invite à réfléchir sur la relation complexe entre la criminalité et l'ignorance dans la société. L'ignorance est la mère de tous les crimes. Un crime est, avant tout, un manque de raisonnement Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée (300):  « Un auteur doit être dans un livre comme la police dans la ville », Frères Goncourt, 1887.
23-10-2023
Citation expliquée (300): « Un auteur doit être dans un livre comme la police dans la ville », Frères Goncourt, 1887.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Un auteur doit être dans un livre comme la police dans la ville : partout et nulle part », Journal, Mémoires de la vie littéraire, Frères Goncourt, 1887-1896. Les frères Goncourt, Edmond et Jules Goncourt, étaient deux écrivains français du XIXe siècle célèbres pour leur collaboration littéraire. Romanciers naturalistes ( Germinie Lacerteux en 1865 par exemple), ils restent surtout connus pour le prix littéraire qui porte leur nom. Le Journal, Mémoires de la vie littéraire, est un journal intime qui compile leurs observations sur la vie littéraire et artistique de leur époque. Il s’étale sur quarante-cinq années de 1851 à 1896. Il commence à paraître en 1887. Le Journal, Mémoires de la vie littéraire est une œuvre majeure qui offre un aperçu fascinant de la scène littéraire et artistique du XIXe siècle en France. Il documente non seulement leurs propres expériences et opinions, mais aussi leurs rencontres avec de nombreux écrivains, artistes et personnalités de l'époque. C'est une source précieuse d'informations sur le monde intellectuel de cette période. Il déclencha de vives critiques et contestations, car les frères Goncourt étaient sans concession et grinçants. La citation Un auteur doit être dans un livre comme la police dans la ville : partout et nulle part peut être interprétée comme une réflexion sur le rôle de l'auteur dans son propre travail. La comparaison avec la police délimite le rôle de l’auteur. Il doit rester maître de son œuvre, mais sans que le lecteur ne le sente comme la police doit contrôler les tues sans trop le montrer. Cette idée reflète la position littéraire des frères Goncourt. Symboles du naturalisme, ils pensent que l’auteur doit s’effacer derrière le récit afin de le rendre plus réaliste. En d'autres termes, l'auteur doit être omniprésent dans la création de son livre, mais une fois que le livre est terminé, il devrait permettre au lecteur de s'immerger complètement dans l'univers de l'œuvre sans que sa propre présence ne soit envahissante. Cette citation reflète la perspective des frères Goncourt sur l'écriture et peut également être interprétée comme une invitation à l'auteur à trouver l'équilibre entre l'expression de sa propre voix et la création d'un espace pour que les lecteurs puissent interpréter et s'approprier l'œuvre à leur manière. Un auteur doit être dans un livre comme la police dans la ville : partout et nulle part Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée: « Colonisation: tête de pont dans une civilisation de la barbarie… », Césaire, 1950.
22-10-2023
Citation expliquée: « Colonisation: tête de pont dans une civilisation de la barbarie… », Césaire, 1950.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Colonisation: tête de pont dans une civilisation de la barbarie d'où, à n'importe quel moment, peut déboucher la négation pure et simple de la civilisation », Discours sur le colonialisme, Aimé Césaire, 1950. Aimé Césaire (1913-2008) était un écrivain, poète et homme politique martiniquais, célèbre pour sa poésie et son engagement en faveur de la négritude, un mouvement littéraire et culturel qui visait à célébrer la culture africaine et afro-descendante. Le Discours sur le colonialisme, publié en 1950, est un essai sur la colonisation et ses méfaits, c’est un réquisitoire argumenté sans concession sur la colonisation. C’est donc une œuvre majeure de la littérature politique et intellectuelle du XXe siècle. Il faut noter qu’en 1950 les empires coloniaux anglais et français sont encore largement établis sur le globe. Le propos de Césaire ne portait donc pas sur une époque révolue, mais sur une réalité encore bien contemporaine. La citation Colonisation: tête de pont dans une civilisation de la barbarie d'où, à n'importe quel moment, peut déboucher la négation pure et simple de la civilisation résume la perspective de Césaire sur le colonialisme et en constitue une définition. Césaire présente tout d’abord la colonisation comme une « tête de pont, » c'est-à-dire comme une avancée, un point d'entrée, de la civilisation européenne en territoires colonisés. L’expression exprime à la fois l’éloignement de la colonie par rapport au pays colonisateur, et aussi la manière dont la colonisation européenne s’est propagée par l’ouverture de comptoirs sur les littoraux. Il perçoit cette « tête de pont » comme une intrusion de la civilisation européenne, « de la barbarie » dans des « civilisations ». Il reprend le vocabulaire des colonisateurs à l’envers: l’Europe est barbare, le territoire colonisé est civilisé. En effet, Césaire suggère que la colonisation est une manifestation de la barbarie de la civilisation occidentale. Il soutient que les colons européens ont agi de manière barbare en opprimant et en exploitant les peuples autochtones, en détruisant leurs cultures et en les privant de leurs droits fondamentaux. La colonisation est donc une forme de barbarie perpétrée au nom de la civilisation. Cette citation de Césaire met en évidence la manière dont il perçoit le colonialisme comme une contradiction majeure. Il critique le fait que les puissances coloniales prétendent apporter la civilisation dans les territoires colonisés, alors qu'elles se comportent de manière barbare envers les peuples indigènes. Il met également en garde contre le danger que la colonisation puisse finalement conduire à la « négation pure et simple de la civilisation. » Cela signifie que la brutalité et l'injustice du colonialisme pourraient finir par saper complètement les valeurs civilisées qu'il prétendait représenter. Aimé Césaire condamne le colonialisme comme une manifestation de la barbarie déguisée en civilisation. Il met en lumière les contradictions et les dangers inhérents à cette entreprise, soulignant que la colonisation peut potentiellement conduire à la destruction de la civilisation qu'elle prétendait apporter. Cette citation reflète la perspective critique et engagée de Césaire dans son combat contre l'injustice coloniale. Colonisation: tête de pont dans une civilisation de la barbarie d'où, à n'importe quel moment, peut déboucher la négation pure et simple de la civilisation Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.fr
Citation célèbre: « Le hasard est le plus grand romancier du monde… », Balzac, 1842.
22-10-2023
Citation célèbre: « Le hasard est le plus grand romancier du monde… », Balzac, 1842.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Le hasard est le plus grand romancier du monde ; pour être fécond, il n'y a qu'à l'étudier », La Comédie humaine, Balzac, 1842. Honoré de Balzac (1799-1850) était un éminent écrivain français du XIXe siècle, largement reconnu pour sa contribution à la littérature réaliste. En 1842, lors de la réédition de ses œuvres déjà produites, il précise son projet, celui de  « La Comédie Humaine », en référence à la Divine Comédie  de Dante. C’est dans l'avant-propos que Balzac exprime sa vision artistique et sa philosophie littéraire. Il y affirme que le rôle de l'écrivain est de peindre la société telle qu'elle est, d'exposer ses vices et ses vertus, et de rendre compte de la diversité humaine. Il voulait créer une « histoire naturelle sociale » en utilisant la fiction pour examiner les complexités de la société de son époque. Ce colossal projet qui comprend les dizaines de romans de l’auteur n’est pas terminé à sa mort. La citation Le hasard est le plus grand romancier du monde ; pour être fécond, il n'y a qu'à l'étudier résume donc l'approche littéraire de Balzac. Il suggère que le hasard, ou les coïncidences et les circonstances fortuites, est un élément essentiel de la vie et, par conséquent, doit être étudié attentivement par les écrivains pour enrichir leurs récits. La citation rend compte aussi de la source d’inspiration de Balzac, la vie elle-même constituée essentiellement pour l’auteur par du hasard. Balzac reconnaît que la vie réelle est pleine de hasards, d'événements imprévus qui influencent les trajectoires des individus. Pour lui, cela ne doit pas être évité dans la fiction, mais au contraire, exploité pour rendre les histoires plus authentiques et intéressantes. Balzac suggère que l'étude du hasard peut rendre un écrivain plus productif et créatif. Comprendre comment le hasard façonne les vies et les destins de ses personnages peut enrichir les intrigues et les rendre plus crédibles. En embrassant le hasard, Balzac cherchait à rendre sa fiction plus proche de la réalité. Il croyait que les coïncidences et les tournants inattendus de la vie faisaient partie intégrante de l'expérience humaine, et les inclure dans ses œuvres permettait de mieux représenter la complexité de la vie. Cette citation souligne l'importance de l'observation minutieuse de la réalité et du hasard dans le processus créatif de l'écrivain, conformément à la vision réaliste de Balzac. Elle invite les écrivains à regarder au-delà des schémas prévisibles et à explorer la richesse des expériences humaines pour créer des œuvres qui reflètent la vérité et la diversité du monde qui les entoure. Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée: « Il existe infiniment plus d’hommes… », Freud, 1927.
21-10-2023
Citation expliquée: « Il existe infiniment plus d’hommes… », Freud, 1927.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Il existe infiniment plus d'hommes qui acceptent la civilisation en hypocrites que d'hommes vraiment et réellement civilisés », Essais de psychanalyse, Sigmund Freud, 1927. Sigmund Freud (1856-1939) était le fondateur de la psychanalyse, une discipline qui a eu une profonde influence sur la psychologie et la compréhension de l'esprit humain. Sa vie et son travail ont marqué l'histoire de la psychologie. L'œuvre Essais de psychanalyse est une collection de quatre textes écrits par Freud, qui explore divers aspects de la psychanalyse et de la psychologie. Cette série d'essais a contribué à établir les bases de la psychanalyse en tant que discipline à part entière. La citation Il existe infiniment plus d'hommes qui acceptent la civilisation en hypocrites que d'hommes vraiment et réellement civilisés se trouve dans le contexte de la réflexion de Freud sur la nature humaine et la civilisation, l’organisation sociale. Freud était fasciné par les conflits internes de l'individu et par les tensions qui existent entre les pulsions instinctives et les exigences de la société civilisée. Dans cette citation, Freud suggère que la plupart des gens adhèrent à la civilisation de manière hypocrite, ce qui signifie qu'ils se conforment aux règles et aux normes sociales en apparence, mais cachent souvent leurs impulsions et désirs intérieurs. En d'autres termes, ils répriment leurs instincts naturels pour s'intégrer dans la société. Freud croyait que cette hypocrisie était en grande partie le résultat du processus de refoulement, où les désirs et les pulsions inconscients sont maintenus sous contrôle pour éviter les conflits avec les valeurs et les normes sociales. Il soutenait que la civilisation exigeait un certain degré de répression des instincts, mais que cette répression pouvait conduire à des tensions psychologiques et à des troubles mentaux. La citation de Freud peut être discutée dans le contexte de la psychanalyse en soulignant l'importance de la compréhension de l'inconscient et des mécanismes de défense. Elle invite à réfléchir sur la complexité de l'adaptation de l'individu à la société et sur les conséquences potentielles de la répression des instincts. En fin de compte, Freud nous invite à considérer que la véritable civilisation ne peut être atteinte que lorsque les individus parviennent à équilibrer leurs pulsions instinctives avec les exigences sociales, ce qui est un défi difficile à relever pour la plupart. Il existe infiniment plus d'hommes qui acceptent la civilisation en hypocrites que d'hommes vraiment et réellement civilisés Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée (296): « La force de l’amour paraît dans la souffrance. », Corneille, 1632.
21-10-2023
Citation expliquée (296): « La force de l’amour paraît dans la souffrance. », Corneille, 1632.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « La force de l'amour paraît dans la souffrance », La galerie du palais, Pierre Corneille, 1632. Pierre Corneille était un dramaturge français du XVIIème siècle, souvent considéré comme l'un des plus grands auteurs de tragédies classiques de la littérature française. Né en 1606, il a écrit de nombreuses pièces célèbres, dont Le Cid (1637). La pièce La Galerie du Palais est une œuvre moins connue de Corneille, écrite en 1632. Elle appartient au genre de la comédie. Dans cette pièce, l'intrigue tourne autour des personnages qui se retrouvent dans une galerie du palais royal, où ils interagissent et se livrent à des jeux de séduction et d'intrigue. La pièce explore les thèmes de l'amour, de la séduction et de l'inconstance des sentiments. La citation La force de l'amour paraît dans la souffrance doit être replacée dans le contexte de la pièce et de la philosophie amoureuse qui était courante à l'époque de Corneille. Au XVIIème siècle, l'amour était souvent représenté comme une passion intense, accompagnée de douleur et de tourments. L'idée était que l'amour véritable était si puissant qu'il pouvait provoquer des souffrances profondes et inévitables. Dans le contexte de La Galerie du Palais, cette citation pourrait être comprise comme une réflexion sur les affres de l'amour qui se manifestent au cours des intrigues amoureuses et des relations tumultueuses entre les personnages. L'amour est souvent présenté comme une force irrésistible qui pousse les personnages à prendre des risques et à souffrir pour atteindre leurs objectifs amoureux. Cependant, il est également possible de discuter de la citation d'un point de vue plus général. Elle met en lumière la complexité des émotions humaines, en particulier en ce qui concerne l'amour. Elle suggère que l'amour n'est pas seulement une émotion agréable, mais qu'il comporte également une dimension de souffrance, que ce soit en raison de l'incertitude, de la jalousie, de la déception ou de la séparation. Cette idée peut être interprétée comme une reconnaissance de la profondeur et de la puissance des émotions humaines, qui ne sont pas toujours simples ou faciles à vivre. Enfin, la citation peut se comprendre encore comme le fait que l’amour se dévoile dans la souffrance, dans la douleur. Si l’amour résiste à la souffrance, c’est qu’il est véritable et profond. La force de l'amour paraît dans la souffrance Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée (295): « La philosophie n’est pas une illusion… », Merleau-Ponty, 1953.
21-10-2023
Citation expliquée (295): « La philosophie n’est pas une illusion… », Merleau-Ponty, 1953.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « La philosophie n'est pas une illusion : elle est l'algèbre de l'histoire », Éloge de la philosophie, Merleau-Ponty, 1953. Maurice Merleau-Ponty était un philosophe français du XXème siècle (1908-1961), connu pour ses contributions à la philosophie de la perception et de la phénoménologie (étude basée sur les phénomènes, sur l’expérience). Il a élaboré des idées novatrices sur la manière dont les êtres humains expérimentent le monde à travers leur corps et leurs sens, remettant en question les approches traditionnelles de la philosophie qui privilégiaient la pensée abstraite. La citation La philosophie n'est pas une illusion : elle est l'algèbre de l'histoire est tirée de son cours inaugural au collège de France en 1953, présenté dans l’ouvrage Éloge de la philosophie (1953). Elle présente une perspective sur la philosophie qui met en avant son rôle en tant qu'instrument intellectuel, en tant qu’outil pour comprendre et analyser l'histoire. Cette citation suggère que la philosophie n'est pas une entreprise vaine ou illusoire, mais qu'elle a une fonction précise et pratique, à savoir résoudre les problèmes et les questions liés à l'histoire de l'humanité. En relation avec la pensée de Merleau-Ponty, cette citation peut être interprétée de plusieurs manières. Tout d'abord, Merleau-Ponty accordait une grande importance à l'expérience vécue et à la perception sensorielle dans la compréhension du monde. Il insistait sur le fait que la philosophie devrait être ancrée dans cette expérience concrète plutôt que dans des abstractions. Dans cette perspective, l'idée que la philosophie soit l'algèbre de l'histoire pourrait signifier qu'elle cherche à résoudre les problèmes concrets et complexes qui se posent dans le contexte historique. D'autre part, Merleau-Ponty a également abordé la manière dont les individus sont profondément immergés dans le monde et comment leur corps et leurs sens sont essentiels pour leur compréhension du monde. Dans cette optique, la philosophie pourrait être considérée comme une tentative de décrypter et d'expliquer les processus et les dynamiques historiques qui façonnent notre perception et notre compréhension du monde. Cependant, il est important de noter que la citation semble attribuer à la philosophie un rôle très utilitaire, celui de résoudre des équations historiques. Merleau-Ponty, bien que reconnaissant l'importance de la philosophie pour la compréhension du monde, aurait probablement mis en garde contre une vision trop instrumentaliste de la philosophie, insistant sur son rôle plus profond dans la réflexion sur la condition humaine et la signification de l'existence. Merleau-Ponty à travers cette citation cherche à ancrer la philosophie dans une réalité concrète. Nous pouvons aussi supposer que pour lui la philosophie était comme l’histoire, une enquête (étymologie d’histoire), toujours en mouvement. La philosophie n'est pas une illusion : elle est l'algèbre de l'histoire Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée (294): « Quand on vieillit, les colères deviennent des tristesses. », Montherlant, 1942.
21-10-2023
Citation expliquée (294): « Quand on vieillit, les colères deviennent des tristesses. », Montherlant, 1942.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Quand on vieillit, les colères deviennent des tristesses. », Acte III, scène 5, La reine morte, Montherlant. Henry de Montherlant était un écrivain français du XXème siècle connu pour ses œuvres littéraires variées, y compris le théâtre. Sa pièce, la tragédie  La Reine Morte a été publiée en 1942. Elle s’inspire de la mort brutale par décapitation d’Inès de Castro en 1355, maîtresse de Pedro prince du Portugal, ordonnée par son père le roi Alphonse IV. La tragédie de Montherlant oppose l’amour d’Inès et de Pedro à la raison d’état portée par le père de ce dernier (nommée Ferrante dans la pièce) qui souhaite marier son fils à une infante de Navarre pour lutter contre la Castille. Cette citation, Quand on vieillit, les colères deviennent des tristesses, se situe vers la fin de la pièce, à la scène 5 de l’acte III, est prononcée par Ferrante, le père de Pedro âgé de soixante-dix ans, qui va prendre la décision de faire assassiner Inès de Castro l’amour de Pedro. Elle reflète une observation profonde sur la façon dont les émotions évoluent avec l'âge. Montherlant suggère que, à mesure que les gens vieillissent, leur façon de ressentir et de gérer leurs émotions change. Plus spécifiquement, il met en avant la transformation de la colère en tristesse. Cette idée suggère que les personnes âgées peuvent être moins enclines à exprimer leur frustration ou leur colère de manière ouverte, préférant plutôt intérioriser ces émotions et les ressentir comme de la tristesse. Cela peut être interprétée comme une réflexion sur la maturité émotionnelle qui accompagne souvent le vieillissement. Les individus plus âgés ont tendance à avoir plus d'expérience et de recul par rapport aux situations, ce qui peut les rendre moins enclins à réagir avec colère ou impulsivité. Au lieu de cela, ils peuvent ressentir une tristesse plus profonde face à des situations décevantes, car ils savent qu’elles ne changeront pas. En vieillissant, on peut également développer une plus grande acceptation des limites de la vie et des circonstances inévitables. Cela peut les amener à réagir différemment aux défis et aux déceptions, choisissant de les vivre avec une attitude plus résignée et moins encline à la confrontation.C’est ainsi que le temps qui passe peut également amener les individus à réfléchir sur leur passé et à ressentir de la tristesse à l'égard des erreurs commises, des opportunités manquées ou des relations brisées. La colère peut se dissiper à mesure que ces réflexions conduisent à une compréhension plus nuancée des événements passés. Cette citation peut aussi nous rappeler d'être compréhensifs envers les personnes âgées qui peuvent vivre des émotions complexes et parfois douloureuses. Elle souligne que la tristesse peut être le résultat de nombreuses années de vie, d'expériences et de pertes, et qu'il est important de faire preuve de compassion envers ceux qui traversent cette période de leur vie. Cette citation de Montherlant évoque la transformation des émotions, en particulier la colère devenant de la tristesse, à mesure que les individus vieillissent. Elle met en avant la maturité émotionnelle, l'acceptation des limites de la vie et la réflexion sur le passé en tant que facteurs qui contribuent à ce changement. Elle nous rappelle également d'être compréhensifs envers les personnes âgées qui vivent des émotions complexes et souvent profondes. Elle nous présente aussi la vision pessimiste de Montherlant sur le vieillissement, sur le long déclin des passions. Quand on vieillit, les colères deviennent des tristesses Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.fr
Citation expliquée: « Rêver est permis aux vaincus ; se souvenir est permis aux solitaires. », Hugo, 1865.
20-10-2023
Citation expliquée: « Rêver est permis aux vaincus ; se souvenir est permis aux solitaires. », Hugo, 1865.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Rêver est permis aux vaincus ; se souvenir est permis aux solitaires. », Les chansons des rues et des bois, Préface, Victor Hugo, 1865. Les Chansons des rues et des bois est une œuvre poétique de Victor Hugo, publiée en 1865. Ce recueil de poèmes explore divers sujets, de la nature à la politique, en passant par la méditation sur la condition humaine et le rêve. La citation Rêver est permis aux vaincus ; se souvenir est permis aux solitaires de Victor Hugo met en lumière la nature des rêves et des souvenirs dans la vie des individus. Rêver est permis aux vaincus, Victor Hugo évoque ici l'idée que les personnes qui ont connu l'échec, la défaite ou l'adversité ont souvent recours aux rêves pour échapper à leur réalité difficile. Les rêves offrent un refuge, un moyen d'échapper temporairement aux défis et aux déceptions de la vie. Ils permettent aux vaincus de nourrir l'espoir et de s'accrocher à des aspirations meilleures. La seconde partie de la citation Se souvenir est permis aux solitaires suggère que ceux qui sont solitaires ou isolés trouvent du réconfort dans les souvenirs. Les souvenirs représentent un lien avec le passé, un moyen de se reconnecter avec des expériences et des moments précieux. Pour les solitaires, se rappeler est une façon de ne pas se sentir complètement seuls, de revivre des moments de joie ou de chaleur humaine. Il pose aussi que seuls les solitaires peuvent vivre dans les souvenirs, loin des liens sociaux, du présent, du tumulte de la vie. Cette citation met encore en avant la dualité des émotions humaines. Les rêves sont souvent liés à l'espoir, à l'anticipation de l'avenir, tandis que les souvenirs sont empreints de nostalgie, d'une connexion avec le passé. Les vaincus peuvent aspirer à un avenir meilleur grâce à leurs rêves, tandis que les solitaires trouvent du réconfort dans le passé à travers leurs souvenirs. Enfin, Victor Hugo, en tant que poète, explore fréquemment des thèmes liés à la condition humaine et à la nature de l'existence. Cette citation reflète son intérêt pour la richesse émotionnelle de la vie et la façon dont les individus naviguent entre leurs rêves d'avenir et leurs souvenirs du passé. Cette citation de Victor Hugo évoque la façon dont les individus utilisent leurs rêves et leurs souvenirs pour faire face aux défis de la vie. Elle souligne la capacité de l'imagination humaine à offrir de l'espoir et du réconfort, que ce soit en rêvant de lendemains meilleurs ou en se replongeant dans des moments précieux du passé. Elle invite à réfléchir sur la façon dont les émotions et les expériences s'entrelacent dans la vie de chacun. Nous pouvons aussi souligner que les rêves font les vainqueurs, car ceux qui n’en n’ont pas n’avancent pas et que les souvenirs n’appartiennent pas qu’aux solitaires, car ils peuvent se partager… Rêver est permis aux vaincus ; se souvenir est permis aux solitaires Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée: « Le fanatisme est un monstre qui ose se dire le fils de la religion », Voltaire, 1764.
19-10-2023
Citation expliquée: « Le fanatisme est un monstre qui ose se dire le fils de la religion », Voltaire, 1764.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Le fanatisme est un monstre qui ose se dire le fils de la religion », Dictionnaire philosophique, Voltaire, 1764. Voltaire, de son vrai nom François-Marie Arouet, était un philosophe des Lumières français du XVIIIe siècle. Il est largement reconnu pour son engagement en faveur de la tolérance religieuse, de la liberté d'expression et de la lutte contre l’obscurantisme religieux. Son œuvre Dictionnaire philosophique (1764) est une compilation d'articles et de réflexions dans lesquels il aborde de nombreux sujets, notamment la religion, la philosophie et la société. La citation Le fanatisme est un monstre qui ose se dire le fils de la religion met en lumière l'une des préoccupations majeures de Voltaire, à savoir la critique du fanatisme religieux. Voltaire dénonçait les abus commis au nom de la religion et mettait en garde contre les actes extrémistes et intolérants perpétrés au nom de la foi. Il croyait que le fanatisme déformait les principes de la religion, la transformant en une force destructrice. Dans le contexte de son époque, Voltaire faisait face à une Église catholique puissante et à un climat de censure et de persécution religieuse. Il cherchait à promouvoir la sécularisation de la société et la liberté de pensée. Sa citation dénonce la prétention du fanatisme à être le véritable héritier de la religion, alors qu'il s'agit en réalité d'une perversion dangereuse. Cela s’inscrit notamment dans l’atmosphère de tension religieuse permanente entre catholiques et protestants. En ce qui concerne le lien avec aujourd'hui, la citation de Voltaire reste pertinente. Nous pouvons constater que le fanatisme religieux et idéologique persiste dans le monde contemporain, avec des groupes et des individus extrémistes qui justifient leurs actes de violence au nom de la religion ou d'une idéologie. Il est essentiel de distinguer entre la foi religieuse authentique et l'extrémisme, tout en respectant les principes de tolérance et de liberté d'expression. De nos jours, la citation de Voltaire rappelle l'importance de promouvoir le dialogue interreligieux, la tolérance religieuse et la compréhension mutuelle, tout en condamnant fermement le fanatisme qui déforme les croyances religieuses pour justifier la violence et l'intolérance. Elle nous incite à rester vigilants face aux manifestations contemporaines du fanatisme et à défendre les valeurs de la laïcité et de la liberté de conscience. Le fanatisme est un monstre qui ose se dire le fils de la religion Et 291 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée: « Rire est le propre de l’homme », Gargantua, Rabelais, 1534.
13-10-2023
Citation expliquée: « Rire est le propre de l’homme », Gargantua, Rabelais, 1534.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Rire est le propre de l’homme », Gargantua, Rabelais, 1534.  François Rabelais (vers 1494-1553) était un écrivain français humaniste de la Renaissance, célèbre pour sa série de romans satiriques sur les aventures des deux géants Gargantua et Pantagruel, publiée entre 1532 et 1552. Son œuvre est empreinte d'humanisme, de satire sociale, et d'un humour débridé. Son humanisme se remarque d’ailleurs dans cette réflexion sur le rire qui reprend celle du philosophe grec Aristote (- 384; - 322) qui a écrit que « L’homme est le seul animal qui ait la faculté de rire ». La citation Rire est le propre de l'homme est une phrase emblématique extraite de son œuvre Gargantua (1534). Elle résume une partie importante de la philosophie de Rabelais, qui valorisait l'humour et la joie de vivre comme des caractéristiques essentielles de l'humanité. Cette citation est d’abord une célébration de l'humanité à laquelle Rabelais croyait profondément, ainsi qu’en la dignité de l'homme et en sa capacité à jouir de la vie. Pour lui, le rire était une expression fondamentale de cette humanité. En soulignant que le rire est le propre de l'homme, il mettait en avant le pouvoir de l'humour pour égayer notre existence et créer des liens sociaux. Le rire dans l'œuvre de Rabelais possède également une puissante dimension satirique. Il utilise l'humour pour critiquer les institutions, les superstitions, et les travers de la société de son époque. Par conséquent, le rire est un moyen de remettre en question l'autorité et d'encourager la réflexion critique. Il souligne encore l’importance de la liberté d'esprit chez Rabelais qui prônait la liberté de pensée et d'expression. Il croyait que rire des conventions sociales et des préjugés était essentiel pour encourager la pensée indépendante et le progrès intellectuel. Le rire était une arme puissante contre la censure et la répression intellectuelle. Le rire est enfin profondément humain, car c’est une philosophie de vie pour le philosophe. La citation nous rappelle que l'humour et la légèreté sont des éléments essentiels pour vivre une vie épanouissante. Le rire relie les individus, apporte de la joie et peut être un remède contre les rigueurs de l'existence. Pour Rabelais, le rire n'était pas simplement un divertissement, mais une manifestation de l'humanité, un outil de critique sociale, un moyen de promouvoir la liberté d'esprit, et une philosophie de vie qui célébrait la joie et la camaraderie. Cette citation capture brillamment son approche de la littérature et de la vie en général, reflétant son engagement en faveur de l'humanisme et de la pensée indépendante. Cependant, les études scientifiques ont montré qu’en-dehors des hommes, certains primates (comme les chimpanzés) rient aussi notamment par le jeu:-) (Au-delà d’un rire de forme humaine, une étude récente a montré que 65 espèces d’animaux comme le dauphin, le chien… émettent des ultrasons comparables à « un rire ») Rire est le propre de l’homme Et 290 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter:@lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée: « Il n’est passion qui ébranle tant la sincérité… », Montaigne, 1580.
24-04-2023
Citation expliquée: « Il n’est passion qui ébranle tant la sincérité… », Montaigne, 1580.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Il n'est passion qui ébranle tant la sincérité des jugements comme la colère », Les Essais, Montaigne, 1580. Montaigne était un philosophe et écrivain français du XVIe siècle, connu pour son style d'écriture introspectif et personnel dans Les Essais, où il explorait ses propres pensées et expériences de manière profonde et honnête. Dans cette citation, Montaigne exprime son point de vue sur la colère en tant que passion qui peut altérer notre capacité à émettre des jugements sincères. La citation Il n'est passion qui ébranle tant la sincérité des jugements comme la colère de Montaigne, tirée de son œuvre Les Essais, met en évidence le rôle de la colère comme une émotion puissante qui peut influencer notre capacité à juger de manière objective et sincère. La colère est une émotion intense qui peut surgir en réaction à une situation perçue comme injuste, offensante ou frustrante. Elle peut engendrer une réaction impulsive et irrationnelle, et peut souvent entraîner un comportement impulsif et irrationnel. Montaigne suggère que lorsque nous sommes en proie à la colère, notre jugement peut être altéré par nos émotions, ce qui peut nous amener à porter des jugements biaisés et peu objectifs. Lorsque nous sommes en colère, nous pouvons être enclins à exagérer les torts des autres, à adopter des points de vue unilatéraux et à ne pas considérer les faits de manière équilibrée. Notre perception peut être altérée et notre raisonnement peut être biaisé, car nous sommes submergés par nos émotions. En conséquence, notre capacité à évaluer objectivement une situation ou à porter un jugement impartial peut être sérieusement compromis. Montaigne met en garde contre les jugements hâtifs et peu sincères qui peuvent découler de la colère. Il nous invite à reconnaître que nos émotions peuvent influencer notre jugement et à prendre du recul lorsque nous sommes en proie à la colère, afin de maintenir une attitude sincère et objective dans nos évaluations. Il est important de noter que Montaigne ne rejette pas complètement la colère comme une émotion inutile ou nuisible. Il reconnaît que la colère est une émotion humaine naturelle et qu'elle peut être une réponse appropriée à certaines situations. Cependant, il met en garde contre l'impact potentiellement négatif de la colère sur notre capacité à juger de manière sincère et objective. La citation de Montaigne met en alors lumière le rôle de la colère en tant qu'émotion intense qui peut ébranler la sincérité de nos jugements. Elle nous rappelle l'importance de reconnaître l'influence de nos émotions sur notre capacité à juger de manière objective et à prendre du recul lorsque nous sommes en proie à la colère. En faisant preuve de prudence et de réflexion dans nos jugements, nous pouvons éviter les biais émotionnels et chercher à être sincères et objectifs dans nos évaluations. Il n'est passion qui ébranle tant la sincérité des jugements comme la colère Et 289 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter: @lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.frHébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée: « Non s’efforcer vers le plaisir… », André Gide, 1950.
24-04-2023
Citation expliquée: « Non s’efforcer vers le plaisir… », André Gide, 1950.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Non s'efforcer vers le plaisir mais trouver son plaisir dans l'effort même, c'est le secret de mon bonheur », Journal, Gide, 1950. André Gide (1869-1951) était un écrivain français célèbre pour son œuvre littéraire diversifiée, son engagement social et son exploration des thèmes de la sexualité et de la moralité. Dans son œuvre  Journal, il a consigné ses réflexions, ses observations et ses expériences tout au long de sa vie. Ce journal est un document fascinant et complexe qui offre un aperçu intime de l'esprit de Gide, de son cheminement intellectuel, de sa vie personnelle et de son engagement social et politique. La citation Non s'efforcer vers le plaisir mais trouver son plaisir dans l'effort même, c'est le secret de mon bonheurde l'écrivain et penseur français André Gide reflète sa philosophie de vie et sa conception du bonheur. Cette citation met en avant l'idée que le bonheur ne réside pas seulement dans la recherche du plaisir immédiat, mais plutôt dans l'effort même que l'on déploie pour atteindre un objectif ou réaliser une activité. Pour Gide, le processus de l'effort, le travail, la persévérance et l'engagement dans une tâche sont en eux-mêmes gratifiants et porteurs de bonheur, indépendamment du résultat final. Gide considère que la recherche du plaisir à tout prix peut être futile et éphémère, tandis que l'engagement dans un effort significatif, qu'il s'agisse de créer une œuvre artistique, d'apprendre quelque chose de nouveau, de développer ses compétences ou de relever un défi, peut apporter une satisfaction profonde et durable. Pour Gide, c'est dans la poursuite d'un objectif, dans la concentration et l'énergie déployées pour atteindre un but, que l'on peut trouver la véritable gratification et le sens de l'accomplissement. En outre, cette citation de Gide souligne également l'importance de l'autonomie et de la responsabilité personnelle dans la quête du bonheur. Selon lui, il revient à chaque individu de choisir de s'engager dans des efforts constructifs et de trouver sa propre joie dans ces efforts. Cela peut impliquer de sortir de sa zone de confort, de relever des défis, de surmonter des obstacles et de cultiver la discipline et la persévérance. En somme, cette citation de Gide met en avant l'idée que le bonheur réside dans l'engagement actif dans l'effort lui-même, plutôt que dans la recherche passive du plaisir. Elle souligne l'importance de l'autonomie, de la responsabilité personnelle et de l'appréciation du processus dans la quête du bonheur. Cela invite à réfléchir sur notre approche du bonheur et à considérer l'effort, le travail acharné et la persévérance comme des éléments clés pour atteindre une satisfaction durable dans la vie. Non s'efforcer vers le plaisir mais trouver son plaisir dans l'effort même, c'est le secret de mon bonheur Et 288 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter: @lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.fr  Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.
Citation expliquée: « Les conseils de la vieillesse éclairent… », Vauvenargues, 1746.
24-04-2023
Citation expliquée: « Les conseils de la vieillesse éclairent… », Vauvenargues, 1746.
lescoursjulien.com Citations célèbres expliquées: « Les conseils de la vieillesse éclairent sans réchauffer comme le soleil d'hiver », Réflexions et maximes, Vauvenargues, 1746. Vauvenargues était un écrivain et philosophe français du XVIIIe siècle. Son nom complet était Luc de Clapiers, marquis de Vauvenargues, et il est surtout connu pour son recueil intitulé Réflexions et maximes, publié pour la première fois en 1746. Il a vécu une vie marquée par la maladie et la solitude. Malgré ces défis, il a acquis une grande renommée grâce à son talent littéraire et philosophique. Il était admiré pour sa profondeur de pensée et sa clarté d'expression. Réflexions et maximes est un recueil de pensées et de maximes philosophiques, morales et littéraires, écrits par Vauvenargues tout au long de sa vie. L'œuvre est composée de courts aphorismes qui reflètent sa vision du monde, de la nature humaine, de la morale, de la société et de la condition humaine. Ses réflexions abordent des thèmes tels que la vertu, l'amour, la société, la religion, la politique et la condition de l'homme dans la société. La citation Les conseils de la vieillesse éclairent sans réchauffer comme le soleil d'hiver de Vauvenargues, tirée de son recueil Réflexions et maximes, évoque la nature particulière des conseils donnés par les personnes âgées. Elle compare ces conseils au soleil d'hiver, qui offre de la lumière mais n'est pas suffisamment chaud pour réchauffer. D'un point de vue littéral, le soleil d'hiver est souvent moins chaud que le soleil d'été, et bien qu'il puisse éclairer et apporter de la lumière, il ne procure pas la chaleur nécessaire pour se réchauffer. De la même manière, selon Vauvenargues, les conseils de la vieillesse peuvent être éclairants, c'est-à-dire qu'ils offrent de la sagesse, de l'expérience et de la perspective sur la vie. Cependant, ils ne réchauffent pas, c'est-à-dire qu'ils ne procurent pas nécessairement le réconfort émotionnel ou l'énergie pour affronter les défis de la vie. Une interprétation possible de cette citation est que Vauvenargues souligne que les conseils des personnes âgées peuvent être utiles et éclairants, mais qu'ils peuvent ne pas être suffisamment réconfortants ou motivants pour faire face aux difficultés de la vie. Les conseils des personnes âgées sont souvent basés sur leur expérience de la vie, mais les réalités et les défis auxquels les jeunes font face peuvent être différents, ce qui peut limiter l'efficacité de ces conseils pour réchauffer les cœurs et les esprits des jeunes. Cependant, cette citation peut également être interprétée de manière plus positive, mettant en avant la valeur des conseils de la vieillesse en tant qu'illumination et source de sagesse. Les conseils peuvent éclairer le chemin à suivre, même s'ils ne procurent pas immédiatement un réconfort chaleureux. Ils peuvent aider à éclairer les décisions et les choix de vie, offrant ainsi des perspectives importantes pour les jeunes générations. En fin de compte, la citation de Vauvenargues soulève la question de la valeur des conseils des personnes âgées dans nos vies. Bien que ces conseils puissent ne pas toujours être réconfortants, ils peuvent néanmoins offrir de la sagesse et de l'éclairage pour nous guider dans notre propre parcours de vie. Il est important de les prendre en considération avec respect et discernement, en tenant compte à la fois de leur valeur potentielle et de leur pertinence dans notre réalité actuelle. Les conseils de la vieillesse éclairent sans réchauffer comme le soleil d'hiver Et 287 podcasts de citations expliquées à écouter à partir de ce lien: Podcasts citations célèbres expliquées, liens pour écouter l’émission. lescoursjulien.com Page Facebook: CoursJulien Twitter: @lescoursjulien Contact: lescoursjulien@yahoo.fr