Microsoft va investir des milliards en Bretagne ?

Choses à Savoir TECH

20-03-2024 • 3 mins

Vous le savez, les data centers sont indispensables aujourd’hui pour absolument tout ce qui touche à internet. Entre les hébergements de site internet, les plateformes de streaming, les jeux vidéo en ligne, et bien entendu l’intelligence artificielle, bref, c’est là où toutes les données œuvrant au bon fonctionnement de ce genre de service sont entreposées. Vous le savez également, Microsoft est l'un des géants de ce secteur, avec des centaines de data centers dans le monde. D’ailleurs, le GAFAM compte en construire un en France. Sauf que construire une telle infrastructure en France, et bien c’est compliqué, notamment car il faut artificialiser le sol, ce qui n’est jamais une bonne chose pour la nature. D’ailleurs, ce principe est strictement encadré par la loi « Climat et Résilience » du 22 août 2021. Ainsi, Microsoft s’est tourné vers un espace déjà bâti pour y installer son futur data center à Chartres-de-Bretagne, au sud de Rennes. Là-bas, la société PSA a libéré une partie de son complexe industriel faute de production. Cet espace inutilisé va donc être récupéré par Microsoft pour accueillir jusqu'à trois centres de données. En tout cas, pour l’instant, les discussions avec la mairie semblent bien engagées. Pour le géant américain, il s'agit d'un projet assez important, qui pourrait lui coûter plusieurs milliards d'euros, les informations du journal le Télégramme. Pour la ville de Chartres-de-Bretagne, l’implantation de Microsoft représente un véritable atout pour l’économie du territoire et son attractivité. Sauf que Microsoft n'est pas le premier géant américain à s'intéresser aux anciennes parcelles de PSA. Amazon avait déjà tenté sa chance, sans succès en 2021. Le géant du commerce en ligne s’était retrouvé face à un interlocuteur implacable : la Métropole rennaise, propriétaire d'une partie des terrains concernés, et qui a déjà sa propre vision de l'avenir du site, en souhaitant y implanter des entreprises soucieuses des enjeux environnementaux. Data center en environnement, on ne peut pas dire que ce soit véritablement compatible, même si Microsoft multiplie les initiatives et recherches ces dernières années pour limiter l’impact de la consommation de ses infrastructures sur la nature. D’ailleurs, les détracteurs du projet de Microsoft ajoutent qu’il y a aussi un enjeu de souveraineté nationale. Car en laissant une entreprise américaine s’implanter en France, cela signifierait que les données des français pourraient être consultées hors des frontières françaises. En effet, les États-Unis ont le droit de consulter les données traitées par leurs entreprises, même à l'étranger. D’après les informations du Télégramme, Rennes métropole et la Région Bretagne ne seraient pas hyper emballées à l’idée de laisser Microsoft s’implanter sur leur territoire, malgré les opportunités de développement économique. Reste à savoir si Microsoft saura trouver les mots justes pour convaincre les élus. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices

You Might Like

De quoi jme mail
De quoi jme mail
BFM Business
Tech Café
Tech Café
Guillaume Vendé
IFTTD - If This Then Dev
IFTTD - If This Then Dev
Bruno Soulez | Orso Media
Intelligence Artificielle - Data Driven 101 - Le podcast IA & Data 100% en français
Intelligence Artificielle - Data Driven 101 - Le podcast IA & Data 100% en français
Marc Sanselme - Scopeo - Agence d'Intelligence Artificielle
Le Podcast AWS en Français
Le Podcast AWS en Français
Amazon Web Services France
Darknet Diaries
Darknet Diaries
Jack Rhysider
DataGen
DataGen
Robin Conquet
Domotique Chronique
Domotique Chronique
Aurélien Brunet
Futurs Numériques
Futurs Numériques
Emmanuel, Frédéric
Choses à Savoir TECH
Choses à Savoir TECH
Choses à Savoir
Culture Numérique
Culture Numérique
Siècle Digital
La cybersécurité expliquée à ma grand-mère
La cybersécurité expliquée à ma grand-mère
La cybersécurité expliquée à ma grand-mère
Faut Pas Pousser Les ISO
Faut Pas Pousser Les ISO
Arthur Azoulay - Vincent Trujillo - Benjamin Favier