Choses à Savoir ÉCONOMIE

Choses à Savoir

Développez vos connaissances en économie ! read less

Qu'est-ce qu'une "carrière longue" ?
Hier
Qu'est-ce qu'une "carrière longue" ?
En ce début d'année 2023, la réforme des retraites préparée par le gouvernement occupe le devant de l'actualité. Dans le texte, qui vient d'être présenté à la Commission des lois de l'Assemblée nationale, des dispositions sont prévues pour les personnes ayant eu ce qu'il est convenu d'appeler une "carrière longue". Mais de quoi s'agit-il ? Dans le régime actuel, une personne doit remplir certaines conditions pour qu'elle puisse prétendre avoir eu une carrière longue. Il faut d'abord qu'elle ait commencé à travailler avant l'âge de 20 ans. Ensuite, pour bénéficier de la retraite à taux plein, le salarié ou le fonctionnaire doivent avoir cotisé un nombre de trimestres suffisant, tous régimes confondus. Pour les personnes nées en 1959, par exemple, il fallait justifier de 167 trimestres de cotisations. Le nombre de trimestres devait être porté à 172 pour les générations nées à partir de 1973. Ce sont là les conditions principales qui, si elles sont remplies, permettent à la personne concernée de prendre sa retraite avant d'atteindre l'âge légal, toujours fixé à 62 ans. En fonction de l'âge auquel la personne a commencé sa carrière, le départ anticipé à la retraite a lieu plus ou moins tôt. Dans le texte proposé actuellement par le gouvernement, des mesures concernent les personnes ayant fait des carrières longues. C'est d'ailleurs un point qui, parmi d'autres, cristallise les oppositions. Dans le projet de loi, les "carrières longues" sont toujours reconnues comme des parcours professionnels atypiques, qui peuvent donner droit à un départ anticipé. Pour en bénéficier, les conditions à réunir sont les mêmes, à la différence près que la durée de cotisation maximale est portée à 44 ans (soit 176 trimestres) au lieu de 43 ans dans le cas général. Le départ anticipé est toujours modulé en fonction de l'âge de début de carrière. Ainsi, une personne ayant commencé à travailler avant l'âge de 16 ans pourra partir en retraite à 58 ans et une personne ayant débuté entre 16 et 18 ans pourra se retirer à partir de 60 ans. Enfin, des mesures spécifiques concernent les femmes ayant eu des carrières longues. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Comment Al Gore s'est-il enrichi ?
Il y a 2d
Comment Al Gore s'est-il enrichi ?
Les hommes d'État savent souvent trouver les voies d'une reconversion qui, d'un point de vue financier, leur est souvent plus profitable que leur action politique. C'est le cas d'Al Gore. Ce représentant démocrate du Tennessee, élu de 1977 à 1985, sera le vice-président de Bill Clinton tout au long de ses deux mandats, de 1993 à 2001. Puis il échouera d'un cheveu à l'élection présidentielle de 2.000, face à George W. Bush. Al Gore quitte alors la politique active et se consacre à une autre activité. En effet, il devient le porte-drapeau de la cause écologique, militant sans relâche, à travers tout le pays, contre tout ce qui peut accélérer le réchauffement climatique. L'ancien vice-président y gagne non seulement une grande popularité, mais aussi le prix Nobel de la paix, qu'on lui décerne en 2007. Dans son nouveau rôle d'activiste, Al Gore n'est guère fidèle à l'image traditionnelle du militant écologique, dont le combat pour l'environnement est souvent teinté d'un anticapitalisme latent. Lui ne semble pas avoir ce genre de prévention. Au contraire, il n'a jamais été aussi riche, semble-t-il, que depuis qu'il défend l'avenir de la planète. En effet, il a créé une société, "Generation Invstment Management", qui s'est spécialisée dans la recherche sur le développement durable. Entre autres activités, elle soutient les entreprises qui, dans le cadre de leurs activités, s'efforcent de respecter la planète, notamment en limitant leurs émissions de gaz à effet de serre. La valeur de l'entreprise elle-même est estimée à 36 milliards de dollars. Et, depuis la création de sa société, en 2004, Al Gore aurait engrangé, selon le "Daily Mail", pas moins de 330 millions de dollars. Par ailleurs, l'ancien homme politique fait des conférences très bien rémunérées sur les méfaits du réchauffement climatique et des placements judicieux dans des entreprises prospères, comme Apple. Aussi peut-il mener grand train. Il passe en effet une partie de son temps entre son luxueux manoir de Nashville et sa villa de Montecito, en Californie, estimée à 13 millions de dollars. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Combien les Panama Papers ont-ils permis de collecter ?
Il y a 5d
Combien les Panama Papers ont-ils permis de collecter ?
Les initiatives prises par les pouvoirs publics pour lutter contre la fraude fiscale ont permis au Trésor de récupérer des sommes considérables. Dans ce domaine, l'administration française a pu profiter des fuites de millions de documents confidentiels. C'est d'abord le cas de ce qu'il est convenu d'appeler les "Panama papers", révélés en 2016. Grâce à un lanceur d'alerte anonyme, environ 11,5 millions de documents, en provenance d'un cabinet d'avocats panaméen, ont pu être consultés par les services de Bercy. Ils mettent notamment en cause des responsables politiques très haut placés. De leur côté, les "paradise papers" portent sur des millions de documents révélés, en 2017, par une organisation internationale de journalistes. Dans les deux cas, ces révélations mettent au jour des opérations de fraude fiscale de grande ampleur. La consultation de ces documents, portant notamment sur des placements offshore, ont permis au fisc français de récupérer environ 200 millions d'euros. Pour l'heure, ce sont les "Panama papers" qui ont permis de faire rentrer le plus d'argent dans les caisses. En effet, l'exploitation de ces documents s'est soldée par un retour au Trésor de près de 177 millions d'euros. Cette somme résulte de l'examen de près de 200 dossiers. D'après les ministres concernés, il ne s'agit que de chiffres provisoires. En effet, de nombreuses procédures restent encore bloquées, faute d'une coopération suffisante au niveau international. Pour le moment, l'utilisation des "Paradise papers" s'est révélée moins fructueuse. Elle n'aurait permis de récupérer que 11,5 millions d'euros. Mais seulement 35 dossiers ont été examinés. D'autres affaires de fraude comparables ont encore été révélées par le même groupe de journalistes. Il s'agit notamment des "Pandora papers", une fuite concernant cette fois-ci près de 12 millions de documents, la plupart portant toujours sur la fraude ou l'évasion fiscales. Il est également question d'une affaire de blanchiment d'argent passant par une société basée à Dubaï. Mais les services de Bercy indiquent ne pas disposer d'assez de recul pour évaluer les contours et l'ampleur de cette nouvelle affaire. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Pourquoi le label « Haute valeur environnementale » est-il si critiqué ?
Il y a 6d
Pourquoi le label « Haute valeur environnementale » est-il si critiqué ?
Conscients d'une demande forte à cet égard, de la part des consommateurs, les pouvoirs publics soutiennent des initiatives propres à encourager une agriculture plus respectueuse de l'environnement et de la santé humaine. Mais elles ne sont pas forcément appréciées des associations de défense des consommateurs. En effet, plusieurs d'entre elles dénoncent le label "Haute valeur environnementale" (HVE), mis en place en 2012. On voit, sur ce label, une ferme, surmontée d'un soleil rayonnant et d'un papillon. Ces éléments bucoliques, et les mots utilisés pour cette certification, ont de quoi donner confiance aux consommateurs. Et c'est bien ce que lui reprochent les associations. En effet, elles jugent qu'il y a tromperie sur la marchandise. Ces associations, mais aussi certains organismes publics, estiment que le consommateur est dupé par un logo qui lui fait espérer des conditions de culture idéales. Or il n'en serait rien. Les conditions à respecter, pour obtenir ce label, seraient beaucoup moins contraignantes que le cahier des charges de l'agriculture biologique. Les agriculteurs ayant obtenu le label HVE pourraient même utiliser des pesticides, et parmi les plus dangereux. Par ailleurs, le dispositif ne serait pas encadré par des contrôles suffisants, ceux-ci n'ayant lieu que tous les trois ans. D'après les associations, la situation serait d'autant plus grave que ce label, plus facile à obtenir, aurait rencontré un grand succès. En juillet 2022, environ 30.000 exploitations en bénéficieraient. On aurait enregistré, à cet égard, une progression de 56 % en un an. La viticulture représenterait d'ailleurs, à elle seule, près de 70 % des exploitations concernées. Fort mécontentes, les associations de défense des consommateurs ont donc saisi le Conseil d'État pour faire annuler le label HVE. Face à cette offensive, les autorités répondent que, sur le demande de Bruxelles, elles ont récemment renforcé les conditions donnant accès à ce label. Quant aux agriculteurs concernés par ce dispositif, ils déplorent l'attitude de ces associations, rappelant notamment que ce label représente une étape vers une agriculture plus soucieuse de l'environnement. Et donc, à leurs yeux, un progrès. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Quelle importance les français accordent-ils au travail ?
Il y a 1 semaine
Quelle importance les français accordent-ils au travail ?
La récente épidémie de Covid, qui a notamment entraîné une généralisation du télétravail, avait déjà montré un certain désamour des Français pour leur travail. De nouvelles études viennent confirmer que si, dans l'esprit de nos contemporains, le travail reste important, il n'occupe plus la place essentielle qu'il avait encore quelques décennies auparavant. En effet, dans une récente enquête de l'institut de sondages Ifop, seulement 21 % des personnes interrogées déclarent leur travail "très important". Elles étaient 24 % à répondre de cette façon en 2021 et 60 % en 1990. On voit donc qu'en l'espace d'une trentaine d'années le rapport des Français à leur travail s'est modifié de manière notable. On s'aperçoit aussi que, d'après ces études, les Français ont tendance à reconsidérer la place du travail dans leur vie. En effet, il leur semble désormais moins important que le temps libre et les loisirs. En effet, 61 % des personnes interrogées préfèrent avoir plus de temps libre que de gagner plus d'argent en travaillant davantage. L'opinion des Français, en ce domaine, a complètement changé en une quinzaine d'années. En effet, en 2008, 62 % des Français prétendaient que gagner plus d'argent leur paraissait plus important qu'avoir des loisirs. Une proportion qui s'est donc inversée en un court laps de temps. De même, des comportements plus individualistes et une plus grande difficulté à trouver un emploi, dans un contexte de chômage élevé, ont entraîné, au fil du temps, un moindre attachement à un travail considéré comme une expérience collective. Ainsi, dans une enquête de l'Ifop datant de 2021, trois personnes sur quatre exprimaient tout l'intérêt qu'elles portaient à des figures comme celles de l'auto-entrepreneur ou du "freelance". Ce comportement plus individualiste se traduit aussi par un moindre attachement à une entreprise dont seulement 51 % des salariés jugent qu'elle prend bien en compte les besoins de ses employés. Enfin, environ un salarié sur cinq pratiquerait ce qu'on appelle la "démission silencieuse", une manière de se déconnecter complètement du travail une fois la journée de travail terminée. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Êtes-vous plus riche que la moyenne ?
30-01-2023
Êtes-vous plus riche que la moyenne ?
En France, le moins qu'on puisse dire est que la richesse est mal répartie. En effet, d'après une récente enquête de l'Insee, la moitié des ménages détiendraient 92 % des avoirs. Et l'on n'est pas surpris de constater que leur patrimoine brut, c'est-à-dire calculé avant le remboursement des emprunts, est supérieur à celui détenu par l'autre moitié de la population. En effet, ce patrimoine brut de la moitié des ménages est supérieur à 177.200 euros. Mais il est encore bien plus élevé pour les 10 % des ménages les plus aisés, qui peuvent compter sur un patrimoine brut supérieur à 716.300 euros. Quant aux Français les plus riches, qui forment 1 % de la population, leur patrimoine brut dépasse 2,24 millions d'euros. De leur côté, les 10 % de ménages les plus pauvres doivent se contenter d'un patrimoine brut inférieur à 4.000 euros. De quoi se compose ce patrimoine ? Sans surprise, c'est l'immobilier qui en représente la part la plus notable. Plus de 60 % du patrimoine des ménages vient en effet de ces biens. la part de l'immobilier diminue cependant avec la richesse. En effet, il ne représente plus que 36 % du patrimoine des personnes les plus aisées. En effet, une partie notable de leur richesse est composée du patrimoine professionnel, où l'on trouve notamment des entreprises ou des commerces. De fait, il représente 34 % de la richesse du 1 % de ménages les plus aisés, contre 11 % pour la moyenne des ménages. Le patrimoine financier, composé notamment de l'épargne des ménages, n'est pas non plus sans importance. Il représente 21 % du patrimoine des ménages, mais les 5 % les plus riches détiennent près de la moitié de ce patrimoine. Dans l'ensemble, le patrimoine a tendance à augmenter avec l'âge. De fait, le patrimoine brut est de 71.200 euros chez les moins de 30 ans, alors qu'il dépasse les 360.000 euros chez les personnes âgées de 60 ans et plus, pour se stabiliser à peu plus de 340.000 euros chez les septuagénaires. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Pourquoi la croissance de la Chine est-elle si « faible » ?
29-01-2023
Pourquoi la croissance de la Chine est-elle si « faible » ?
Depuis ces dernières années, l'essor économique de la Chine semblait irrésistible. Au point que le pays était devenu, à la fin de l'année 2021, la première puissance mondiale, coiffant les États-Unis au poteau. Mais, en ce début d'année 2023, force est de constater que la croissance chinoise s'est enrayée. En 2022, elle aura même été la plus faible jamais enregistrée dans le pays en 40 ans. En effet, les derniers chiffres disponibles indiquent une hausse de 2,7 % pour cette année. Soit la performance la plus médiocre depuis le repli de 1976, où la croissance avait reculé de 1,6 %. Il est à noter que l'année 2020, la première de la pandémie de Covid, pendant laquelle la croissance n'a progressé que de 2,3 % , n'est pas prise en compte. Comment expliquer un essor aussi limité de la croissance en 2022 ? Le Covid est bien sûr la première cause de cette contre-performance. On sait en effet que les autorités ont appliqué une politique dite "zéro Covid". Elle s'est notamment traduite par des dépistages quotidiens obligatoires et la quarantaine systématique des personnes testées positives. De telles restrictions ont obligé des millions de gens à rester chez eux. De ce fait, de nombreuses usines ont fermé. Dans de nombreux secteurs, la production et les exportations ont accusé un net repli. Ces dernières ont même reculé de près de 10 %. On a également constaté une baisse sensible de la consommation. Si la croissance a fléchi, c'est aussi en raison des difficultés du secteur immobilier. Depuis 2020, en effet, certaines dispositions visaient à restreindre la capacité d'emprunt des promoteurs immobiliers, très endettés dans l'ensemble. Touchés par ces mesures, nombre d'entre eux risquent de faire faillite. Les exportations, la consommation des ménages et la construction étant souvent considérées comme les trois piliers de la croissance, les difficultés qu'elles rencontrent expliquent assez les difficultés actuelles. Cependant, la situation commencera peut-être à s'améliorer dès cette année puisque, d'après la Banque mondiale, le PIB de la Chine devrait progresser de 4,3 % en 2023. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Pourquoi Elon Musk est-il dans le « Guinness des records » ?
26-01-2023
Pourquoi Elon Musk est-il dans le « Guinness des records » ?
Ce n'est pas en raison d'une fortune considérée, voilà peu, comme la plus importante au monde, qu'Elon Musk entre au Guinness des records. En fait ce n'est pas pour ce qu'il a gagné qu'il y fait son entrée, mais plutôt pour ce qu'il a perdu. En effet, le patron de Tesla vient d'établir, en 2022, le record de la plus grosse perte de fortune personnelle jamais enregistrée. De fait, il aurait perdu 182 milliards de dollars durant cette année, soit à peu près 170 millions d'euros. Même si ces chiffres ne sont pas certains, le comité du Guinness des records indique que, de toute façon, le milliardaire a largement battu le record précédent, détenu par l'homme d'affaires japonais Masayochi Son, qui n'avait perdu qu'un peu plus de 58 milliards de dollars... Comment expliquer une telle déconfiture ? Il faut dire que l'année 2022 n'aura pas été très favorable à Elon Musk. Sa prise de contrôle très médiatisée de Twitter et sa gestion controversée du réseau social ont soulevé de nombreuses critiques. Il se peut qu'un tel comportement ait fait réfléchir nombre d'investisseurs, désormais peu désireux de soutenir les actions de Tesla, l'un des fleurons du groupe dirigé par Elon Musk. Ses voitures électriques ont en effet rencontré de nombreux problèmes, comme une certaine inefficacité des batteries utilisées et de l'autopilote, le coût très élevé des primes d'assurance ou encore le mauvais fonctionnement de la direction assistée. On ne s'étonnera donc pas, dans ces conditions, que les actions de Tesla aient chuté de 65 % en 2022. Une véritable catastrophe pour Elon Musk, qui tire une partie appréciable de ses revenus de son groupe automobile. Ces déboires ont donc ramené la fortune de l'entrepreneur à 138 milliards de dollars en janvier 2023, avec une récente remontée à 146 milliards de dollars. Ce qui reste, on le conçoit, une somme très appréciable, moins élevée, toutefois, que celle de l'industriel français Bernard Arnault qui, avec une fortune estimée à 206 milliards de dollars, est devenu l'homme le plus riche du monde. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Combien rapporte Airbnb aux communes françaises ?
25-01-2023
Combien rapporte Airbnb aux communes françaises ?
Les touristes passent de plus en plus par la plateforme Airbnb pour louer les logements où ils vont passer leurs séjours de vacances. Les revenus de la plateforme préviennent de commissions, payées par le loueur et le voyageur. Mais les communes dans lesquelles se trouvent les logements loués y trouvent aussi leur profit. En effet, la plateforme encaisse la taxe de séjour payée par les vacanciers et la reverse aux communes. Cette taxe, qui varie, selon les cas, de 1 à 5 % par personne et par nuitée, s'ajoute au prix du séjour. En 2022, Airbnb a reversé aux communes françaises 148 millions d'euros de taxe de séjour, soit une augmentation de 60 % par rapport à l'année précédente. Une telle progression est due en grande partie à la reprise du tourisme et au retour des voyageurs internationaux au terme de l'épidémie de Covid. L'importance d'une telle somme est le reflet de la forte activité de la plateforme Airbnb en France. C'est en effet le pays où, après les États-Unis, elle est le plus sollicitée par les touristes. Et les logements loués par l'intermédiaire d'Airbnb sont encore plus nombreux dans certaines villes de l'hexagone. C'est notamment le cas de la ville de Paris, à laquelle la plateforme a reversé plus de 24 millions d'euros de taxe de séjour en 2022, ou de Marseille, qui, pour la même année, a engrangé près de 3 millions d'euros au titre de cette taxe. Les revenus qu'en tirent les communes leur permettent de financer des infrastructures de loisirs et des projets liés à la promotion du tourisme. Cette manne ne les empêche pourtant pas de critiquer la plateforme Airbnb. D'abord parce qu'au gré de beaucoup, elle ne paie pas des impôts proportionnés à la réalité de son activité. Ayant son siège en Irlande, elle profite en effet d'une fiscalité avantageuse. Par ailleurs, les communes reprochent à Airbnb de favoriser la location de meublés touristiques au détriment des logements occupés à l'année. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Quel est le nouveau concurrent de la SNCF ?
24-01-2023
Quel est le nouveau concurrent de la SNCF ?
Dans le cadre de la libéralisation du transport ferroviaire en Europe, la SNCF doit s'ouvrir à la concurrence. Depuis la fin de l'année 2019, les régions aussi bien que l'État peuvent faire exploiter leurs lignes par d'autres compagnies ferroviaires. À partir de cette année, 2023, cette procédure deviendra même obligatoire. C'est dans ce contexte que la compagnie espagnole Renfe annonce son intention de s'installer sur le réseau ferroviaire français. Pour l'heure, elle n'en est qu'à la période d'essai. Dans un premier temps, en effet, elle fera circuler des trains sans passagers sur deux itinéraires : Perpignan-Marseille et Perpignan-Lyon. À plus long terme, cependant, l'objectif est plus ambitieux. En effet, deux lignes de plus grande ampleur, Lyon-Barcelone et Marseille-Madrid, devraient voir le jour avant l'été 2023. Les passagers devraient alors profiter de deux allers-retours quotidiens. L'ouverture d'une ligne Paris-Barcelone est également envisagée, mais à plus long terme. Avant de faire circuler ses premiers trains, Renfe a dû obtenir des certificats spécifiques, qui attestent de leur capacité à respecter les exigences de sécurité qui sont de rigueur sur le réseau ferroviaire français. De tels certificats ne sont pas valables pour l'ensemble du réseau, mais doivent être obtenus pour l'exploitation de chaque ligne. La compagnie espagnole a également dû former ses cheminots à la conduite des trains sur le réseau français. Cette ouverture du marché ferroviaire à l'Espagne ne semble pas s'être faite sans difficulté, Madrid ayant même menacé d'en appeler à Bruxelles pour vaincre les réticences de la SNCF. Quoi qu'il en soit, la compagnie française profite elle aussi de cette ouverture du marché ferroviaire à la concurrence. D'ores et déjà, les trains à bas coût Ouigo se sont emparés de près du tiers du marché ferroviaire espagnol. Une concurrence qui profite aux voyageurs; en effet, le prix des billets a baissé de plus de 40 % sur la ligne Madrid-Barcelone. Renfe n'est pas la seule compagnie ferroviaire étrangère à s'être installée en France. La compagnie italienne Trenitalia devrait exploiter, dans un proche avenir, la ligne Paris-Milan. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Pourquoi Twitter a réalisé une vente aux enchères ?
23-01-2023
Pourquoi Twitter a réalisé une vente aux enchères ?
Décidément, depuis qu'Elon Musk est aux manettes, rien ne va plus chez Twitter. Il avait déjà quelques coups d'éclat à son actif, comme le licenciement de près de la moitié du personnel ou le rétablissement du compte de personnalités controversées, comme l'ancien président Donald Trump. Et le voilà qui se lance à présent dans une grande vente aux enchères. Elle comporte pas moins de 631 lots. On y trouve des objets emblématiques, qui n'ont pas tardé à trouver preneur. C'est le cas d'une statue de l'oiseau bleu qui symbolise le réseau social. Un acheteur n'a pas hésité à la payer 100.000 dollars. De même, une grande installation électrique représentant le même emblème est partie pour 40.000 dollars. Mais, dans le catalogue de la vente aux enchères, on trouve une liste d'objets très hétéroclites : un immense pot de fleurs, des bureaux et jusqu'aux machines à café. Le but d'une telle opération est très clair : faire des économies. C'est un peu devenu l'obsession du patron de Tesla, depuis qu'il a racheté Twitter. En effet, le réseau social ne se porte pas très bien. Il perd même de l'argent. En effet, les décisions d'Elon Musk, jugées souvent malencontreuses, ont découragé certains annonceurs. Or, les revenus du réseau social lui viennent surtout de la publicité. Dans ces conditions, le milliardaire n'a d'autre choix que de réduire la voilure. Les licenciements massifs qu'il a ordonnés entrent dans une telle logique de réduction des coûts. Comme la vente aux enchères qui vient d'avoir lieu. Mais cette politique ne consiste pas seulement à limiter les dépenses. Elon Musk entend aussi augmenter les ressources. Ainsi, il a décidé de proposer un abonnement payant à ses clients. Ils auront le choix entre des formules à 8 ou 11 dollars par mois. À l'année, il ne leur en coûtera que 84 dollars. Pour l'instant, de tels abonnements ne sont disponibles que dans certains pays. D'après Elon Musk, une telle politique devrait tirer d'affaire le réseau social, qui pourrait même réaliser un chiffre d'affaires de 3 milliards de dollars en 2023. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
À quel âge les Français partent-ils réellement à la retraite ?
22-01-2023
À quel âge les Français partent-ils réellement à la retraite ?
En ce début d'année 2023, le gouvernement devrait présenter le projet de réforme des retraites qu'il avait dû abandonner provisoirement à cause de la crise sanitaire. L'un des points essentiels de cette réforme porte sur le report de l'âge légal de départ en retraite, fixé à 62 ans en 2010. Cet âge pourrait être repoussé à 64 ou 65 ans. Mais cet âge légal de départ ne correspond pas forcément à celui auquel les français prennent effectivement leur retraite. En fait, il n'en diffère pas beaucoup. En effet, selon la Direction de la recherche, des études, de l'évaluation et des statistiques (DREES), cet âge effectif de départ à la retraite était de 62 ans et 2 mois en 2019. Mais, comme toutes les moyennes, ce chiffre cache de nombreuses disparités. Entre les hommes et les femmes d'abord. En effet, toujours selon ces chiffres de la DREES, les femmes, en 2019, partaient en retraite à 62 ans et 5 mois, contre 61 ans et 9 mois pour les hommes. Par ailleurs, cet organisme relève aussi des différences, à cet égard, entre les fonctionnaires et les salariés du privé. En 2019, les premiers prenaient leur retraite à 61 ans et 6 mois, alors que les seconds, du moins les salariés relevant du régime général, quittaient la vie active à 63 ans et un mois. De leur côté, les membres des professions libérales partaient encore plus tard à la retraite. En effet, ils attendaient d'avoir 65 ans pour tirer un trait définitif sur leur vie professionnelle. Là encore, tous ces chiffres sont des moyennes. Enfin, les personnes bénéficiant des régimes spéciaux de retraite mettent un terme à leur vie active encore plus tôt. Ainsi, d'après la DREES, ils partaient en retraite, en 2019, entre 55 ans et 9 mois et 60 ans et 6 mois. À titre d'exemples, on peut citer le cas des cheminots qui, d'après le Conseil d'orientation des retraites (COR), prennent leur retraite à 58 ans en moyenne. C'est 56 ans pour les employés de la RATP. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Les salaires vont-ils augmenter fortement en 2023 ?
19-01-2023
Les salaires vont-ils augmenter fortement en 2023 ?
La forte poussée inflationniste qui, depuis le déclenchement de la guerre en Ukraine, en février 2022, perturbe l'économie mondiale, ne peut qu'influer sur l'évolution des salaires. Comme les rémunérations n'ont pas suivi l'inflation, le niveau réel des salaires est plus faible qu'en 2019. D'après la Banque centrale européenne (BCE), le taux d'évolution annuel réel de ces salaires serait à -5,2 % au deuxième trimestre 2022. Aussi la BCE s'attend-elle à des hausses de salaire significatives, qui permettent de récupérer le manque à gagner provoqué par l'inflation. Ainsi, pour l'organisation financière, les salaires bruts, en zone euro, qui ont progressé de 4,5 % en 2022, devraient encore augmenter de 5,2 % en 2023. Soucieux de regagner le pouvoir d'achat perdu, certains salariés, épaulés par des syndicats combatifs, revendiquent des hausses de salaire plus importantes. Ainsi, les fonctionnaires allemands réclament des augmentations de l'ordre de 10,5 %, tandis que, dans le même pays, les salariés de la poste veulent voir leurs salaires progresser de 15 %. Devant cette évolution prévisible des salaires, la BCE tire la sonnette d'alarme. En effet, pour elle, il est à craindre que cette augmentation des salaires ne tire encore les prix vers le haut, alimentant cette spirale inflationniste que craignent les experts et les responsables politiques. en effet, la croissance de la masse salariale augmentant les coûts de production, les entrepreneurs pourraient répercuter cette augmentation sur les prix de vente de leurs produits. Ce qui leur permettrait de ne pas rogner sur leurs marges. L'inflation repartirait alors de plus belle, exerçant à nouveau une pression sur des salaires qu'il faudrait encore augmenter. On entrerait ainsi dans un véritable cercle vicieux. En tous cas, une telle évolution ne permettrait pas d'envisager, du moins à moyen terme, la baisse d'une inflation qui, en ce début d'année 2023, commence à marquer le pas. Pour les experts de la BCE, un contexte économique morose et les conséquences de la guerre en Ukraine ne devraient pas permettre de maintenir cette pression à la hausse sur des salaires qui, à plus ou moins brève échéance, pourraient même baisser de nouveau. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Qu'est-ce que le « soft discount » ?
18-01-2023
Qu'est-ce que le « soft discount » ?
Le "hard discount" est un concept désormais connu du grand public. Les consommateurs fréquentent volontiers les magasins qui s'en réclament et qui mordent sur la clientèle des enseignes de la grande distribution classique. Mais les clients connaissent sans doute moins bien les magasins pratiquant le "soft discount". Il existe pourtant des similitudes entre ces deux notions. Dans les deux cas, en effet, la réduction des marges, les achats de produits en grande quantité et l'accent mis sur les circuits courts permettent d'offrir aux clients des promotions et des prix beaucoup plus bas que dans les hypermarchés habituels. De même, les frais de fonctionnement sont moindres, aussi bien pour le "hard" que pour le "soft discount". Les deux types de magasins sont souvent de dimensions moyennes. Tous deux situés de préférence en périphérie des villes, ils tendent à se rapprocher du centre, pour toucher une clientèle plus nombreuse. Dans les deux cas, enfin, le personnel, plus limité, doit être polyvalent. Comme son nom le laisse supposer, le "soft discount" repose sur les mêmes principes de base que le "hard discount", mais il atténue certains d'entre eux. Ainsi, le "hard discount" ne présente à ses clients que des produits de base. Dans ces magasins, en effet, les références sont en moyenne 20 fois moins nombreuses que dans les autres enseignes de la grandes distribution. De son côté, le "soft discount" occupe une position intermédiaire. Les produits proposés, qui appartiennent d'ailleurs souvent à des marques nationales, sont moins abondants que dans des supermarchés classiques, mais plus nombreux que dans les magasins "hard discount". De même, les produits sont mieux présentés. En effet, ils sont souvent disposés sur des rayons, comme dans les enseignes classiques, et non sommairement entassés sur des palettes ou dans des cartons, comme dans les magasins "hard discount". Ils sont également mieux mis en valeur, notamment par un meilleur éclairage. Dans le "soft discount", le personnel est un peu plus étoffé que dans le "hard discount", mais nettement moins nombreux que dans les enseignes classiques. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
La crise affecte-t-elle les ventes de Rolls Royce ?
17-01-2023
La crise affecte-t-elle les ventes de Rolls Royce ?
La crise déclenchée par l'épidémie de Covid a durement touché l'industrie automobile. En effet, elle a entraîne une pénurie de certaines pièces essentielles, comme les semi-conducteurs, désorganisé les circuits de production et allongé les délais de livraison. Mais certains secteurs, comme les voitures de luxe, s'en sortent beaucoup mieux. C'est notamment le cas de Rolls Royce, rachetée par BMW en 1998. En effet, cette marque emblématique, fondée depuis plus d'un siècle, ne semble pas touchée par la crise. En 2021, une année très difficile pour la plupart de ses concurrents, Rolls Royce a réussi à vendre plus de 5.500 voitures, ce qui constitue un record. Il est pourtant battu l'année suivante, où la marque vend plus de 6.000 automobiles. Ce qui représente une progression de 8 %. Et, d'ores et déjà, les carnets de commande sont pleins pour 2023. Pourtant, ce contexte très défavorable aurait pu avoir un impact négatif sur cette marque de voitures de prestige. En effet, les confinements liés à la crise sanitaire ont provoqué une diminution de l'activité en Chine, l'un des principaux débouchés de Rolls Royce, et donc une baisse des ventes. Par ailleurs, la guerre en Ukraine a fermé la Russie à la marque, comme à la plupart de ses concurrents. Or, Rolls Royce vendait entre 250 et 300 voitures par an à ses clients russes. Mais l'entreprise a réussi à maintenir le cap, et même à augmenter le volume de ses affaires, en s'orientant vers d'autres marchés. C'est notamment le cas du marché américain, qui représente désormais 35 % des ventes. L'Europe occupe également une très bonne place. Pour autant, Rolls Royce ne s'endort pas sur ses lauriers. En effet, son projet de véhicule électrique, nommé "Spectre", devrait être présenté cette année. Si tout se passe comme prévu, les premières voitures électriques devraient être vendues fin 2023. Rolls Royce n'est pas la seule marque de luxe à tirer son épingle du jeu. D'autres constructeurs automobiles, comme Bentley, Lamborghini ou Bugati ne semblent pas non plus affectés par la crise actuelle. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Combien faut-il débourser pour recharger une voiture électrique ?
16-01-2023
Combien faut-il débourser pour recharger une voiture électrique ?
Le conducteur d'une voiture électrique peut recharger son véhicule en utilisant une prise domestique. Le coût d'ensemble doit d'abord tenir compte de la taille de la batterie. Ainsi, une batterie d'une capacité de 50 kilowatts-heure (kWh) coûte entre 8 et 10 euros. Il faut aussi prendre en considération le style de conduite ou les routes empruntées par le conducteur. Mais le principal élément à retenir est le prix du kWh. C'est le prix de cette électricité, qui alimente les autres appareils domestiques, qui vous permettra d'évaluer le coût d'une recharge à la maison. Il dépendra à la fois de votre consommation et de la période choisie pour recharger le véhicule. Ainsi, d'après le site "maitriser-mon-energie.fr", la recharge vous reviendra : À 1,62 euro, en heures creuses, pour une consommation estimée à 12 kWh/100 km. À 2,22 euros en heures pleines, pour la même consommation. Le conducteur peut aussi faire installer une prise renforcée. Elle a une plus grande capacité et réduit le temps de charge. C'est donc une alternative intéressante. Il existe également des bornes de recharge publiques. Certaines sont gratuites; on les trouve notamment sur les parkings publics, ou dans le voisinage de certains supermarchés, hôtels ou restaurants. Cependant, l'accès à ces bornes est souvent réservé aux clients de ces établissements. Le prix des autres bornes est calculé de différentes façons. Le mode de facturation à la minute, pour les bornes les plus rapides, ou à l'heure, pour les plus lentes, est le plus fréquent. Mais le prix de certaines bornes de recharge est fonction de celui du kWh. Comme pour les bornes domestiques, le tarif sera alors moins élevé à certaines périodes, et notamment la nuit. Enfin, certaines bornes sont accessibles après règlement d'une somme forfaitaire. Elle est payée dans le cadre d'un abonnement mensuel. Ainsi, le réseau de bornes de recharges électriques Bélib propose un forfait de 3,90 euros par mois, entre 20 heures et 8 heures du matin. D'une manière générale, le prix de ces recharges dépend aussi de l'opérateur et du type de borne utilisé. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Pourquoi l'application TikTok vient-elle de recevoir une amende de 5 millions d'euros ?
15-01-2023
Pourquoi l'application TikTok vient-elle de recevoir une amende de 5 millions d'euros ?
La Commission nationale de l'informatique et des libertés (CNIL) vient en effet de lui infliger une amende de 5 millions d'euros. Elle reproche à Tiktok de rendre plus difficile le refus des cookies. Ces derniers sont des sortes de traceurs, qui repèrent ce que recherchent les internautes, de manière à leur proposer des publicités en rapport avec ce comportement. La CNIL précise que son investigation n'a porté que sur le site du réseau social, et non sur son application mobile. Tiktok a répondu à ces accusations en rappelant que les remarques de la CNIL portaient sur des pratiques antérieures, qu'il a eu l'occasion de modifier. Désormais, si l'on en croit ses dires, les internautes ont plus de facilité pour refuser les cookies non essentiels et sont mieux informés sur leur rôle. Tiktok ne rencontre pas seulement des problèmes en France. Ainsi l'autorité de régulation irlandaise, chargée de ce type de contrôle, a fait savoir qu'elle envisageait d'infliger des sanctions au réseau social. En effet, d'après elle, Tiktok ne protégerait pas suffisamment les données personnelles des internautes mineurs. Par ailleurs, si le réseau social est très apprécié des adolescents américains, il n'est pas du goût des autorités du pays. En effet, Tiktok, qui appartient à un groupe chinois, est accusé de se livrer, sous le couvert d'activités en apparence innocentes, à un véritable espionnage au profit de la Chine. Pour cette raison, les comptes de nombreux fonctionnaires ont été bloqués. Le climat tendu régnant actuellement entre les États-Unis et la Chin, en raison notamment de différends commerciaux, donne plus de relief à ces pratiques. D'ailleurs, l'autorité américaine de régulation du commerce avait déjà eu l'occasion, en février 2019, de soumettre Tiktok à une amende de près de 6 millions de dollars pour avoir recueilli les données de certains de ses utilisateurs, âgés de moins de 13 ans. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices