Le monde devant soi

Slate.fr

Chaque semaine, Jean-Marie Colombani, Alain Frachon et Christophe Carron décryptent l'actualité internationale. Le monde devant soi est un podcast de Jean-Marie Colombani, Christophe Carron et Alain Frachon, produit par Slate Podcasts. Direction et production éditoriale: Christophe Carron Montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Présentation: Christophe Carron read less

Faut-il s'inquiéter d'une escalade après la livraison de chars occidentaux à l'Ukraine?
Il y a 1 semaine
Faut-il s'inquiéter d'une escalade après la livraison de chars occidentaux à l'Ukraine?
Dans l'engagement aux côtés de Kiev, les puissances occidentales font un pas en avant. Berlin a annoncé la livraison de chars Leopard 2, Washington de chars Abrams. Paris livrera peut-être à son tour des chars Leclerc, après les chars légers AMX annoncés début janvier. Ce matériel-là est d'une autre nature que celui fourni jusqu'alors. Il est récent et moderne et surtout, possède des capacités offensives. Finis les seuls soutiens logistique et défensif, l'Union européenne et les États-Unis passent à la vitesse supérieure et cela inquiète certains observateurs. Ce changement de politique nous fait-il passer du statut d'ami ou d'allié à celui de cobelligérant? Cela ne risque-t-il pas d'entraîner une irréversible escalade sur le terrain ukrainien et au-delà? C'est en tout cas les arguments de celles et ceux qui appellent à la négociation avec Moscou. Mais pour négocier quoi, et avec qui? Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
Pourquoi la propagande russe est-elle si bien relayée en France?
20-01-2023
Pourquoi la propagande russe est-elle si bien relayée en France?
«La guerre repose sur le mensonge.» Près de vingt-cinq siècles après sa mort, les mots de Sun Tzu sont toujours d'actualité. L'on pourrait y ajouter cette pensée du sociologue français Jacques Ellul, qui écrivait en 1962 que dans une guerre, «la propagande, l'action sur les populations, la contagion idéologique jouent leur rôle, dans la mesure où les armes psychologiques sont supérieures aux armes militaires». Bien sûr, à l'Est, rien de nouveau. L'information a toujours été une arme, mais en cette ère de la toute-puissance informationnelle, amplifiée entre autres par les réseaux sociaux, elle semble plus que jamais déterminante. Et Paris n'est pas épargné par les offensives du Kremlin en la matière, d'autant que la France comporte de nombreux relais des narratifs russes. C'est pourquoi aujourd'hui, alors que le combat des armes continue de s'intensifier sur le sol ukrainien –Moscou souhaite porter le nombre de soldats sur le terrain à 1,5 million selon les dernières déclarations du ministre de la Défense Choïgou–, nous allons nous intéresser à celles et ceux qui, plus ou moins consciemment, se font les alliés parfois objectifs de Vladimir Poutine. Car malgré la suspension des médias pro-russes RT et Sputnik, la propagande russe reste encore et toujours active. Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Mona Delahais Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
Que dit le saccage de Brasília de la démocratie brésilienne?
13-01-2023
Que dit le saccage de Brasília de la démocratie brésilienne?
Quasiment deux ans jour pour jour après l'assaut du Capitole par des partisans de Donald Trump persuadés que l'élection présidentielle américaine leur avait été volée par les Démocrates, le Brésil a vécu des émeutes inédites dans sa capitale, Brasília, le 8 janvier dernier. Des centaines de soutiens de l'ancien président d'extrême droite Jair Bolsonaro ont ainsi saccagé les lieux de pouvoir de la démocratie brésilienne quelques jours après la prise de fonction de Lula, élu fin octobre avec 51% des voix. Après quelques heures d'occupation, les manifestants ont finalement été délogés par la police. L'initiative a été mollement condamnée par Jair Bolsonaro, et bien plus fermement par Lula. Depuis, près de 1.500 militants d'extrême droite ont été arrêtés. Comme ceux de Trump, les soutiens du président sortant estiment que l'élection présidentielle brésilienne leur a été volée, et ont donc tenté de se faire justice eux-mêmes. Avec Jean-Louis Martin, chercheur associé à l'IFRI sur les questions d'Amérique latine. Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
Pourquoi Vladimir Poutine a-t-il voulu une trêve pour le Noël chrétien orthodoxe?
06-01-2023
Pourquoi Vladimir Poutine a-t-il voulu une trêve pour le Noël chrétien orthodoxe?
Près d'un an après le début de la guerre en Ukraine, le Kremlin a annoncé un cessez-le-feu les 6 et 7 janvier, dates du Noël chrétien orthodoxe. Une trêve qui semble dissimuler une tentative de la Russie, dont les forces peinent à s'imposer, de gagner du temps. En témoigne la frappe ukrainienne sur Makiivka la nuit du Nouvel An, qui a causé la mort de 89 soldat russes selon Moscou, 400 selon Kiev. Ou encore ce chiffre, une estimation de War Mapper reprise par Le Monde: les forces russes ne contrôleraient plus que 16% du territoire ukrainien, contre plus de 24 %, en mars, au plus fort de leur avancée. Une guerre difficile pour l'armée de Vladimir Poutine, de plus en plus critiqué en Russie, moins parce les pacifistes que par les faucons les plus durs. Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
Donald Trump: le début de la fin?
09-12-2022
Donald Trump: le début de la fin?
Séquence compliquée pour Donald Trump: le 45e président des États-Unis enchaîne les déconvenues. Il y a eu la contre-performance des candidats ouvertement trumpistes lors des midterms, qui vient de se confirmer par la défaite, dans l'État de Georgie, du candidat républicain Hershel Walker face au Démocrate Raphael Warnock. Il y a eu le scandale du dîner à Mar-a-Lago qui a réuni le rappeur Kanye West, dont les multiples sorties antisémites choquent l'opinion publique, et le suprémaciste négationniste Nick Fuentes. Il y a eu son retour raté sur Twitter, son réseau social préféré, malgré la grâce accordée par Elon Musk. Il y a eu sa déclaration de candidature, à la mi-novembre, censée lancer une nouvelle dynamique, mais qui a fait un flop. Et puis, cette semaine, une bien mauvaise nouvelle sur le plan judiciaire: la Trump Organization a été reconnue coupable mardi 6 décembre de fraude fiscale et de falsification de déclarations comptables. Le trumpisme, dont on pouvait craindre une persistance sous le mandat de Joe Biden, et dont on se demandait combien de temps encore il dominerait de son influence le Parti républicain, commence à perdre en puissance. Est-ce le début de la fin, en tout cas sur le plan politique, pour le milliardaire? Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
La contestation contre la politique «zéro Covid» peut-elle affaiblir durablement le gouvernement chinois?
02-12-2022
La contestation contre la politique «zéro Covid» peut-elle affaiblir durablement le gouvernement chinois?
Il est toujours très difficile de savoir ce qu'il se passe en Chine, entre la censure opérée par le gouvernement qui craint ses citoyens, et des citoyens qui pratiquent l'autocensure par crainte du gouvernement. Mais malgré les nombreux efforts pour couper les flux d'information entre la Chine et le reste du monde, il nous arrive parfois d'en avoir des nouvelles. On a ainsi appris que depuis le 25 novembre, les mouvements de protestations se sont multipliés, des dizaines de milliers de personnes ont fait entendre leur voix pour dénoncer une politique «zéro Covid» trop rigide, qui trahit les limites de la stratégie du gouvernement pour lutter contre la maladie. Les manifestations, même si elles sont souvent sévèrement réprimées, ne sont pas rares en Chine: cela arrive, mais jamais avec une telle ampleur, selon les observateurs, en tout cas pas depuis les événements de Tiananmen. Et la colère a été entendue par le gouvernement qui semble opter pour un assouplissement de sa politique. Une grande révolution qui ferait de la Chine une démocratie libérale n'est pas à l'ordre du jour, loin de là, mais que disent ces mouvements de l'état de l'opinion et surtout de l'état du régime de Xi Jinping, qui règne désormais en maître absolu sur le pays? Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
Qatar: pourquoi ce si petit pays a-t-il de si grandes ambitions?
24-11-2022
Qatar: pourquoi ce si petit pays a-t-il de si grandes ambitions?
La Coupe du monde de football a commencé ce dimanche 20 novembre au Qatar (difficile d'y échapper), un Mondial que de nombreux défenseurs des droits humains, en Occident surtout, ont appelé à boycotter en raison des atteintes graves de Doha. Mais il n'y a pas que les progressistes du monde entier: un autre appel au boycott a été lancé par la branche yéménite d'Al-Qaida, qui accuse le Qatar de «travailler à la solde des croisés pour éloigner les musulmans de la péninsule de leur foi musulmane». Cet appel au boycott est pour le moins significatif de la position du royaume, allié des États-Unis qui cherche à développer le soft power arabe avec sa chaîne télé, Al Jazeera, des investissements dans le sport et le divertissement, et surtout avec son rôle d'intermédiaire diplomatique. Grand comme un département français, riche comme un pays européen grâce à ses ressources gazières, le Qatar comptait sur 2022 pour assoir sa place dans l'opinion. Pour l'instant, cela semble plutôt raté –en tout cas pour ce qui est de l'opinion publique européenne. Pour autant, l'empressement des leaders occidentaux à se rendre sur la péninsule montre son importance géopolitique, car ce n'est pas que pour le foot que ces dirigeants s'y présentent. Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
Missile en Pologne: a-t-on évité le pire?
16-11-2022
Missile en Pologne: a-t-on évité le pire?
Mardi 15 novembre, un tir de missile a provoqué une explosion dans l'est de la Pologne, qui a coûté la vie à deux personnes. Si l'origine de ce tir reste encore inconnue –les services de renseignement de l'OTAN s'activent pour déterminer exactement sa provenance–, il pourrait être le résultat d'une réponse du système de défense antiaérienne ukrainienne. Mais si ce missile était lancé de Russie, cela constituerait un fait majeur dans cette guerre: l'appartenance de la Pologne à l'Union européenne et à l'OTAN entraîne des mécanismes de solidarité géopolitique qui pourraient déboucher sur une internationalisation nette du conflit. Cet incident intervient alors que se déroule au même moment le G20 à Bali, en Indonésie. Un sommet où Moscou se retrouve de plus en plus isolé, tandis que Pékin rouvre le dialogue avec l'Occident. Qu'est-ce que ce tir de missile peut changer à la guerre en cours? Comment se réorganisent les équilibres géopolitiques? La victoire de Joe Biden aux élections de mi-mandat va-t-elle influencer sa politique internationale? Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son: Benjamin Saeptem Hours Réalisation: Aurélie Rodrigues Montage: Victor Benhamou et Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
L'Allemagne fait-elle des choix égoïstes que toute l'Europe pourrait payer?
04-11-2022
L'Allemagne fait-elle des choix égoïstes que toute l'Europe pourrait payer?
Le couple franco-allemand est-il en crise, et l'Union européenne avec? Si le chancelier allemand Olaf Scholz et le président français Emmanuel Macron ont tenté d'afficher leur proximité le 26 octobre dernier lors d'une rencontre à l'Élysée, les points de frictions demeurent. Berlin est accusé de faire cavalier seul en Europe, que ce soit sur le dossier de l'énergie, celui de la défense européenne ou dans ses rapports avec la Chine. Côté énergie, le plan de soutien à l'économie de 200 milliards d'euros décidé par l'Allemagne pour résister à la crise énergétique a suscité de vives critiques en Europe quand, côté géopolitique, la visite de Scholz à Pékin et la prise de participation du géant chinois Cosco dans le port d'Hambourg ont agacé nombre de pays. Alors que l'invasion russe de l'Ukraine semblait avoir considérablement renforcé la cohésion au sein de l'UE, celle-ci semble désormais déstabilisée par le retour des égoïsmes nationaux, celui de l'Allemagne en tête. Pourquoi Berlin la joue-t-il solo? Quel impact sur l'Europe? Pourquoi le couple franco-allemand est-il si important? Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
La crise énergétique et les menaces de Poutine vont-elles fissurer l'unité du camp occidental face à Moscou?
27-10-2022
La crise énergétique et les menaces de Poutine vont-elles fissurer l'unité du camp occidental face à Moscou?
«Une paix est possible, celle-là seule que les Ukrainiens décideront, quand ils le décideront.» Ces mots sont ceux d'Emmanuel Macron, lors d'un discours prononcé au sommet pour la paix organisé par la communauté catholique italienne Sant'Egidio à Rome, le 23 octobre. Une paix est sans doute possible mais, semble-t-il, pas pour tout de suite. À l'Est, après avoir accusé l'Ukraine de préparer une bombe sale sur la base de preuves bien peu crédibles, Moscou joue de nouveau la carte de la menace nucléaire en mettant en scène –à grand renfort de communication– l'entraînement des forces de dissuasion russes. À l'Ouest, le camp occidental commence à s'interroger. L'arrivée de l'hiver, malgré des températures clémentes en France, risque de braquer une population européenne frappée par une crise énergétique inédite, et du côté de Washington, le semblant d'unité derrière l'Ukraine pourrait être remis en question. Car dans le camp du Parti démocrate, des voix dissidentes se font entendre, dont celle de la très à gauche Alexandria Ocasio-Cortez: pour la première fois, des membres du parti demandent au président Biden de négocier un cessez-le-feu rapide avec Poutine, au lieu de continuer à soutenir Kiev militairement et financièrement. Et les midterms, prévues le mardi 8 novembre, pourraient rendre aux Républicains la majorité à la Chambre des représentants. Des Républicains dont, vous l'avez entendu dans notre podcast New Deal, une grande partie est acquise à la cause trumpiste. Le camp occidental va-t-il rester uni derrière l'Ukraine? Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
Le soutien iranien à la Russie peut-il changer le cours du conflit?
20-10-2022
Le soutien iranien à la Russie peut-il changer le cours du conflit?
Un nouvel acteur entre clairement dans la guerre en Ukraine: l'Iran. Si les liens diplomatiques entre Moscou et Téhéran sont assez clairs depuis le début du conflit, l'utilisation de drones iraniens par l'armée russe et l'accord signé le 8 octobre dernier entre les deux pays pour une prochaine livraison de missiles sol-sol montrent une implication plus grande du pays des mollahs. Dans le même temps, Téhéran doit faire face à un mouvement de contestation qui ne semble pas faiblir après la mort, le 16 septembre, de Mahsa Amini à la suite de son arrestation par la police des mœurs pour port de vêtements inappropriés. Pourquoi cette soudaine implication iranienne sur le terrain ukrainien? Quelles conséquences sur la région? Le régime est-il menacé par la rue? Nous allons tenter de répondre ensemble à ces questions et pour cela, nous accueillons cette semaine Samuel Hauraix, journaliste indépendant, spécialiste du Moyen-Orient en général et de l'Iran en particulier, collaborateur de Slate et de Ouest-France. Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
Vladimir Poutine nomme un partisan de la ligne dure à la tête des opérations en Ukraine et joue la carte de la terreur
13-10-2022
Vladimir Poutine nomme un partisan de la ligne dure à la tête des opérations en Ukraine et joue la carte de la terreur
Un symbole a été dévoré par les flammes, samedi 6 octobre. Ce symbole, c'est le pont de Crimée, édifié par Moscou en 2018 pour relier à son territoire l'est de la péninsule annexée quatre ans auparavant. Si le trafic, routier et ferroviaire, a repris, l'explosion provoquée –selon les autorités russes– par un camion piégé semble avoir profondément irrité Vladimir Poutine. En témoignent les frappes massives, deux jours après, sur plusieurs villes ukrainiennes: des dizaines de missiles en direction de cibles civiles et stratégiques ont été tirés, touchant entre autres Kiev, Lviv et Dnipro. Ces frappes ayant fait une vingtaine de morts et une centaine de blessés ont été qualifiées de crime de guerre par les capitales occidentales, qui y ont vu une tentative de la part de Moscou de reprendre la main sur le terrain après avoir été fragilisé ces derniers jours. Bref, c'est une démonstration de force militaire pour tenter d'intimider l'Ukraine et l'Occident, et de mettre en acte les menaces maintes fois formulées. La semaine dernière dans Le monde devant soi, nous avancions que la Russie pourrait tenter de suivre une stratégie du nombre, en mobilisant régulièrement des hommes pour les envoyer sur le champ de bataille. Finalement, c'est la stratégie du tapis de bombes qui a été employée en début de semaine, stratégie qu'on imagine en réaction au sabotage du pont. Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
Vladimir Poutine peut-il gagner la guerre sans recourir au nucléaire?
06-10-2022
Vladimir Poutine peut-il gagner la guerre sans recourir au nucléaire?
Donetsk, Louhansk, Kherson et Zaporijia sont désormais légalement rattachées à la fédération de Russie. Légalement selon Moscou où, le mercredi 5 octobre, Vladimir Poutine a signé la loi d'annexion de ces quatre régions prises par la force à l'Ukraine. Quelques jours auparavant, le 30 septembre, le leader russe avait officialisé dans un discours offensif et furieusement anti-Occident les résultats des référendums d'annexion. Un vote organisé par la Russie, un résultat proclamé par la Russie, et un rattachement célébré par la Russie, pendant que le reste du monde assistait consterné à ce simulacre d'autodétermination, les mains liées par la possibilité de veto russe à l'ONU. Car si le Conseil de sécurité a tenté de faire voter une résolution pour condamner l'annexion, Moscou a tout fait capoter. Reste que la dynamique des votes apparaît comme un désaveu, puisque la résolution a recueilli dix voix en sa faveur et quatre abstentions –celles de la Chine, de l'Inde, du Brésil et du Gabon. Pour compléter le tableau, l'Union européenne a pris un huitième paquet de sanctions contre Moscou et sur le terrain, les forces ukrainiennes avancent et continue de malmener une armée russe qui recule sur les fronts sud et nord-est. Le discours du 30 septembre du président Poutine était un discours riche en menaces, finalement moins dirigées contre l'Ukraine en particulier que contre l'Occident en général, qu'il accuse de tous les maux, retournant la situation en se mettant en position d'agressé. Ce discours a évidemment pour cible première le peuple russe, mais il a aussi une portée géopolitique en ce qu'il constitue une manière d'appeler le monde à se positionner entre plusieurs choix de civilisation. Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
La victoire de l'extrême droite met-elle la démocratie italienne en danger?
29-09-2022
La victoire de l'extrême droite met-elle la démocratie italienne en danger?
L'Italie votait ce dimanche 25 septembre pour élire 200 sénateurs et 400 députés. Sans surprise, l'alliance des droites menée par le parti d'extrême droite Fratelli d'Italia –et sa patronne Giorgia Meloni– est arrivée en tête avec 44% des voix. Un score qu'il faut décomposer en trois: 26% pour Fratelli d'Italia, près de 9% pour la Ligue de Matteo Salvini et un peu plus de 8% pour Forza Italia, le parti de Silvio Berlusconi. En face, la coalition de gauche atteint péniblement les 26% (dont 19 pour le Parti démocrate), quand le Mouvement 5 étoiles de Giuseppe Conte assure plus de 15% et que le nouveau mouvement centriste Terzo Polo («troisième pôle») recueille près de 8% des voix. Une victoire écrasante de l'alliance menée par Meloni et une grande inquiétude en Europe face à une Italie qui, une nouvelle fois, se laisse tenter par l'extrême droite, qualifiée par beaucoup de «postfasciste». La droite dure au pouvoir chez nos voisins n'est pas une première: on se souvient de Silvio Berlusconi, qui fut longtemps président du Conseil, et de Matteo Salvini, ministre de l'Intérieur tellement présent qu'on en arrivait à le confondre avec le chef du gouvernement, Giuseppe Conte. Et même si Giorgia Meloni a écrasé dans les urnes les partis avec lesquels elle a passé son alliance, elle va devoir composer avec eux pour mettre en place son gouvernement. Ainsi, est-ce que l'extrême droite de Fratelli d'Italia aura les mains libres? Et doit-on s'inquiéter pour la démocratie italienne? Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
Faut-il prendre les menaces de Vladimir Poutine au sérieux?
22-09-2022
Faut-il prendre les menaces de Vladimir Poutine au sérieux?
Le ton monte entre le Kremlin et le reste du monde. Affaibli par la contre-offensive ukrainienne soutenue par l'Europe et les États-Unis, Vladimir Poutine tente de mobiliser son peuple et menace un Occident bien décidé à ne pas se laisser faire. Le Russe affirme «ne pas bluffer», Washington dit le prendre au sérieux, la France en appelle aux non-alignés et Pékin se positionne enfin. Mercredi 21 septembre, quelques heures après l'allocution de Vladimir Poutine, Wang Wenbin, un porte-parole du ministère chinois des Affaires étrangères, a demandé la mise en place d'un «cessez-le-feu à travers le dialogue et la conciliation». Sur le terrain, Moscou tente un coup de force via ses soutiens locaux. Mardi 20 septembre, les dirigeants séparatistes pro-russes des régions de Louhansk et Donetsk et les autorités d'occupation de Kherson et Zaporijia ont annoncé la tenue imminente de référendums d'annexion à la Russie, sur le modèle de celui qui avait finalisé celle de la Crimée en 2014. Des scrutins dont on peut largement douter de la sincérité et dont les résultats ne seront pas reconnus, a prévenu la communauté internationale. Référendums en urgence, menace de recours aux armes nucléaires et mobilisation militaire partielle... Cette fuite en avant du leader russe est vue comme un geste de désarroi par de nombreux pays. L'Allemand Olaf Scholz parle même «d'acte de désespoir». Alors, faut-il prendre les menaces de Vladimir Poutine au sérieux? Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Voix additionnelles: Alexandre Bert et Victor Benhamou Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
Les défis de Charles III, successeur d'une reine Elizabeth II très populaire
09-09-2022
Les défis de Charles III, successeur d'une reine Elizabeth II très populaire
Ce jeudi 8 septembre, le palais de Buckingham a annoncé la mort de la reine Elizabeth II, à l'âge de 96 ans. Une disparition qui survient à un moment critique pour le Royaume-Uni, pris dans une crise économique particulièrement dure. Le pays connaît tout à la fois une inflation à deux chiffres, une augmentation inédite du prix de l'énergie pour les ménages, une grogne sociale qui ne faiblit pas et les lourdes conséquences du Brexit. Le rôle politique des rois et reines britanniques est quasi nul, et l'avenir du pays repose désormais sur la nouvelle Première ministre Liz Truss, officiellement nommée par Elizabeth II lors de sa dernière apparition publique. L'arrivée de Charles III sur le trône ne sera, toutefois, sans doute pas sans effets sur le pays et, peut-être, sur l'avenir de la monarchie –même si, selon les récents sondages, les sujets britanniques y semblent toujours attachés. Quel héritage laisse la reine Elizabeth II? Quels défis devra relever Charles III? Et à quel avenir peut s'attendre un pays en pleine tempête sociale et économique? Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram.
De la Russie libérée de Mikhaïl Gorbatchev à l'autocratie de Vladimir Poutine
02-09-2022
De la Russie libérée de Mikhaïl Gorbatchev à l'autocratie de Vladimir Poutine
​ Mikhaïl Sergueïevitch Gorbatchev, premier et dernier président de l'URSS, est mort à Moscou le 30 août 2022, à l'âge de 91 ans. Vous avez déjà dû entendre ou lire beaucoup de choses sur celui qui, en œuvrant pour le rapprochement Est-Ouest et la réforme de l'Union soviétique, a initié un peu malgré lui la fin par KO d'une Guerre froide de plusieurs décennies et d'une partition bipolaire de la planète. Glasnost, perestroïka, retrait d'Afghanistan, libéralisation économique et politique de l'URSS… Ses faits d'armes politiques et diplomatiques ont suscité de nombreux hommages exaltés en Occident, et des réactions bien plus mesurées à Moscou et à Pékin. À l'heure où l'actuel président russe, Vladimir Poutine, vit dans une nostalgie certaine de l'Union soviétique, et tente de reconstituer une grande Russie par les armes en Ukraine, cette disparition marque un sacré symbole. Retour sur l'ascension et l'héritage de celui qui changea la face du monde à la fin du XXe siècle, et sur l'itinéraire d'un pays qui, libéré du totalitarisme, a sombré dans un nouvel autoritarisme. Le monde devant soi est un podcast hebdomadaire d'actualité internationale présenté cette semaine par Christophe Carron, avec Jean-Marie Colombani, directeur de la publication de Slate.fr, Alain Frachon, éditorialiste au Monde spécialisé dans les questions internationales. Musique: «True Messiah (LilRod Edit)», DJ Freedem Prise de son, montage et réalisation: Aurélie Rodrigues Si vous aimez Le monde devant soi, pensez à l'exprimer en nous donnant la note maximale sur votre plateforme de podcast préférée, en en parlant autour de vous et en laissant vos commentaires sur les réseaux sociaux. Suivez Slate Podcasts sur Facebook et Instagram. Pour échanger et découvrir de nouveaux podcasts, rejoignez le Slate Podcast Club sur Facebook. ​