Sexe, violence, sensationnalisme : les mondos s'emparent du grand écran

Nanarland, le podcast - Les mauvais films sympathiques en audio

27-01-2022 • 1 hr 34 mins

Mentir de façon convaincante, c'est un peu l'essence du métier d'acteur et par extension du cinéma. Quand on le fait mal, ça donne souvent un nanar.


Entre les années 60 et jusqu'au début des années 90, un sous-genre particulier de "documentaires" a émergé sur ce principe : prétendre faire découvrir au spectateur des univers sociaux, professionnels, criminels et (surtout) sexuels cachés à sa vue mais bien réels, le tout en racontant absolument n'importe quoi avec un ton sentencieux et professoral. Le film fondateur Mondo Cane (1962), a donné son nom au genre : le "mondo".


Pour cet épisode consacré au mondo, un format un peu particulier avec une seule chronique, celle de "La femme spectacle" de Claude Lelouch et autour une discussion sur le genre du mondo, son histoire, pourquoi il nous fait souvent rire, et un panorama des films les plus nanars à recommander dans cette catégorie.


Film chroniqué : La Femme spectacle, Claude Lelouch, 1964


Hébergé par Ausha. Visitez ausha.co/politique-de-confidentialite pour plus d'informations.

You Might Like

2 Heures De Perdues
2 Heures De Perdues
2 Heures de Perdues
Réalisé Sans Trucage
Réalisé Sans Trucage
Alexis Roux - Simon Riaux - Sophie Grech - Arthur Cios - Nicolas Martin
TFTC - Le Podcast
TFTC - Le Podcast
Tales From the Click
CAPTURE MAG
CAPTURE MAG
CAPTURE MAG
Shitlist
Shitlist
Retour vers le Turfu
La Saga
La Saga
Plan Séquence
JUMPSCARE
JUMPSCARE
JUMPSCARE
La Série sur le Gâteau
La Série sur le Gâteau
La Série sur le Gâteau
Le Début de la Fin
Le Début de la Fin
Retour vers le Turfu
La Saison des Séries
La Saison des Séries
La Saison des Séries
La gêne occasionnée
La gêne occasionnée
François Bégaudeau