PODCAST

Tumulte

Peter Talk

Le tumulte est un grand mouvement accompagné de bruits et de désordre, un bruit confus que produisent des personnes assemblées, une grande agitation désordonnée. Littérairement c'est un bouillonnement, une agitation violente, bruyante et incessante comme "le tumulte des flots". Tu l'auras compris ce podcast n'aura rien à voir, ou plutôt rien à entendre, avec ce que tu as pu déjà écouter. Entre dans ce chahut, cette agitation, ce grand mouvement de désordre aussi bien sonore que physique. Port du casque recommandé ! ___ Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk letumulte.fr
Commencez ici
interlude 2 - I can't save you - Deep House DJ Set
interlude 2 - I can't save you - Deep House DJ SetRicochetDifférentUne petite dernière
"L’intellect, en tant que moyen de conservation de l’individu, déploie ses principales forces dans le travestissement ; car c’est le moyen par lequel se maintiennent les individus plus faibles, moins robustes, qui ne peuvent pas se permettre de lutter pour l’existence à coups de cornes ou avec la mâchoire affilée des bêtes de proie. C’est chez l’homme que cet art du travestissement atteint son sommet : illusion, flagornerie, mensonge et tromperie, commérage, parade, éclat d’emprunt, masques, convention hypocrite, comédie donnée aux autres et à soi-même, bref le sempiternel voltigement autour de cette flamme unique : la vanité - tout cela impose si bien sa règle et sa loi que presque rien n’est plus inconcevable que la naissance parmi les hommes d’un pur et noble instinct de vérité. Ils sont profondément immergés dans des illusions et des images de rêve, leur œil ne fait que glisser vaguement à la surface des choses et voit des "formes", leur sensation ne conduit nulle part à la vérité, mais se contente de recevoir des excitations et de pianoter pour ainsi dire à l’aveuglette sur le dos des choses. Ajoutez à cela que sa vie durant l’homme se prête la nuit au mensonge du rêve, sans que jamais sa sensibilité morale ait tenté de s’y opposer : il se trouve cependant des hommes, dit-on, qui à force de volonté ont supprimé chez eux le ronflement. Hélas ! l’homme, au fond, que sait-il de lui-même ? Et serait-il même capable une bonne fois de se percevoir intégralement, comme exposé dans la lumière d’une vitrine ?"   Frédéric Nietzsche : vérité et mensonge au sens extra-moral (1873) Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk  2021 - LeTumulte.fr
01-08-2021
49 minutes
À une virgule prèset si on faisait connaissance
Oui je sais on dit "et si l'on faisait connaissance" mais j'trouvais ça moche dans un titre ! T'as vu, il y a des choses que l'on prononce même si on connait la règle, mais le côté esthétique fait tâche, alors on fait quand même l'erreur parce qu'on n'a pas envie de se faire passer pour quelqu'un de trop bien... 😜😎😋😉  Lauryn Hill la vraie reine de "la musique que j'aime", un parcours atypique mais elle aura laissé une trace  inégalable. Elle a tout affronté et malgré les tempêtes de la vie, elle a toujours été elle-même  musicalement  parlant, mon rayon de soleil musicale depuis tellement d'année... C'est pourtant une femme qui n'aurait pas été faite pour moi !! 😅 Car beaucoup trop de mensonges et de manipulations... Son compagnon, Rohan Marley (l'un des fils de Bob Marley) l'a quittée alors qu'elle était enceinte de son dernier enfant déclarant qu'il n'en était pas le père en 2011...  The Fugees, c'est aussi l'histoire d'un gâchis monumental, le groupe s'étant séparé peu de temps après la sortie du disque. Si l'on savait qu'à cette époque, Wyclef Jean entretenait une relation adultérine avec Lauryn Hill, le rappeur d'origine haïtienne révèle dans son autobiographie la trahison et le mensonge odieux dont il a été victime : Lauryn Hill lui a fait croire qu'il était le père de son bébé.  Bref cette aparté n'a trop rien à voir avec ce podcast, quoi que... mais il fallait écrire quelque chose ! 🤣 Tell Him (Dis-lui) Let me be patient, let me be kind,Laisses-moi être patiente, laisses-moi être sageMake me unselfish without being blind,Rends-moi généreuse mais lucide à la foisTough I may suffer, I'll envy it not and endure what comesBien que je pourrais souffrir, je n'en ai pas envie et j'affronte ce qui vient'Cause he's all that I got. And tell him...Parcequ'il est tout ce que j'ai. Et dis-lui...  Tell him I need him,Dis-lui que j'ai besoin de lui,Tell him I love himDis-lui que je l'aimeAnd it'll be alright.Et que tout ira bien.Tell him I need him,Dis-lui que j'ai besoin de lui,Tell him I love himDis-lui que je l'aimeAnd it'll be alright.Et que tout ira bien. Now I may have faith to make mountains fall,Désormais, je me sens capable d'éffondrer les montagnes,But If I lack love, then I am nothing at all.Mais si je manque d'amour, alors je ne suis rien du tout.I can give away everything I posses,Je peux distribuer tout ce que je possède,But ain't without love, then I have no happiness.Mais je suis sans amour, alors ça ne me procure aucun plaisir.I know am imperfect and not without sin,Je sais que je ne suis pas parfaite et que je ne suis pas exempt de toute faute,But now that I'm older, all childish thing ends. And tell him...Mais à présent que je suis plus grande, toutes les gamineries s'achèvent. Et dis-lui...  Tell him I need him,Dis-lui que j'ai besoin de lui,Tell him I love himDis-lui que je l'aimeAnd it'll be alright.Et que tout ira bien.Tell him I need him,Dis-lui que j'ai besoin de lui,Tell him I love himDis-lui que je l'aimeAnd it'll be alright.Et que tout ira bien. I'll never be jealousJe ne serai jamais jalouseAnd I won't be too proudEt je ne montrerai pas trop de fierté'Cause love is not boastful,Car l'amour n'est pas de la prétention,Love is not loud.L'amour n'est pas grande gueule.Tell him I need him,Dis-lui que j'ai besoin de lui,Tell him I love him.Dis-lui que je l'aime.Everything is gonna be alright.Tout ira bien. Now I may have wisdom and knowledge on earth.A présent je pourrais avoir la sagesse et la connaissance.But if speak wrong then what is it worth ?Mais si je dis faux, alors est-ce que ça vaut le coup ?See what we now know is nothing compared to the love that was shownRegardes, ce que nous savons maintenant n'est rien comparé à l'amour qui est apparuWhen our lives were spared and tell him...Quand nos vies ont été épargnées. Et dis-lui...  Tell him I need him,Dis-lui que j'ai besoin de lui,Tell him I love himDis-lui que je l'aimeAnd it'll be alright.Et que tout ira bien.Tell him I need him,Dis-lui que j'ai besoin de lui,Tell him I love himDis-lui que je l'aimeAnd it'll be alright.Et que tout ira bien.    Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk  2021 - LeTumulte.fr
06-06-2021
32 minutes
Carpe Diem
Carpe diem, quam minimum credula postero est une locution latine extraite d'un poème d'Horace que l'on traduit en français par : « Cueille le jour présent sans te soucier du lendemain ». Littéralement, le verbe carpo signifie «brouter» et sois un minimum préoccupée (credula: le mot est au féminin car le poème s'adresse à une femme, une certaine Leuconoe) par le lendemain (par le jour qui suit)»  et comme dirait les jeunes d'aujourd'hui "Yolo" (You Only Live Once = tu ne vis qu'une fois) ! ;)  On emploie aujourd’hui « carpe diem » comme synonyme de « profite de la vie ». Cette expression est interprétée comme une invitation à jouir de l’instant présent sans se soucier de l’avenir. Cet adage découle directement de la philosophie épicurienne qui encourage la quête du bonheur par la satisfaction des désirs naturels et nécessaires. Épicure soutient en effet que la recherche du plaisir et l’évitement du déplaisir constituent l’objectif de l’homme, mais cela doit se faire de manière ordonnée, raisonnée pour trouver un juste milieu entre déplaisir et suprématie du plaisir.  Les Grecs, comme les bouddhistes à la même époque, pensaient que deux grands maux pesaient sur la vie humaine : le passé et le futur.  « Ne cherche pas à connaître, il est défendu de le savoir, quelle destinée nous ont faite les Dieux, à toi et à moi, ô Leuconoé ; et n’interroge pas les Nombres Babyloniens. Combien le mieux est de se résigner, quoi qu’il arrive ! Que Jupiter t’accorde plusieurs hivers, ou que celui-ci soit le dernier, qui heurte maintenant la mer Tyrrhénienne contre les rochers immuables, sois sage, filtre tes vins et mesure tes longues espérances à la brièveté de la vie. Pendant que nous parlons, le temps jaloux s’enfuit. Cueille le jour, et ne crois pas au lendemain. » Horace, Odes, I, 11, traduction française de Leconte de Lisle, 1873  On peut donc en déduire que Horace, pour atteindre le bonheur, conseille de vivre au jour le jour et de ne se soucier que du temps présent, en oubliant les remords du passé et les réflexions et craintes vis-à-vis du futur. Il insiste notamment sur le fait que la vie est relativement courte et que chaque instant est à saisir. Il faut vivre « ici et maintenant. »  À noter également qu’on retrouve « carpe diem » sur certains cadrans solaires, en référence à une autre locution latine « tempus fugit », soit « le temps (s’en)fuit ». L’expression influence également la poésie et notamment Ronsard qui écrit dans ses Sonnets pour Hélène :   « Quand vous serez bien vieille, au soir, à la chandelle, Assise auprès du feu, dévidant et filant, Direz, chantant mes vers, en vous émerveillant : « Ronsard me célébrait du temps que j’étais belle ! » Lors, vous n’aurez servante oyant telle nouvelle, Déjà sous le labeur à demi sommeillant, Qui au bruit de Ronsard ne s’aille réveillant, Bénissant votre nom de louange immortelle. Je serai sous la terre, et, fantôme sans os, Par les ombres myrteux je prendrai mon repos : Vous serez au foyer une vieille accroupie, Regrettant mon amour et votre fier dédain. Vivez, si m’en croyez, n’attendez à demain : Cueillez dès aujourd’hui les roses de la vie.  »    Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk  2021 - LeTumulte.fr
13-04-2021
38 minutes
La source 1.2 (Remix)Balade Nocturne #2 - Au coin du feu
11 mars 2021, petites pensées autour du feu... Attention cet épisode est susceptible d'être effacé...  Le feu est divinisé dans de nombreuses cultures et a été l'objet de l'adoration d'un grand nombre de peuples et de tribus. Il est également utilisé dans des rites monothéistes.  Le feu est la production d'une flamme et la dégradation visible d'un corps par une réaction chimique exothermique d'oxydo-réduction appelée combustion. De manière générale, le terme « feu » désigne souvent un phénomène produisant de la lumière et de la chaleur, qu'il provienne d'une combustion ou non. Le feu dans un sens plus large comprend la combustion des solides sans flamme comme lors de la combustion des braises.  Le feu peut avoir plusieurs couleurs selon la chaleur qu'il dégage. Les couleurs du feu varient selon sa température : bleu (~2 000 °C), jaune et rouge (~1 000 °C). Un feu de foyer, sans aucun vent qui alimente le feu en oxygène, a une température moyenne de 700 à 800 °C. La domestication du feu par les humains a marqué un tournant dans la Préhistoire, en permettant la cuisson régulière des aliments. Elle est attestée à partir d’environ −400 000 ans dans plusieurs parties du monde. Le feu est naturellement associé au Soleil, qui est également une source de chaleur et de lumière (on sait maintenant qu'il ne s'agit pas d'une combustion mais d'une fusion nucléaire). Il est également souvent associé aux volcans, comme le feu de la forge d'Héphaistos/Vulcain.  Cette ambivalence se retrouve dans les aspects moraux et juridiques du feu ; tantôt il a pu être considéré comme l'instrument d'une justice transcendante (le bûcher fut une condamnation pénale courante au Moyen Âge, et existe même très localement à l'époque contemporaine ; alors que l'immolation est considérée par certains comme un acte de sacrifice suprême face à la justice des hommes, y compris dans des sociétés modernes, comme en Tchécoslovaquie en 1969) ; tantôt son usage est rigoureusement contrôlé, et parfois gravement sanctionné (l'incendie était un des plus grands crimes à Athènes). Le feu est aussi un symbole de purification, d'où l'utilisation du bûcher pour certaines condamnations (cf. supra). Ce symbole provient sans doute de certaines pratiques agraires qui consistent à brûler la terre pour la rendre plus fertile (brûlis), mais il est certain que cette symbolique tient son origine de plusieurs sources. Pourtant, le feu comme symbole de purification était pratique courante pour les chrétiens du Moyen Âge ; avec le temps ces pratiques (ordalies, bûcher, etc.) se sont perdues ou ont tout simplement été interdites. Le feu a aussi un symbolisme érotique. Dans l’Énéide, la passion que Didon avait pour Énée la consumait de l'intérieur. Cette symbolique érotique prend son sens dans les métaphores et les images qui font coïncider le feu et l'acte sexuel, la passion, l'affectivité, les sentiments, etc. Dans la mythologie gréco-romaine, Cupidon était représenté par un arc et une torche. De plus, la science soutient cette symbolique, car la motivation psychophysiologique naît des variations thermiques et se termine par l'acte sexuel. Le terme feu (du latin focus, le foyer) désigne au Moyen Âge le foyer, d'abord au sens strict (endroit où brûle le feu) puis figuré : le logement familial (cf. l'expression « sans feu ni lieu »), puis la famille elle-même. Très rapidement, il est utilisé comme unité de base pour l'assiette, le calcul et la perception de l'impôt, on parle alors de feu fiscal. Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk  2021 - LeTumulte.fr
11-03-2021
50 minutes
C'est quoi l'Amour ?À tort ou à raison
01/01/21 01:01:21 ahhh la magie de la programmation... ;) Bref ! T'es qu'un con et y'a qu'à toi qu'on l'a pas dit... c'est ainsi qu'aurait pu se nommer cet épisode, mais on va rester soft ! Rien à voir avec l'âge ou l'intelligence car comme disait Brassens : "Quand on est con, on est con". Quand on a une opinion, même si elle est assez faible, toutes les informations qu'on va recevoir ensuite vont nous pousser à vouloir confirmer, voir renforcer notre opinion. On a tendance à chercher des informations qui confirment ce qu'on croit déjà et à ignorer les informations qui ne sont pas conforment à nos croyances. Quand on pointe une étude qui dit que vous n'avez peut-être pas raison, on critique l'étude sans la connaître, par contre si un argument va dans notre propre sens on ne questionne pas la méthode de l'étude. Et chez certains, qui au départ n'avaient qu'une conviction plus modérée, à la soumission d'une argumentation qui ne suit pas leur opinion, ne font que se radicaliser et en aucun cas changer d'avis. Une des grande difficulté de l'humanité, c'est que nous ne sommes pas facilement capable de nous ouvrir aux fonctionnements des autres, aux avis des autres et cela peut nous amener très loin parfois même jusqu'à la guerre. On peut être très con et très intelligent à la fois, le monde est rempli de gens très brillants, qui ont fait des études, qui ont parfois fondés des partis politiques, qui ont écrit des pavés et qui racontent strictement n'importe quoi. Peut-être que le contraire de la connerie serait la sagesse. Cela fait 25 siècles que les philosophes s'écharpent pour savoir ce qu'est la sagesse, alors je ne vais pas faire la connerie de trancher ici. Je pense que la sagesse est une espèce de scepticisme, de prudence, d'indulgence, de tolérance vis à vis des défauts des autres, vis à vis de l'opinion des autres mais aussi vis à vis de soi-même. Il ne faut pas être trop exigent, avoir des exigences trop élevées, sinon jamais personne ne trouvera grâce à nos yeux, pas même nous-même. Et ça c'est une forme de connerie aussi ! et au fait, tous mes meilleurs vœux  ! Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk  2021 - LeTumulte.fr
01-01-2021
48 minutes
Jusqu'ici tout va bien
Pourquoi publier le jour du consumérisme, ce fameux jour de black friday... Peut-être parce que certains devront répondre de leur mode de vie présent à leurs enfants dans le futur... Il ne faudra pas bégayer... Heureusement il y a les autres dont nous faisons partie, okay on n'est pas parfait, on est même encore trop souvent dans l'erreur, mais on tente de se corriger, de dévier nos trajectoires, de tendre vers le mieux, vers le meilleur de nous même. N'est-ce pas ça l'essentiel ?! D'être un peu plus en accord avec nos pensées, par nos actes et nos actions. D'apaiser, ou de réduire tout au moins cette dissonance cognitive.   Enfin il faudra garder à l'esprit, selon moi, une pensée pour cette jeunesse qui vit une drôle d'époque (drôle n'étant vraiment pas le bon terme...) et qui ressemble à une génération sacrifiée. Repenser à notre propre enfance ou jeunesse et la comparer aux leurs. Vraiment pas certain que je puisse vouloir échanger mon enfance, mon adolescence ou ma jeune vie d'adulte d'hier, contre celles d'aujourd'hui, et ce malgré le progrès technologique qui était pourtant censé améliorer nos vies... Il suffit simplement de regarder ce monde continuer sa course effrénée et de constater les dégâts tant au niveau social, environnemental, climatique, financier, sanitaire, de l'éducation, du consumérisme, de l'accentuation des inégalités, de la morale et des valeurs. Jusqu'ici tout va bien dans ce tumulte ! Tumulte : Le podcast hors norme par Peter Talk  2020 - LeTumulte.fr
26-11-2020
42 minutes
VieLes yeux fermésMolo sur la mayoSi vis pacem para belluminterludeTchernobyl 1986-2019
Tumulte : le podcast hors norme par @Peter Talk 2019 - LeTumulte.fr  Que s'est-il passé le 26 avril 1986 à Tchernobyl (la traduction dérivée de чорнобиль est merle noir) ou plus précisément Prypiat ?! Quelles ont été les conséquences dans les heures et les jours qui ont suivi, en Ukraine et en Europe, et donc aussi en France. Aujourd'hui, 33 ans après, quelles leçons en tirer et que reste t-il du site et de la zone d'exclusion ?!  Lutte contre l'incendie (26 avril 1986) Étouffement du cœur du réacteur en fusion (26 avril – 14 mai) Écroulement final du cœur Construction du premier sarcophage et décontamination (14 mai – décembre 1986) Alors que l'URSS sous la direction de Mikhaïl Gorbatchev a amorcé un certain nombre de transformations, l'accident nucléaire de Tchernobyl montre au grand jour les faiblesses scientifiques, techniques et de sécurité du pays. Il éclaire d'une lumière crue l'incurie du système en place. Ainsi pour Valeri Legassov, l'accident de Tchernobyl fut « le point extrême de tout ce qui n'allait pas dans la gestion de l'économie du pays ». L’accident nucléaire a eu un énorme impact économique dans les trois pays. La plus grande conséquence économique est due aux pertes de terrains agricoles et de forêts (784 000 ha de terrains agricoles et 694 000 ha de forêts ont dû être abandonnés) et d’établissements ruraux. La situation économique problématique consécutive à la chute de l’URSS a également été aggravée par la perte des sources de revenus secondaires qu’étaient la chasse, la pêche…Selon Gorbatchev, l'ensemble de la liquidation a coûté 18 milliards de dollars. Le nouveau sarcophage, construit avec l'aide d'un financement européen, a coûté 1,426 milliard d'euros. Il devrait tenir un siècle. Depuis fin 2016, sa structure métallique recouvre le premier sarcophage de béton et de plomb construit à la hâte par les Soviétiques, destiné lui à durer 30 ans. Sur 30 ans, plusieurs rapports cités par l'IAEA estiment le coût de la catastrophe de Tchernobyl à plusieurs centaines de milliards de dollars. Pour sa part, le directeur de Greenpeace France, Pascal Husting, chiffre le coût total de Tchernobyl à 1 000 milliards. Des divergences subsistent sur l'évaluation à long terme des conséquences sur le milieu naturel : la contamination de longue durée de plantes forestières et de gibier, une forte mortalité d'animaux invertébrés ou mammifères, ainsi qu'un impact sur la durée de vie des conifères ont été évoqués. Certains médias évoquent une nouvelle biodiversité consécutive à l'abandon par l'homme des environs de la centrale. En effet, moins de quinze ans après l'accident, on constate que la nature a repris petit à petit ses droits dans les zones contaminées. Presque toutes les espèces animales se multiplient librement. Cigognes, grues grises et toutes sortes de poissons et oiseaux refont leur apparition. Selon Robert Baker, de l'université Tech au Texas, « le départ des hommes a contrebalancé beaucoup des effets négatifs liés aux rayons ionisants. L'industrialisation, l'élevage, l'agriculture et la chasse sont des activités plus dévastatrices pour la biodiversité que le pire accident nucléaire ». Cependant, ce point de vue est sujet à débat. Selon Kate Brown, « dans les zones les plus radioactives, ils ne peuvent même pas capturer de souris, car il n’y en a pas. Il y a aussi très peu de pollinisateurs, donc très peu de fruits et d’animaux frugivores comme les oiseaux. La population d’oiseaux a chuté de 66 % dans ces zones, et ceux qui y vivent souffrent souvent de malformations. Les feuilles et arbres morts ne se décomposent pas, car il n’y a pas assez d’insectes et de microbes pour s’en charger. ». --- This is not a podcast, this is an experience Tumulte par @BadPitFr
28-09-2019
2 heures 5 minutes
La rentrée des clash(es)Adrenaline Rush #Reverse

0:00