Voix Vertes

Les Podcasts du Perche/Alice Malet

Le podcast qui part à la rencontre de ces citadins devenus ruraux.

Je suis Alice, parisienne fraîchement débarquée dans le Perche. Avec ma petite famille, nous avons décidé de changer de vie et de troquer notre appart en région parisienne pour une maison plantée dans la nature et les champs.

Depuis ce saut dans l’inconnu, j’ai fait la rencontre de citadins qui, comme moi, ont un jour pris la décision de tout plaquer pour vivre au grand vert ! J’avais envie de partager ces tranches de vie et de vous faire découvrir tous ces profils si différents. Différents, mais avec tous un point commun : la campagne leur a ouvert le champ des possibles pour réaliser leurs projets !

Voix Vertes, c’est aussi le journal audio d’une parisienne qui part s’installer à la campagne et qui n’est poussé que par un objectif…trouver une voie plus…verte !

Ce podcast est créé et présenté par Alice @aliceandfamily pour @voixvertes.podcastet proposé et produit par @les_podcasts_du_perche.

https://lespodcastsduperche.com/

Réalisation sonore par Lio Vargas : https://lio-vargas.com

read less
Society & CultureSociety & Culture

Episodes

#16 - Marine Reed : d’une vie fantasmée à Paris en partant du Québec pour construire une vie dans le Perche
25-06-2023
#16 - Marine Reed : d’une vie fantasmée à Paris en partant du Québec pour construire une vie dans le Perche
Dans cet épisode je reçois Marine, une jeune trentenaire installée dans le Perche depuis quelques années et qui a ouvert il y a peu, avec deux associées, un nouveau lieu gourmand à Nogent-le-Rotrou, Du Peps. Lorsque l’on rencontre Marine pour la première fois, on entend directement ce petit accent qui vient de loin car Marine est née et a grandi au Québec.  Elle passe son enfance dans une petite ville de banlieue, Varennes, non loin de Montréal… avec une qualité de vie incomparable, une insouciance agréable et une famille aimante…pourtant elle en veut à ses parents de ne pas vivre au cœur de Montréal… Marine rêve d’une vie animée, frénétique, créative, elle a soif d’autre chose !  Depuis son adolescence, elle a la conviction qu’elle partira vivre à Paris, car au fond d’elle, Marine se sent plus Européenne que Nord-Américaine. Avec une opiniâtreté à toute épreuve, Marine décide d’aller vivre à Paris et de travailler dans la mode pour Jean-Paul Gaultier… et c’est ce qu’elle fît ! Après ce premier rêve réalisé, elle enchaîne les boulots au grès de ses rencontres, audiovisuel, communication, restauration…elle s’imagine actrice, puis réalise que ce n’est pas son rêve mais plutôt ce vers quoi les autres l’imaginent… Sa vie frénétique à Paris dont elle rêvait tant, elle l’a gagné et pourtant, elle ne se sent pas bien dans ses baskets !  Ses relations amoureuses sont à l’image de ses boulots…elles ne lui ressemblent pas…elle a besoin d’air ! Elle décide d’aller voir un coach pour l’aiguiller vers la bonne direction… Son travail personnel va la mener rapidement vers une nouvelle vie dans la campagne percheronne qu’elle a découvert pendant ses 10 années à Paris.  Elle va travailler pour une très belle maison d’hôtes qui est aussi une très bonne table de la région, D’une Île, et se prendre de passion pour le métier de la table et les producteurs locaux.  Sa nouvelle vie à la campagne, entrecoupée de différents confinements et de rencontres va la pousser à imaginer un nouveau projet…  Elle parle alors à Solange, une de ses rencontres percheronnes, qui a déjà un restaurant dans le très beau village de St Cyr la Rosière, d’ouvrir un lieu gourmand et de qualité de journée dans le Perche. Banco ! Elles sont rejointes dans l’aventure par Ingrid et ouvrent toutes les 3 Du Peps à Nogent-le-Rotrou.  Dans cet épisode, nous découvrons avec Marine ce nouveau lieu qu’elles ont créé, un lieu hybride, gourmand avec une très belle âme, restaurant, traiteur, café, épicerie, porté par une belle équipe de femmes ! On discute des changements de route qu’elles ont dû imaginer pour leur projet, de leur passion pour les producteurs locaux, de la critique des visiteurs qu’il faut apprendre à gérer… Dans cette discussion à cœur ouvert, nous avons aussi abordé toutes les deux notre relation avec Paris qui est finalement assez similaire. Nous parlons de ce phénomène qu’elle a observé quand Paris peut te transformer avec ce masque invisible que tu dois porter ? Ce masque elle réussit à le laisser tomber grâce à cette nouvelle vie à la campagne ! Ici, elle peut être elle-même, elle n’a rien à cacher et s’épanouit pleinement… Un beau projet professionnel, un amoureux, une maison, un bébé à venir… et si le Perche était finalement son new Home to be… Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - Du Peps - Après l’École - D’une Île - St Cyr la Rosière - Nogent-le-Rotrou  Pour nous contacter :  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram :  @voixvertes.podcast / @les_podcasts_du_perche / @aliceandfamily   Musique : Spanish Sahara - Foals
#15 - Sylvia Merel : quand un burn-out et un coup de foudre pour des Percherons mènent à un changement de vie dans le Perche
28-05-2023
#15 - Sylvia Merel : quand un burn-out et un coup de foudre pour des Percherons mènent à un changement de vie dans le Perche
Dans cet épisode je reçois Sylvia Merel. Après avoir acheté une maison secondaire dans le Perche en 2005, non loin de Mortagne au Perche, Sylvia décide d’ouvrir en 2019 une maison d’hôtes, le Domaine de la Lochetière. Elle nous raconte son cheminement pour arriver à la finalité de ce superbe projet !  5 chambres, espace bien-être, élevage de Percherons, table d’hôtes tous les soirs, séminaires, lieu éco-responsable…Sylvia est sur tous les fronts mais elle ne compte pas s’arrêter là, car elle est aussi en train d’imaginer un nouveau projet d’envergure. Sylvia est aussi une femme curieuse, qui, au moment où elle pose les pieds dans le Perche, sa nouvelle terre d’adoption, s’engage pour faire connaître la région en créant un blog qui deviendra une référence, une véritable mine d’or des activités et bonnes adresses.  Un weekend dans le Perche ! C’est quand elle rencontre Yann, qui deviendra son mari, qu’elle découvre le Perche, car avant de rencontrer ce Percheron de naissance, elle n’avait jamais eu vent de cette région. Sylvia grandit non loin de Saint-Etienne et fonce dans des études pour devenir commercial trilingue. Elle monte à Paris pour passer 30 ans de sa carrière entre le prêt-à-porter et les labos pharmaceutiques. Leur vie ressemble à celles de millions de gens, bosser toute la journée, courir le soir pour rentrer à la maison et voir les enfants. Dans ce quotidien routinier ils décident d’acquérir une maison de campagne dans le berceau de Yann, le Perche, proche de Paris pour y passer tous leurs weekends !  C’est là que des travaux gigantesques s’engagent au Domaine de la Lochetière sur plusieurs années et sur différents bâtiments de la propriété.  Quelques années plus tard, ils feront une rencontre époustouflante qui viendra marquer leur vie à jamais. Le cousin de Yann, Guy Merel, est éleveur de Percherons… Et Sylvia et Yann, qui ne sont pourtant pas cavaliers et n’ont jamais évolué dans un monde équestre vont littéralement avoir le coup de foudre pour ces chevaux… Ils font l’acquisition d’une première pouliche et commencent à aménager leur domaine, car, oui, ce sera le début d’un élevage de plusieurs chevaux ! Aujourd’hui le Domaine de la Lochetière est connu pour son élevage magnifique de Percheronnes diligencières que l’on peut visiter ! Dans cet épisode, Sylvia revient aussi sur un épisode douloureux de sa vie, car lorsqu’elle court à mille à l’heure entre sa vie de famille et son boulot, elle perd pieds…et c’est le burn-out. Elle a déjà vécu un épisode similaire dans sa vie, mais cette fois, elle va prendre le problème à bras le corps et changer de vie. Pour Sylvia ce changement de vie, ne se fera pas à la légère, et avec son tempérament affirmé et rigoureux, elle se construit un projet solide. Elle va finir les travaux de la Lochetière pour accueillir des hôtes ! Elle déménage à la campagne, seule et suit ses travaux pendant plusieurs mois avant d’ouvrir ses 5 chambres et espace bien-être en 2019! C’est un véritable succès ! Les visiteurs affluent en même temps que son élevage s’étoffe.  Sylvia s’épanouit dans cette nouvelle vie pourtant très remplie qui ne le lui laisse que très peu de repos…et pourtant elle ne va pas s’arrêter là ! Dans cet épisode on découvre le nouveau projet de Sylvia et Yann qui ouvriront prochainement dans leur village de Normandel, une écurie de propriétaires.  Un lieu haut de gamme, pour recevoir chevaux et propriétaires, un club house superbe ouvert aux habitants, des hébergements pour le personnel et un gîte équestre ! On trépigne déjà d’impatience d’en voir plus !  Dans cet épisode on parle aussi de tourisme responsable, de la vie à la campagne qui nous mène vers un chemin plus écologique et de conseils pour sauter le pas !  Cette conversation a été très riche et c’est surtout grâce à Sylvia qui prend toujours plaisir à partager son histoire, son amour des chevaux, mais aussi ses heurts sur son chemin vers sa nouvelle vie !  Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - Domaine de la Lochetière  - Un weekend dans le Perche - Ecole Ferrandi  - Normandel - Brasserie du Perche  - Exposition de Carol Descordes et Sylvain Chériau jusqu’au 19 juin à La Verrerie de Bellevue à Tourouvre - Chez Émilie et Yan Pour nous contacter :  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram :  @voixvertes.podcast / @les_podcasts_du_perche / @aliceandfamily  Réalisation sonore : Lio Vargas https://lio-vargas.com Musique : Abba – Dancing Queen
#14 - Annick et François Attali : une retraite dans le Perche pour créer une galerie d’art
14-05-2023
#14 - Annick et François Attali : une retraite dans le Perche pour créer une galerie d’art
Dans cet épisode que nous enregistrons à La Galerie le Cent8, je rencontre Annick et François qui ont ouvert ce magnifique lieu dans le cœur de Nogent-le-Rotrou.  Cette galerie ouverte les vendredis, samedis, dimanches et jours fériés rassemble des expositions de toutes formes d’art confondues.  Peintres, photographes, sculpteurs, céramistes se mêlent dans cette superbe maison de maître restaurée depuis peu où l’on peut aussi se poser pour grignoter, boire un café ou un petit verre tout au long de la journée.  Le programme de La Galerie le Cent8 est aussi sublimé par un choix de spectacles et de concerts !  Dans cet épisode, nous avons donc découvert comment ce couple qui s’est rencontré sur les bancs de la Fac de psycho en est arrivé à ouvrir une galerie d’art dans le Perche. Après des études en psychologie clinique, ils décident de se tourner vers les études de marché et le marketing et se consacrent entièrement à leur travail au point parfois de s’oublier un peu… Ils vivent dans une superbe maison sur barge aux portes de Paris pendant presque 15 ans avec leur fille. Ils ont une vie à 1000 à l’heure et une carrière qui leur permet de vivre très confortablement… Mais un jour un drame va venir frapper leur vie et c’est tout ce qu’ils avaient construit qui va partir en fumée… au point de se dire que leur choix de carrière pour se construire cette vie bien confortable a été réduit en cendre… Ce drame va les amener dans le Perche pour découvrir cette région et venir s’y installer progressivement. Après plusieurs années d’allées et retours entre leur maison dans le Perche et leur appartement parisien, à la retraite, ils font l’acquisition de cette maison de maître à Nogent le Rotrou et décident d’y installer une galerie d’art !  Cette galerie ils la veulent accessibles à tous, aux locaux, tout comme à ceux qui arriveront de Paris par la gare toute proche ! C’est pour cela qu’ils décident d’y ouvrir un petit salon de thé et bar à grignoter…pour ne plus craindre de passer la porte et d’être impressionnée par l’Art ! Un épisode assez riche en discussions sur les choix que l’on peut faire dans une carrière, le monde du travail dans les années 80, comment un drame peut te faire rebondir, sur le désert médical en campagne et surtout celui de la santé mentale… J’ai adoré échanger avec ce couple incroyable qui après 40 ans de vie commune ont tout de même décidé de créer un projet ensemble comme un signe de leur amour sans faille !  Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - La Galerie le Cent8 - Nogent le Rotrou  - Bellême - Les Pieds dans l’eau  - La Planque en Perche  - Forêt de Bellême - La Perrière  Pour nous contacter :  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram : @voixvertes.podcast / @les_podcasts_du_perche / @aliceandfamily   Musique : Nina Simone – Mr Bojangles
#13 - Emilie Roussel, d’une vie frénétique à Paris à l’ouverture d’une Maison d’Assistantes Maternelles dans un petit village du Perche
16-04-2023
#13 - Emilie Roussel, d’une vie frénétique à Paris à l’ouverture d’une Maison d’Assistantes Maternelles dans un petit village du Perche
Dans cet épisode je rencontre Emilie, une femme assez incroyable à l’optimisme débordant et au sourire à toutes épreuves ! Son histoire est assez rocambolesque mais quand on l’écoute on a presque l’impression que cette vie a été écrite pour elle, en toute simplicité.  Emilie est née à Dunkerque, une ville du nord, les fesses souvent dans le sable, elle est aussi élevée d’une manière très citadine entourée de ses trois frères et sœurs. A l’adolescence, ils déménagent en Normandie pour quelques courtes années, elle y découvre les joies de vivre à la campagne. Pourtant ils devront rentrer dans le nord et elle va reprendre une vie citadine… Sa carrière professionnelle a toujours été impulsée par des rencontres. Elle saute de métier en métier, parfois sans véritable ligne directrice, mais toujours avec plaisir et ce grand sourire qui ne la lâche pas : assistante de direction, physio en boîte de nuit (ça ne s’invente pas !), réceptionniste d’un hôtel en Italie, vendeuse pour une boutique de liste de mariage, responsable de casting, journaliste pour des émissions TV… Alors qu’elle quitte l’Italie, son italien, son job et ses rêves de Dolce Vita, elle va se retrouver à Paris pousser par une bonne étoile qui va lui proposer un job à la capitale… Elle commence alors à vivre une vie parisienne frénétique, entre sa vie nocturne en boîtes de nuit et son nouveau boulot d’intermittente en TV.  Elle rencontre alors Philippe et c’est le grand amour. Ils rêvent tous les deux d’acheter une petite maison au vert pour se reposer de leurs vies si trépidantes à Paris. En 2014, il visite une maison dans le Perche, dans un petit bourg appelé Saint-Germain-de-la-Coudre…et BAM !  Après tout s’enchaîne mais toujours avec une certaine fluidité et une simplicité qui leur ressemble… Philippe demande Émilie en mariage dans cette maison, une semaine après, ils apprennent la bonne nouvelle, Emilie est enceinte ! C’est à la naissance d’Adam, en 2015, qu’ils décident tous les deux de faire la bascule et de venir s’installer dans leur maison Percheronne. Ils souhaitent que leur enfant soit élevé au grand air…en souvenir de cette parenthèse enchantée qu’Emilie a vécu en Normandie. Depuis 2016, ils sont donc tous les 3 habitants de Saint-Germain-de-la-Coudre et Emilie se sent chez elle comme elle ne l’a jamais été. Ils se marient dans le Perche et c’est cette image qu’elle gardera pour se dire que c’est cette vie qu’elle veut vivre à présent. Après la naissance d’Adam, Emilie s’implique de plus en plus dans sa commune en faisant du bénévolat. C’est là qu’elle apprend qu’il y a un projet de MAM (Maison d’Assistantes Maternelles) financé en partie par le village. Elle sent que c’est pour elle et fonce ! C’est exactement ce qu’elle souhaite, un projet d’utilité publique qui sert le dynamisme de sa commune et en plus avec des enfants !  Elle décide de se former à ce métier, de regrouper une équipe et de lancer la MAM Les Petits Curieux ! Ce n’est pas une mince affaire, car en plus de demander un gros investissement en temps, en patience, en papiers administratifs en tous genres et malgré un grand soutien de la mairie, il y a de gros besoins matériels !  Cet épisode a été assez spécial pour moi car Emilie est une boule d’émotions…et j’ai été touchée en plein cœur ! Elle a adoré tous ses petits bouts de vie, mais aujourd’hui elle est totalement à sa place et nous transmets cet amour pour sa nouvelle région d’adoption. Cet épisode sert aussi à soutenir ce projet qui s’inscrit véritablement dans cette nouvelle vie rurale que s’est construite Emilie. Donc n’hésitez pas à l’aider ainsi que l’équipe des Petits Curieux : Emmanuelle, Alisson et Elodie pour que la MAM ouvre en juin avec tout le matériel nécessaire pour recevoir les 16 petits chanceux !  Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - MAM Les Petits Curieux - Saint-Germain de la Coudre - La Planque en Perche  - La Base de Loisirs de la Ferté Bernard - Le Dolmen de la Pierre Procureuse - Pour aider la MAM et son équipe Pour nous contacter :  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram : @voixvertes.podcast / @les_podcasts_du_perche / @aliceandfamily Musique : Céline Dion – J’irai où tu iras
#12 - Anne-Christelle L’Huillier, du monde de la TV à l’ouverture de maisons de voyage au cœur de la forêt…
02-04-2023
#12 - Anne-Christelle L’Huillier, du monde de la TV à l’ouverture de maisons de voyage au cœur de la forêt…
Dans cet épisode, je rencontre Anne-Christelle L’huillier,  à l’origine, avec son mari Bertrand, d’une magnifique Collection de Maisons de Voyage : Casa Rosalie Vous avez peut-être vu ces magnifiques Casas passer dans vos journaux favoris…c’est vrai elles sont splendides ! Mais avec Voix Vertes, j’avais surtout envie de connaître l’histoire qui se cache derrière cette belle aventure…car au-delà de cette incroyable réalisation, se dévoile une belle histoire d’amour et une femme solaire, pétillante, débordante d’énergie et de projets !  Anne-Christelle, vient du Tarn et Garonne, elle est élevée dans un cocon d’amour en pleine campagne…pourtant elle rêve de monter à Paris pour travailler en TV. D’où lui vient cette idée ? Elle ne pourrait pas vraiment mettre le doigt dessus…pourtant c’est ce qu’elle a toujours souhaité ! Poussée par son énergie, et l’amour de sa famille, elle va réaliser son rêve ! Sa vie à Paris va la pousser à se dépasser, à réussir ! Elle enchaîne les émissions TV en prenant un énorme plaisir. Elle vit Paris à fond ! Elle se trouve une famille bienveillante et des amis très chers dans ce monde de la TV qui pourtant n’est pas toujours des plus tendres… en revanche, sa vie amoureuse ne suit pas… Elle n’est pas prête à construire sa famille idéale… Pourtant, elle part à la recherche d’une maison de famille…en Normandie, pour rester proche de sa vie parisienne. Elle embarque ses parents pour un weekend de visites frénétiques…14 visites plus tard, ce sera la quatorzième la bonne ! Anne-Christelle veut une grande maison…comme un signe de cette famille qui peut-être, un jour, viendra mettre de la vie dans les pièces de cette maison. Malheureusement, quelques mois plus tard, la maman d’Anne-Christelle tombe très malade, elle sait qu’elle va devoir lui faire ses adieux… Comme un cadeau, tel un ange gardien, la maman d’Anne-Christelle va l’amener à rencontrer Bertrand… C’est dans cette période très douloureuse qu’ils vont se rencontrer pour la première fois… Cette histoire sera le début d’une aventure incroyable pour Anne-Christelle…après plusieurs années d’errance amoureuse, elle va enfin pouvoir s’épanouir et se reconnaître en quelqu’un.  Rapidement, ils décident de changer de vie et de s’installer dans la maison en Normandie à Saint Antonin de Sommaire. Anne-Christelle va clôturer sa carrière en TV avec une émission sur la construction de cabanes insolites – encore un signe ? – et Bertrand quittera son laboratoire pharmaceutique. Entre temps, ils font une petite fille, Rosalie, témoin de leur amour et de ce projet qui porte son nom.  Ils commencent à tracer les lignes de leur nouveau projet et souhaitent se lancer dans l’hospitalité. Bertrand, qui a un esprit très concret, pense qu’ils doivent commencer en Normandie ! En effet, ils ont rénové la bergerie de la maison de campagne d’Anne-Christelle qui ne désemplit pas ! Pourquoi aller à l’autre bout du monde, quand on peut avoir la réussite d’un projet à quelques minutes de chez soi ?  Dans cet épisode, on va découvrir comment Anne-Christelle et Bertrand partent en quête du terrain parfait pour accueillir leurs casas et comment ils arrivent à ce jour intense où ils doivent recevoir leur attachée de presse Clara Rocchia pour annoncer l’ouverture de cette Collection de Maisons de Voyage.  Aujourd’hui, c’est à Tourouvre, dans le Perche, que l’on trouve trois magnifiques maisons de vacances familiales où la nature entre par ces immenses baies vitrées donnant vue sur la forêt et l’eau d’un étang. L’idée d’Anne-Christelle et Bertrand c’est de proposer une aventure en pleine nature, les bottes dans la boue…mais une fois le pas de la porte passé, d’entrer dans un univers douillet et chaleureux où enfants et parents peuvent s’épanouir et se créer les plus beaux souvenirs ! Dans cet épisode, on va aussi aborder plusieurs sujets qui me tiennent à cœur : bien s’entourer lorsque l’on crée un projet (poke Elodie de l’épisode 7), le perfectionnisme de l’entrepreneur qui peut freiner au lieu de faire avancer et les lieux non adaptés aux enfants en ville mais surtout à la campagne !  Et puis il y a cette conclusion assez incroyable formulée par Anne-Christelle qui pourrait en étonner plus d’un… avant à Paris, sa vie était simple et facile, aujourd’hui, en Normandie, c’est une vie excitante qui s’offre à elle et sa famille ! Et Casa Rosalie n’en est qu’au début de son histoire… Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - Casa Rosalie - Le Loft Normand - Saint Antonin de Sommaire - Tourouvre - Emission des Constructions Sauvages - Elodie de la Conciergerie Elo dans le Perche de l’épisode 7 - Chez Nous Campagne  - Pipouette Pour nous contacter :  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram : @voixvertes.podcast / @les_podcasts_du_perche / @aliceandfamily   Musique : Xavier Rudd – Follow the Sun
#11 - Marine Gabily, d’une rencontre coup de cœur d’un moulin au hasard du Perche pour se créer son propre métier…
19-03-2023
#11 - Marine Gabily, d’une rencontre coup de cœur d’un moulin au hasard du Perche pour se créer son propre métier…
Dans cet épisode, je pars à la rencontre de Marine dans le Moulin de Belle Queue à Cogners, dans le Perche Sarthois. J’ai eu la chance d’être accueillie dans le superbe salon du moulin, au coin du feu, pour échanger avec Marine de cette folle aventure.  Lucas et Marine en couple depuis 6 ans, vivent alors à Paris et sont tous les deux dédiés à leur travail. Lucas est architecte, possède son propre cabinet et Marine travaille pour une marque de prêt-à-porter, dans la communication…  Ils sont épanouis et connaissent une belle réussite personnelle et professionnelle, pourtant Marine a envie d’autre chose et sent que son corps lui impose de s’arrêter… Au même moment, ils décident tous les deux de faire l’acquisition d’une maison secondaire. Ils ont envie d’un lieu pour rassembler leurs familles et leurs amis, une maison de campagne pour créer de grandes tablées et s’offrir un point d’ancrage.  Marine venant de la région nantaise, ils se voient chercher un bien à l’ouest de Paris, à deux heures de Paris maximum…  Ils tombent par hasard, sur un lieu-dit, un moulin qui n’avait pas été touché depuis 100 ans… Pour Lucas c’est un rêve d’architecte…partir d’une coquille vide pour en créer un projet rien qu’à eux !  Ils signent alors l’achat de ce lieu en pleine nature, dans une région qu’ils ne connaissaient pas encore, la veille du confinement… Ils ont alors la chance d’avoir une super équipe dirigée par Lucas pour commencer les travaux assez lourds et en quelques mois, le Moulin prend vie ! C’est alors que Marine entrevoit un début de projet…en imaginant le Moulin devenir aussi disponible pour d’autres voyageurs… Au démarrage, elle n’imagine pas que le lieu qu’ils ont imaginé ensemble avec Lucas sera booké instantanément… à tel point qu’ils n’arrivent même plus à se trouver du temps pour eux et en profiter aussi !  Cet engouement va pousser Marine à se créer son nouveau projet professionnel ! Le Moulin sera un lieu d’accueil pour les vacanciers, le temps d’un week-end ou d’un séjour avec des services premiums dans un écrin magnifique en pleine campagne !  Dans cet épisode, on parle aussi beaucoup du côté créatif de Marine que sa vie dans le Moulin a su réactiver : céramique, tufting, bricolage, mosaïque… Marine ne s’arrête jamais ! Elle le dit, à Paris elle ne prend pas le temps, mais ici, dans cette nouvelle maison, elle bouillonne d’envie créative ! Au début, le choix de cette région a été un hasard, mais après avoir fini les travaux, Marine et Lucas sillonnent la région et découvrent des pépites pour les futurs voyageurs ! D’ailleurs sur son site, en plus des objets qu’elle chine au fil de ses découvertes, on retrouve aussi un joli carnet d’adresses… L’envie de Marine avec le Moulin était de créer une destination et c’est aussi cela qui va permettre de découvrir cette région riche en gastronomie, nature et lieux culturels ! Au fil de cette discussion, on comprend que Marine, élevée à la campagne a eu envie de se créer un équilibre entre sa vie citadine à Paris et ce projet professionnel en plein cœur des collines sarthoises. Elle a aussi retrouvé un chemin naturel vers cette vie plus douce où elle sent que le bien-être s’impose. D’ailleurs, Lucas et Marine ont plusieurs projets pour leur moulin… de nouvelles chambres et un espace dédié au yoga pour recevoir des séjours et des retraites… on sent que le Moulin apporte une sérénité créatrice… On a aussi beaucoup parlé avec Marine des conseils pour les personnes qui souhaitent se lancer dans l’ouverture de gites ou de chambres d’hôtes et de l’importance de pouvoir bien s’entourer !  Après cet épisode, vous aurez certainement envie de découvrir l’univers du Moulin alors n’hésitez pas à aller faire un tour sur leur site ou leur compte Instagram !  Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - Le Moulin Belle queue - Instgram du Moulin  - Cogners - M l’Agence - O’ Saule à Thoire-sur-Dinan  - Le Château de Courtenvaux - La Charte sur le Loir - Forêt de Bercé  - Ranch / Club hippique Le Cottage Pour nous contacter :  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram : @voixvertes.podcast / @les_podcasts_du_perche / @aliceandfamily   Musique : Petit Pays de Caesaria Evora
#10 - Pierre Clauzet : d’une vie de baroudeur à l’ouverture d’une brocante dans le Perche
05-03-2023
#10 - Pierre Clauzet : d’une vie de baroudeur à l’ouverture d’une brocante dans le Perche
Dans cet épisode, je rencontre Pierre qui me raconte les milles vies qu’il a menées avant d’atterrir dans le Perche et d’ouvrir Gasoline Brocante.  Pendant 11 ans il grandit en Italie, à Milan, puis il déménagera pour vivre en région parisienne.  Malgré la déchirure d’avoir été séparé de sa terre natale, il s’épanouit dans cette nouvelle vie, en France, entouré d’une multitude de nationalités.  Il grandit dans un environnement très international, mais après son bac, Pierre ne trouve pas de voie qui l’inspire. Il décide alors de partir vivre une année en Ecosse… et c’est un peu le début de sa vie de baroudeur.  Il retourne en Italie suivre des études artistiques et enchaîne sur Barcelone. De retour en France, il trouve son premier job dans une galerie/ boutique de photos où il va gravir les échelons. Son nouveau poste va le mener dans le monde entier pour ouvrir des boutiques en franchise.  Il continue pendant plusieurs années à barouder et à changer de jobs dans le retail et les franchises qui lui permettront d’aller vivre en Colombie puis en Thaïlande.  Le point de bascule pour Pierre intervient pendant le confinement. Il vit à Bangkok et le poste qu’il devait intégrer en Italie est alors annulé. Ses parents lui proposent de les rejoindre dans leur nouvelle maison dans le Perche, à Rémalard. Ils se confinent ensemble, puis Pierre reprend ses voyages l’été suivant. Mais ce confinement annonce une totale remise en question pour Pierre qui commence à ressentir un trop-plein de la ville.  Les parents de Pierre ont toujours été dans la brocante, en arrivant dans le Perche ils font l’acquisition d’un entrepôt à Condé-sur-Huisne…et c’est ainsi que commence à germer une idée dans la tête de Pierre. Et s’il mettait à profit les talents respectifs de sa mère et lui-même en ouvrant une boutique brocante dans cet entrepôt ?  Pierre prend alors une grande décision…il va arrêter de barouder…passer son permis…et rester vivre dans le Perche. Il sait que cette décision va chambouler sa vie car elle marquera le début d’une belle aventure.  En juin 2021, il ouvre avec sa mère un nouveau concept de brocante, Gasoline Brocante. Il ne s’identifiait pas à la brocante classique et souhaite proposer une expérience d’achat unique. Dans cette brocante, on se sent comme à la maison, chaque pièce est mise en valeur pour lui donner une nouvelle vie.  En plus de cette belle boutique, Pierre propose aussi, une friperie, un site en ligne, une programmation d’ateliers et d’événements pour animer Gasoline et bientôt un café !  Dans cet épisode, on a aussi parlé du changement de vie et de la décision de venir vivre à la campagne. C’est vrai que cette décision ne peut être prise à la suite d’un effet de mode, c’est un véritable changement que l’on opère. Et lorsque l’on vit dans des régions comme celle du Perche, il faut aussi savoir s’ouvrir aux autres et surtout devenir acteur des rencontres.  C’est aussi ce que j’ai beaucoup aimé dans cet épisode avec Pierre, on découvre son plaisir du partage, son envie de créer des connexions entre les gens, entre les villages ! Car avec Gasoline, au-delà de ce beau concept de boutique, c’est aussi un lieu de synergies que Pierre souhaite créer, un lieu de rencontres et d’échanges… Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - Gasoline Brocante - Condé-sur-Huisne - Rémalard - Le Café des Amis  Pour nous contacter :   Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram : @voixvertes.podcast / @les_podcasts_du_perche / @aliceandfamily Musique : Gasoline de Britney Spears
#9 - Mélanie Guérin : quand la matrescence prend tout son sens en opérant un déménageant à la campagne
19-02-2023
#9 - Mélanie Guérin : quand la matrescence prend tout son sens en opérant un déménageant à la campagne
Dans cet épisode, je rencontre Mélanie qui vit dans le Perche depuis un peu plus d’un an et qui démarre un tout nouveau projet avec Craq’en Perche  En un peu plus d’une heure, nous avons suivi ce changement de vie qu’elle a opéré avec son fils, James. Comme elle le dit, elle-même, ce moove à la campagne a pu en étonner plus d’un… et pourtant, aujourd’hui, elle se construit une vie de famille épanouie et alignée, elle et son fils.  Véritable pépette de l’ouest parisien, Mélanie grandit à Paris et s’épanouie totalement dans cet environnement… à son entrée au lycée, sa famille opère un premier virage et déménage en pleine campagne, dans la Sarthe.  En pleine crise d’adolescence, Mélanie ne voit pas vraiment ce déménagement d’un très bon œil, mais elle s’adapte… Finalement, elle n’aura pas beaucoup d’années à tirer avant de pouvoir retourner vivre à Paris faire ses études !  Par la suite et pendant plus de quinze ans, elle se lancera dans une carrière dans l’audiovisuel en vivant une vie très confortable ! Elle se plait dans son job, dans sa vie, elle travaille pour pouvoir s’offrir de superbes voyages et parcourt le monde !  C’est à la naissance de son fils, que tout se met à changer…ou plutôt c’est Mélanie qui se met à changer…Elle ne trouve plus de sens à sa carrière, elle est même victime d’un difficile bore-out, elle se sent à l’étroit dans son appart parisien…il est temps de se bouger ! Maman solo, elle se sent aussi très seule dans cette grande ville et ressent le besoin d’offrir à son fils, une autre vie, en plein air !  Le deuxième virage va s’opérer lorsque pendant le confinement, elle se retrouvera avec James, dans la maison de son père dans la Sarthe pendant plusieurs semaines. Cette maison, elle l’avait bien connue, mais c’est James qui va lui donner à voir cette vie à la campagne autrement… Après le confinement, elle saisit l’opportunité de partir de la société où elle commençait à s’ennuyer fortement… comme un alignement des planètes…elle se dit que c’est le moment de changer de vie pour elle et son fils !  Dans un premier temps, elle se dit qu’elle continuera à travailler comme freelance dans l’audiovisuel et doit donc vivre dans un périmètre proche de Paris. Son père étant près du Mans, elle choisira la région du Perche comme un bon compromis.  Avec sa petite checklist en poche, elle part en quête du village parfait et de la maison parfaite, qu’elle trouvera rapidement au Gué de la Chaîne près de Bellême. Une fois n’est pas coutume, elle arrive à rénover sa maison en 3 mois top chrono sans problème, incident ou dépassement pharaonique du budget (oui c’est vraiment trop injuste…) et ils emménagent au mois de janvier 2022 pour commencer une nouvelle vie !  Elle sait qu’elle a fait le bon choix en déménageant, ici, avec James, car elle voit son fils s’épanouir, entouré de toute cette nature et de la simplicité de cette vie. En revanche, elle continue à se poser des questions sur la viabilité de son projet professionnel de freelance entre Paris et le Perche.  Elle sait qu’elle va devoir se réinventer… Mélanie a toujours été passionnée par la gastronomie et la cuisine. Sa vie de maman solo ne lui permet pas de se lancer dans une formation ou une nouvelle vie en cuisine. Qu’à cela ne tienne ! Elle va se créer son propre projet gourmand ! Elle lance Craq’en Perche , des gourmandises du Perche fabriquées avec des produits locaux. Biscuits salés et sucrés, granolas, Mélanie imagine des recettes craquantes qui commencent à se vendre sur son site et dans les meilleures boutiques de la région en quelques mois à peine ! Ce qu’elle aime par-dessus tout c’est rencontrer les producteurs du coin et utiliser leurs produits pour donner ce goût unique à ses biscuits et surtout humaniser ces petits paquets craft ! Quoi de mieux que de savoir que l’on va déguster des gâteaux utilisant les meilleurs produits du coin grâce au travail de petits producteurs choisis avec soin !  Cet épisode est aussi une mine d’or pour tous les gourmets car Mélanie a surement testé tous les lieux gourmands du Perche et écumé toutes les petites fermes du coin !  Un épisode est incroyablement rafraichissant, Mélanie nous parle avec sincérité de ce qui l’a poussé à faire ce moove. Elle nous prodigue aussi des conseils avant de sauter le pas, car il faut pouvoir supporter les hivers et la solitude si l’on veut s’adapter à une vie en campagne.  Mais ce que l’on ressent après l’écoute de cette conversation c’est que la naissance de James a été le déclencheur de cette nouvelle vie, une véritable matrescence… et que ce nouveau projet gourmand porté par Mélanie est aussi une belle naissance à célébrer que l’on a hâte de voir s’épanouir dans les années à venir.  Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - Craq’en Perche  - Podcast Ciao Paris - Les Pains de Saint Hilaire  - Ferme de l’Etoile - GAEC de la Sellerie au Pin de la Garenne - Fromage de Gouda à Gâprée - Le Comptoir Général à la Perrière - Noiram Café à Mortagne au Perche - L’essentiel Épicerie du Bon Sens à Rémalard  - Le Café du Commerce à Longny au Perche  - Oiseau Oiseau - La Perrière     Pour nous contacter :  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram :  @voixvertes.podcast @aliceandfamily @les_podcasts_du_perche Musique : La Quête d’Orelsan
#8 - Marianne Chartier : élever sa famille en plein Paris, puis ouvrir un restaurant familial au cœur du Perche en habitant une maison remplie d’animaux
05-02-2023
#8 - Marianne Chartier : élever sa famille en plein Paris, puis ouvrir un restaurant familial au cœur du Perche en habitant une maison remplie d’animaux
Dans cet épisode, je reçois Marianne Chartier, maman de deux enfants, elle s’installe dans le Perche en 2019 avec son mari, Sven. En 2021, ils ouvrent Oiseau Oiseau, un restaurant en plein cœur du village de Préaux-du-Perche. Après avoir passé toute son enfance en plein cœur du sixième arrondissement à Paris, Marianne mène une vie très libre dans la capitale, entre son travail en télé, ses amis, la fête et les voyages… Un soir de sortie, elle rencontre un jeune chef très talentueux et promis à un bel avenir dans le milieu... Ils tombent amoureux et Marianne, la tornade, va s’assagir pour construire une nouvelle vie plus rangée.  Ils ont alors deux enfants et Sven ouvre un nouveau restaurant en plein cœur de Paris, Saturne avec lequel il gagne une étoile en 2016.  Après un deuil familial douloureux, ils décident de se marier et cherchent un lieu unique pour leur union…Ils tombent sur le Perche.  Après cette belle fête réunissant amis et familles, une petite graine commence à germer. Et s’ils achetaient une maison au vert pour se retrouver en famille les weekends et prendre leur temps, loin de la frénésie parisienne ? Après plus de cinquante visites et une belle liste de prérequis pour leur nouvelle maison, ils atterrissent à Dame-Marie dans une longère qu’ils rénovent en 2016.  Marianne devient chef de chantier et se met aussi au travail manuel pour faire de cette maison leur nouvelle maison de famille.  Après la vente du restaurant, Sven et Marianne décident de faire une pause et de s’installer pendant quelques temps à Dame-Marie… Puis arrive le confinement. Sven prend un grand plaisir à travailler son potager et Marianne retrouve les plaisirs de la campagne qu’elle a connu enfant dans la ferme de ses vacances.  Leur maison commence à se peupler d’animaux et cette vie entourée de nature devient leur nouvelle vie.  Ils ne retourneront pas à Paris et décident d’ouvrir un restaurant ensemble. Ce sera Oiseau Oiseau, comme deux êtres menés par leur liberté qui décident de migrer dans ce nouvel environnement, vers une voie plus verte.  Sven est en cuisine, Marianne est en salle avec le frère de Sven, Niels, qui les rejoint dans l’aventure et qui propose aussi une belle cave de vins naturels !  Avec Marianne on parle de cette nouvelle vie à la campagne, de ce projet familial, de ce nouveau noyau social qu’ils ont su se créer malgré parfois des difficultés pour des Parisiens de s’insérer dans la vie rurale.  Nous avons aussi beaucoup échangé sur les producteurs de la région et cette cuisine locale que l’on retrouve chez Oiseau Oiseau et que Sven réussit à sublimer tout au long de l’année malgré une région dont le terroir n’est pas toujours facile à apprivoiser ; Cet épisode, c’est aussi celui d’une maman de deux enfants qui grandissent dans un nouvel environnement ; entre la dépendance des enfants à leurs parents à cause des déplacements en voiture, d’une liberté face à une nature infinie, de la place du travail plus encré en milieu rural...des sujets qui en tant que parents m’ont aussi beaucoup touché. Un partage qui reflète totalement la personnalité de Marianne, très honnête, touchante, une vraie passionnée ! On s’est dit que l’on referait un prochain épisode avec Sven, le rendez-vous est pris…il ne reste plus qu’à le convaincre !  Belle écoute !  Les petites infos que nous avons partagées : - Oiseau Oiseau  - Préaux-du-Perche - Saint Cyr La Rosière  - La Mouchère - Terroir d’Avenir  - José Esteves - Pains de St Hilaire  - Les Jardins des Petites Courbes – Episode 5 de Voix Vertes - Les Maraichers de l’Auberdières - Une Ferme du Perche - Les Jardins de la Rue - La Belevindières - La Boucherie de la Coudre - Marché du Theil  - Marché de Bellême  - Marché de Nogent-le-Rotrou - Du Peps - La Planque en Perche – Épisode 2 de Voix Vertes  - Après l’École Pour nous contacter :  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram :  @voixvertes.podcast  @les_podcasts_du_perche  @aliceandfamily   Musique : Carole King - You’ne got a Friend
#7 - Elodie Machadinho, de l’hôtellerie de luxe à Paris à sa propre conciergerie dans le Perche
22-01-2023
#7 - Elodie Machadinho, de l’hôtellerie de luxe à Paris à sa propre conciergerie dans le Perche
Dans cet épisode, je reçois Elodie Machadinho, trentenaire et maman de deux petites filles. Elodie et son compagnon Karim décident en 2019 de quitter leur vie citadine pour une vie à la campagne. Elodie est née à Paris, a vécu à Paris, a fait ses études à Paris et n’a toujours connu que Paris.  Jamais, elle ne pensait quitter Paris !  Lorsqu’elle fait des séjours à la campagne avec des amis ou pour les vacances, elle se sent perdue et sans aucuns repères…mais trouve toujours cela un peu magique… Elle rencontre son compagnon, Karim, ils fondent une famille et doivent un peu s’éloigner de Paris centre pour pouvoir s’agrandir… ils achètent un appartement à Boulogne, puis à Aubervilliers…  Ils sont tous les deux pris dans le tourbillon de la vie, leurs boulots, les enfants, les amis, un véritable rouleau compresseur, une course contre la montre… Pourtant ils aiment cette vie, ils aiment leurs jobs ! Elodie travaille pendant presque 10 ans chez un traiteur très renommé et y gravit les échelons avec plaisir… Pourtant en 2017, Karim lance l’idée d’une maison de campagne pour pouvoir s’échapper un peu de leur vie à 1000 à l’heure.  Ils visitent une maison, ce n’est pas la bonne. Karim insiste alors pour visiter une autre maison qu’Elodie avait rayé de ses visites, car trop petite.  Cette maison, ou plutôt, cette cabane, est dans le Perche à la sortie de la forêt de Bellême. C’est le coup de foudre ! Ils doivent acheter cette maison ! Ils foncent, achètent cette petite maison dans le Perche et commencent à prendre un rythme entre la semaine à Paris et les weekends et vacances à la campagne. Elodie découvre un nouvel univers, la vie à la campagne, elle découvre ce qu’est de prendre son temps…c’est un deuxième coup de foudre !  Avec l’arrivée de leur deuxième fille, ils souhaitent déménager à nouveau et s’agrandir… mais cela devient trop compliqué à Paris… Sur une nouvelle idée de Karim, ils décident de changer de vie…ils vont venir s’installer dans leur maison dans le Perche !  C’est alors qu’à l’été 2019, après avoir quitté son job et inscrit sa fille à l’école, ils déménagent tous dans leur maison secondaire pour en faire leur cocon familial.  Karim garde son poste à Paris pour faire des allers-retours et Elodie s’apprête à se réinventer !  Ils décident d’effectuer quelques travaux dans leur maison en bois pour l’agrandir et trouver un rythme de vie agréable pour une famille de 4. Ils vont aussi imaginer une belle cabane en bois dans leur grand jardin pour bientôt accueillir des visiteurs. Elodie nous a d’ailleurs promis qu’elle serait disponible au Printemps à la location !  Malgré un début un peu difficile avec ce changement assez brutal, quelques confinements qui viennent égratigner leur patience de parents et mettre à mal cette liberté recherchée, ils trouvent leurs marques et vont s’épanouir dans cette nouvelle vie à Bellavilliers.  Le plus gros changement, c’est donc Elodie qui l’opère, après une petite pause bien méritée pour s’occuper de ses filles. Elle s’investit dans l’association de parents d’élèves de l’école Saint-Martin à Bellême, elle travaille à mi-temps pour la boutique de décoration Chez les Voisins et elle commence à nourrir son idée entrepreneuriale. Elle va créer une conciergerie. Son expérience dans l’hôtellerie et la restauration à Paris lui ont donné le plaisir de l’hospitalité et l’envie de faciliter la vie de ses clients, de faire plaisir et d’anticiper les demandes Elle a une véritable envie d’entreprendre de créer quelque chose avec son savoir-faire. C’est vrai que ce n’est pas grand virage professionnel car c’est plutôt un prolongement de sa carrière parisienne.  Une fois son idée construite elle fonce et crée Elo dans le Perche ! Par la suite tout s’est fait au fur et à mesure et naturellement. Elle construit un réseau de partenaires et se forge un portefeuille de clients.  Quand on parle avec Elodie, on se rend compte que son moteur ce sont les rencontres tout au long de son chemin. Elle est portée par le plaisir et c’est ce qui fait qu’aujourd’hui sa conciergerie est un véritable succès et qu’elle doit commencer à recruter pour s’agrandir.  Dans notre conversation, nous avons aussi expliqué ce qu’est une conciergerie et les services d’Elo dans le Perche. Elle facilite donc le quotidien des propriétaires de maisons secondaires et prend soin des locataires et touristes dans la région. Grâce à ce nouveau projet Elodie a des missions extrêmement variées : organiser un dîner privé, préparer l’arrivée des propriétaires pour Noël, accueillir des touristes étrangers dans une maison, donner des conseils d’activités pour un anniversaire dans le Perche, trouver un plombier pour une fuite, aménager une maison pour accueillir au mieux des touristes, trouver des partenaires pour les cadeaux d’accueil des locataires, organiser une maison pour  une famille avec bébé, conseiller un propriétaire pour un investissement dans la région…  En plus de sa petite entreprise, Elodie continue à s’investir dans l’école de ses filles, de travailler pour Marie du Sordet (épisode 3 de Voix Vertes) et elle vient de créer une nouvelle association d’entrepreneurs, Band of Perchés !  C’est vrai, on n’arrête pas Elodie ! Mais ce tourbillon contrairement à Paris, il n’est pas subi, ici, c’est un tourbillon de plaisir !  Dans cet épisode, on parle aussi de ce changement tellement drastique dans la vie d’Elodie car pendant 35 ans elle n’imaginait pas qu’une vie existait ailleurs. On échange sur les avantages et les inconvénients de cette nouvelle vie, entre le désert médical, la vie de village et les rencontres uniques qui ont boosté Elodie.  Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - Elo dans le Perche  - Bellavilliers  - Bellême - Chez les Voisins  - Épisode 3 avec Marie du Sordet  - École St Michel de Bellême  - Band of Perchés - Étang de la Herse Pour nous contacter :   Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram :  @les_podcasts_du_perche @voixvertes.podcast @aliceandfamily Musique : "La Quête" d’Orelsan
#6 - Jour de Fête, une histoire familiale et collective au cœur d’un village Sarthois avec Raphaëlle, Adèle et Maud
08-01-2023
#6 - Jour de Fête, une histoire familiale et collective au cœur d’un village Sarthois avec Raphaëlle, Adèle et Maud
Dans cet épisode je reçois trois invitées ! Cet épisode est très féminin car je retrouve à mon micro Raphaëlle et deux de ses trois filles, Adèle et Maud.  Nous allons beaucoup parler de leur vie de famille mais surtout d’un incroyable projet, Jour de Fête, qui a vu le jour à Valennes, petit village de la Sarthe.  Tout commence pour Raphaëlle, son mari et leurs enfants en 1997, quand pris dans leur tourbillon de vie citadine ils décident de s’acheter une maison à la campagne pour respirer un peu ! Le hasard les mène à Valennes dans la Vallée de la Braye. Ils achètent une ferme et leurs bâtiments sur un terrain, dans la Sarthe que l’on n’appelait pas encore le Perche Sarthois. Pendant plusieurs années, ils viennent les weekends et les vacances et retapent ce lieu. Ces moments à la campagne, en pleine nature, leur permettent de se retrouver ensemble et d’échapper à une vie à 100 à l’heure à Paris. C’est leur sas de décompression.  Pourtant, au fil des années, arrivées à l’adolescence, les filles n’en peuvent plus et rechignent de plus en plus à passer du temps dans ce village paumé aux portes du Loir et Cher.  Cocasse, quand on les entend aujourd’hui… Il y aura alors plusieurs tournants dans leur vie. Tout d’abord, les filles quittent le nid pour faire leurs études et Raphaëlle se met alors à rêver à cette vie à la campagne pour laquelle elle aspire. Elle s’installe plus définitivement à Valennes et commence son projet de Greenopie.  Un projet pour revitaliser son village et implanter de la biodiversité grâce à un jardin en permaculture.  De leurs côtés, Maud et Adèle opèrent aussi des virages plus ou moins parallèles. Maud, après n’avoir juré que par Paris, prend du recul et commence à se découvrir et voir que ce n’est pas cette vie qui l’a fait vibrer. Elle va reprendre le jardin et devient maraichère.  Adèle, voit sa ville natale d’un meilleur œil, mais en plein dans sa thèse de cinéma, elle ressent le besoin de changer de vie et part vivre à Marseille pour se former à la cuisine.  Le vrai tournant, c’est le confinement. Elles se retrouvent alors en famille et décident de transformer l’ancienne boulangerie locale en un lieu de vie, une mangerie locale.  Après un chantier participatif, où les filles ont pu regrouper certains de leurs amis pour participer à ce projet un peu fou, de redonner vie à cette boulangerie, mais surtout de redonner vie à ce village, Jour de Fête voit le jour ! Une mangerie locale, un lieu de vie tournée autour de l’alimentation.  Maud s’occupe de fournir les légumes, fruits, aromatiques et produits transformés pour le restaurant et l’épicerie. Lucien, l’ami de Maud après avoir aussi choisi de se reconvertir propose son pain pour le restaurant et l’épicerie. Adèle et son ami Etienne, tiennent la cuisine et propose du jeudi au dimanche des menus aux produits délicieux des producteurs locaux et évidemment de leur propre jardin !  Dans cet épisode on parle beaucoup de leur projet, de ce virage dans leur vie de jeunes femmes. On essaie aussi de montrer que tout n’est pas un aussi simple qu’une bonne idée de parisianobobo, que le cœur de ce projet c’est surtout le travail et l’envie.  Nous avons aussi beaucoup échangé sur la surconsommation citadine, l’exclusion liée au manque de richesse dans les villes, la vie à la campagne qui nous réapprend à vivre avec le temps et le fait de devoir planifier notre vie jusqu’à la manière dont on mange et ce que l’on met dans l’assiette. Mais nous avons aussi abordé avec sincérité la vie à la ruralité lorsque l’on arrive de la ville. Cet épisode est vraiment très riche et j’espère que tous ces différents sujets abordés seront aussi, pour vous, auditeurs, des matières à réflexion !  Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - Jour de Fête - Vallée de la Braye. - Greenopie - Cinéma Zoom à St Calais - Pont Noir / Pont Eiffel à Sargay sur Braye - Se baigner dans la Braye - Zéro Degré Est à Les Roches l’Evêque - Taillefer entre la Braye et le Couëtron  - La Forêt de Vibraye  Pour nous contacter :   Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram :  @voixvertes.podcast @aliceandfamily @les_podcasts_du_perche Musique : Plus Rien ne m’étonne de Tiken Jah Fakoly
#5 - Olivier Gautreau, d’une vie parisienne à l’exploitation d’un jardin en bio intensif dans le Perche
18-12-2022
#5 - Olivier Gautreau, d’une vie parisienne à l’exploitation d’un jardin en bio intensif dans le Perche
Dans cet épisode, je reçois Olivier Gautreau, maraîcher de son propre jardin en bio intensif : Les Jardins des Petites Courbes. J’ai rencontré Olivier, lorsque, avec mon mari nous avons cherché à nous procurer des légumes localement. Chez Olivier, l’on peut commander des paniers à composer soi-même et à venir chercher sur sa ferme deux fois par semaine. Je découvre alors qu’Olivier est seul à exploiter son jardin et qu’il a opéré une reconversion il y a peu. Honnêtement, je suis vraiment impressionnée par son travail, j’adore son histoire et surtout je découvre ce qu’est le bio intensif, le séquençage et la permaculture, des sujets où je suis totalement novice ! Dès ma première rencontre avec Olivier, je sais qu’il doit venir parler de son histoire au micro de Voix Vertes.  L’histoire d’Olivier commence lorsqu’il rencontre ses trois coloc’ dans son école d’ingénieur agronome à Agro Paris Tech. Ils se font la promesse tous les quatre d’acheter une maison à la campagne pour planter des arbres et pouvoir vivre en autosuffisance lorsqu’ils atteindront leur 50 ans… Chacun prend des directions professionnelles différentes, la biologie, l’éducation, l’agro-alimentaire…et ils s’installent à Paris. Olivier travaille alors dans une agence d’études marketing pour des groupes dans l’agro-alimentaire et il s’y plait. Il déménage en région parisienne pour s’offrir un petit bout de jardin et commence à planter ses légumes.  Il commence à entrer en connexion avec la terre…et a changer sa perception de la consommation. Il va alors vivre deux bouleversements… Le premier avec le film de Cyril Dion, Demain, puis, la lecture du livre : Comment tout peut s’effondrer de Pablo Servigne.  Il annonce à ses amis qu’il ne faut pas attendre leurs 50 ans pour réaliser leur rêve ! C’est maintenant qu’il va falloir acheter leur maison.  Et ce ne sera pas seulement, une maison de campagne, ce sera le changement de vie d’Olivier et sa nouvelle vie professionnelle. Il décide alors de se lancer dans le maraîchage !  En 2018, après un week-end dans le Perche, ils décident tous les quatre de trouver leur future maison dans cette région. Cette maison sera aussi le futur lieu de travail d’Olivier.  Ils tombent alors sur ce terrain de 3 hectares, avec deux maisons, plus de 200 fruitiers dans le verger, un bois et une mare… c’est le coup de foudre !  Dans cet épisode, on explique donc le projet d’Olivier et comment il s’est formé à la permaculture avec Ferme d’Avenir et grâce à des expériences en Woofing.  On parle aussi beaucoup de la technique du bio intensif qui paraît être l’avenir du maraîchage ! C’est véritablement un épisode très riche en apprentissage. Olivier nous parle aussi de sa nouvelle vie à la campagne dans le Perche et comment il a trouvé un alignement parfait avec ses convictions, sa vie personnelle et professionnelle. Il nous raconte aussi que l’intégration dans cette nouvelle vie a été bien plus facile qu’il n’aurait pu l’imaginer. Nous abordons aussi les sujets de la consommation et des besoins qui se simplifient avec cette vie qu’il a pu se construire ici, dans le Perche.  Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - Les Jardins des Petites Courbes - Film Demain de Cyril Dion  - Livre : Comment tout peut s’effondrer de Pablo Servigne et Rahaël Stevens - Formation Créer sa microferme en Permaculture avec Ferme d’Avenir  - Woofing  - Ferme du Bec Hellouin - Jean Marc Fortier - Manoir de la Fresnaye Pour nous contacter :  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram : @voixvertes.podcast / @aliceandfamily / @les_podcasts_du_perche Musique : Dimanche Soir Grand Corps Malade
#4 - Ruddy Descieux, musicien, trompettiste à Paris ouvre sa maison d’hôtes dans le Parc Naturel Régional du Perche
04-12-2022
#4 - Ruddy Descieux, musicien, trompettiste à Paris ouvre sa maison d’hôtes dans le Parc Naturel Régional du Perche
Dans cet épisode, je reçois Ruddy Descieux. Ruddy est un artiste, il a toujours mêlé les arts à sa vie parisienne, musicien, trompettiste, dessinateur, il manie aussi d’une main de maître l’application d’architecture Home Design 3D. C’est un touche à tout, sensible et touché par les secrets de la nature depuis toujours. Professeur de musique, trompettiste dans des groupes de musique, il a toujours aimé arpenter la France en van avec Julien, son mari, et découvrir les grands espaces et Parcs Naturels dont regorge notre jolie France. Ils sont en quête d’un lieu pour vivre. En effet, Ruddy n’est pas à sa place…la ville n’est pas faîte pour lui, il rêve de grands espaces ! Ils décident ensemble de se trouver une maison et ce sera dans le Perche, dans le Parc Naturel du Perche bien sûr !  Ils commencent à camper dans cette maison qu’ils ont trouvé à La Chapelle Souëf et Ruddy commence à imaginer leur nouvelle maison secondaire grâce à son application favorite Home Design 3D. Ils décident de s’appliquer à suivre les traditions percheronnes pour rénover leur jolie maison.  Après quelques mois à vivre dans leur maison et à y venir chaque week-end, Ruddy prend la décision d’ouvrir sa maison d’hôtes et de créer La Clef des Champs 61. Dans cet épisode on parle aussi de la façon dont Ruddy a ouvert ce lieu de vie et pour lequel il a été épaulé par la région. On découvre La Clef des Champs 61, ces trois chambres qui peuvent accueillir jusqu’à 10 personnes. On déguste de supers petits déjeuners, on peut dîner en table d’hôtes et profiter de l’espace bien-être.  Cette vie à la campagne pour Ruddy est une évidence et le processus de la vie citadine à la vie rurale a été simple et limpide. On se plaît à écouter ce changement de vie qui s’est opéré dans la douceur. On aime écouter Ruddy et sa voix posée qui nous donne presque l’impression que les travaux sont une opération finger in the nose !  Après cet épisode vous courrez à La Clef des Champs 61, c’est une certitude !  Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - La Clef des Champs 61 - Marché de Bellême - Forêt de Bellême - Parc Naturel Régional du Perche  - Chambre de Commerce de Mortagne - Gîte de France - Cidrerie Traditionnelle du Perche  - Miel Les Cadres Noirs Percherons Pour contacter Ruddy et Julien : @laclefdeschamps61 Pour nous contacter :   Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram :  @voixvertes.podcast @aliceandfamily @les_podcasts_du_perche Musique : So Sorry - Feist
#3 - Marie du Sordet, 1000 vies inspirées par son changement de vie à la campagne
20-11-2022
#3 - Marie du Sordet, 1000 vies inspirées par son changement de vie à la campagne
Dans cet épisode, je reçois une figure incontournable du Perche ! Marie a déménagé avec sa petite famille dans la campagne proche de Bellême il y a plus de 10 ans. Lyonnaise d’origine et Parisienne d’adoption, Marie était une véritable citadine. Forte de sa passion de la chine et de la brocante, elle a su se créer un univers propre et s’inventer 1000 vies avec des projets plus inspirants les uns que les autres !  Nous comprenons que leur changement de vie, avec Jacques, son mari, a été le déclencheur pour aboutir à tous ses projets : - Une magnifique boutique et un showroom de brocante et décoration à Bellême, Chez les Voisins - Un bistrot à Bellême, Tonton - Une chronique sur l’émission Affaire Conclue sur France 2 Marie nous parle à cœur ouvert de son éducation très traditionnelle qui aurait dû la mener à une vie citadine conventionnelle et bourgeoise. A plusieurs moments de sa vie, elle essaie de s’y échapper, par l’école, le travail, l’amour mais elle est toujours rattraper par cette vie conventionnelle forgée par son éducation. Finalement, c’est leur déménagement dans le Perche qui va révéler totalement la personnalité de Marie. Marie est un être libre, mener par ses sens…  Elle nous avoue qu’elle n’aime pas la campagne, mais c’est la campagne qui aime Marie et c’est ce rapprochement à la terre qui va lui permettre de déployer ses ailes !  Elle nous explique aussi que ce sont les rencontres qu’elle y fait et les connexions qui se créent plus facilement à la campagne qui lui permettront de s’accrocher à leur projet ! Car, oui ! après 3 mois de vie dans une maison sous-chauffée, elle allait rebroussée chemin vers la capitale. Nous parlons aussi beaucoup de l’éducation des enfants dans les campagnes et du frein qui parfois peut bloquer des parents à sauter le pas vers la vie rurale.  J’ai adoré notre discussion très riche avec Marie car elle a été sans filtre, nous découvrons son histoire incroyable, sa personnalité solaire, cette façon d’accueillir tous ses projets de vie comme une chance alors qu’ils sont surtout issus de cette force qu’elle s’est construite tout au long de cette vie singulière.  J’espère que vous aimerez cet épisode tout comme j’ai aimé partager ce moment avec Marie du Sordet.  Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : - Chez les Voisins - Tonton - Affaire Conclue sur France 2 - Nocé - Bellême - Solange et Sergeï sont les fondateurs des restaurants Après l’École et Du Peps - Étang de la Herse  - Pour suivre Marie : @marie_du_sordet Pour nous contacter :   Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici :  Sur Instagram :  @voixvertes.podcast @aliceandfamily @les_podcasts_du_perche #Musique : Femme Like U – Emma Peters
#2 - Stéphane et Julie, deux aventuriers qui sont passés d’une vie citadine, à une vie en pleine mer pour finalement s’amarrer dans le Perche
06-11-2022
#2 - Stéphane et Julie, deux aventuriers qui sont passés d’une vie citadine, à une vie en pleine mer pour finalement s’amarrer dans le Perche
Dans cet épisode, je reçois deux invités ! Stéphane et Julie, mariés et parents de deux petites filles, qui se sont lancés dans une grande aventure en créant La Planque en Perche. Stéphane et Julie sont vraiment deux personnages uniques qui en s’unissant ont réussi à créer une aventure incroyable. Au fil de l’épisode où ils se dévoilent, on devine que chacun a réussi à prendre sa place au sein de ce couple si attachant. On ressent cette complicité extrême qui a su transformer, en force, chaque décision de leur vie.  Après une vie professionnelle dans les médias à Paris, c’est leur rencontre qui est un déclic, comme si cette union avait su leur donner la force de quitter leur vie urbaine qui ne leur convenait plus.  Ils décident de tout quitter et de prendre la mer, seuls sur un catamaran, Julie à la cuisine et Stéphane à la barre… Lui, qui n’avait jamais fait de bateau avant… On devine alors que rien ne les arrête et certainement pas les tempêtes !  Avec l’arrivée de leur première fille et quelques ouragans de trop, ils souhaitent retrouver la terre ferme… et le Perche sera leur terre d’accueil.  Ils tombent amoureux d’un terrain avec quelques bâtiments en ruine… leur projet commence rapidement à se monter dans leurs têtes ! Et comme à leurs habitudes, ils trouvent chacun leur rôle pour construire un ensemble cohérent.  Julie à la cuisine et Stéphane sur les toits… Leur vie à la campagne et ce projet deviennent alors un moyen d’assouvir ce besoin et cette envie de partage, de rencontres et aussi de travail. Car ce projet, c’est aussi beaucoup de travail et on le devine en écoutant ce couple qui nous transmet cette force souriante !  Écoutez cet épisode et découvrez cette nouvelle vie incroyable que Stéphane et Julie se construisent dans le Perche ! Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : Pour manger et/ou dormir à Planque en Perche Les légumes des Jardins des Petites Courbes Les restaurants du coin : Oiseau Oiseau et Après l’École Les Chemins Creux du Perche     Pour nous contacter :  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram :  @voixvertes.podcast @aliceandfamily @les_podcasts_du_perche
#1 - Camille Lanez, d’une vie parisienne, “métro, boulot, dodo” à l’ouverture de son restaurant dans un village du Perche
20-10-2022
#1 - Camille Lanez, d’une vie parisienne, “métro, boulot, dodo” à l’ouverture de son restaurant dans un village du Perche
Pour le premier épisode de cette première saison des Voix Vertes, je reçois Camille Lanez, chef de son propre restaurant,  Le Café du Commerce, à Longny-au-Perche. Dans cet épisode, nous avons parlé avec Camille du grand changement de vie qu’ils ont décidé d’opérer avec son mari et leurs trois filles après leur confinement dans le Perche dans ce qui était, à l’époque, leur maison secondaire.  Camille et son mari sont tombés amoureux du Perche et d’un magnifique bout de terrain, non loin de Longny-au-Perche en 2018. Son mari, architecte, décide de fabriquer une cabane donnant sur leur étang. En 2020, ils partent s’y confiner en famille en commençant à rénover leur grange qui deviendra alors leur maison de famille.  C’est alors que Camille entrevoit la possibilité de changer de vie…de partir vivre au vert et cela en menant un nouveau projet.  Camille nous parle de son ancienne vie parisienne qu’elle vit comme une course effrénée contre la montre et de son ancienne vie professionnelle dans la déco.  D’une annonce sur Le Bon Coin, Camille y voit un véritable signe et fonce tambour battant dans cette nouvelle vie qui l’appelle ! Elle va reprendre le café du village, elle se forme chez Ferrandi, fait des stages en restauration et quelques mois plus tard, elle ouvre son propre restaurant ! On parle de ce changement de vie professionnel mais aussi de toute sa petite famille qu’elle a emmenée avec elle dans cette folle aventure ! Je vous laisse découvrir cette histoire de famille incroyable et de cette femme dont l’énergie est absolument contagieuse ! Une énergie qui vient aussi de cette nouvelle vie dans le Perche et de cette voie plus verte qu’elle a décidé d’emprunter. Belle écoute ! Les petites infos que nous avons partagées : Pour louer la cabane de Camille et de sa famille Meilleur fromage de tous les temps : Le Petit Trèfle du Perche chez Les Chèvres de la Hutte Le marché de Longny-au-Perche le mercredi matin La Brasserie du Perche Le Pain de la Geveuse Contactez-nous !  Si le podcast vous plaît, le meilleur moyen de me le dire, ou de me faire vos feed-backs c’est simplement de laisser un avis et une note sur votre plateforme de Podcast. Pour nous poser des questions ou nous soumettre des invités c’est ici : Sur Instagram : @voixvertes.podcast @aliceandfamily @les_podcasts_du_perche Réalisation sonore : Lio Vargas https://lio-vargas.com