Choses à Savoir TECH

Choses à Savoir

Tout ce qu'il faut savoir dans le domaine de la Tech et d'Internet. read less

À quoi servirait la 5G dans les avions ?
Hier
À quoi servirait la 5G dans les avions ?
La 5G est un sujet de conversation brûlant dans le monde des télécommunications, mais avez-vous déjà pensé à son application dans les avions ? Les avantages de la 5G en vol sont nombreux et pourraient bientôt rendre votre voyage plus agréable et plus connecté que jamais. Depuis quelques années, les compagnies aériennes sont à la recherche de moyens pour offrir une connexion internet de bonne qualité à bord de leurs avions. La 4G actuellement utilisée en vol, offre des débits relativement limités et peut être coûteuse. Ainsi, la 5G pourrait apporter une solution à ce problème avec une connexion plus rapide et plus fiable. C’est en tout cas en ce sens que l'UE a donné son feu vert en novembre pour une telle utilisation, et que l’Autorité de régulation des communications électroniques (ARCEP) propose désormais un projet afin de transposer la décision européenne dans le droit français. Ainsi, tous les acteurs du milieu aéronautique sont invités à prendre part à une consultation publique sur le sujet, qui court jusqu'au 1er mars prochain. Concrètement, quels seraient les avantages de la 5G en vol ? Côté divertissement, les passagers pourraient accéder à des services de streaming vidéo, des jeux en ligne ou encore les services de messagerie, et cela sans interruption. Les entreprises pourraient également bénéficier d'une meilleure connectivité pour leurs activités professionnelles, telles que les réunions en ligne et la collaboration en temps réel. Mais inclure la 5G en vol pourrait également apporter des améliorations en termes de sécurité. En effet, les compagnies aériennes pourraient l’utiliser pour fournir des mises à jour en temps réel sur les conditions météorologiques et les données de navigation, ce qui pourrait aider à prévenir les retards et les annulations de vols. À noter toutefois que l’ARCEP met en garde sur le fait, je cite, que « ces installations ne doivent occasionner aucun brouillage préjudiciable aux installations radioélectriques utilisant des fréquences spécifiquement assignées » fin de citation. Aux États-Unis, l'utilisation de la 5G provoque très régulièrement des perturbations du secteur aérien, la faute à une trop grande proximité entre la bande utilisée pour la 5G et les radioaltimètres, qui permettent à l'avion d'évaluer son altitude par rapport au sol grâce aux ondes radio. En France, l'écart est plus grand, ce qui limite les perturbations dues aux connexions très haut débit. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Chrome : vers des onglets réellement privés grâce à un mot de passe ?
Il y a 2d
Chrome : vers des onglets réellement privés grâce à un mot de passe ?
Il y a peu, Google a annoncé le lancement d'une nouvelle fonctionnalité sur son navigateur internet Chrome, qui permettra aux utilisateurs de la version Android, donc sur smartphone, de mieux protéger leurs onglets privés. Intitulé « Incognito », elle permet donc aux utilisateurs de verrouiller des onglets spécifiques avec un mot de passe, pour être sûr que personne d'autre qu’eux n'y aura accès. Concrètement, cette fonction, visant à verrouiller les onglets en mode navigation privée, permet, via le code de déverrouillage du téléphone, l’empreinte digitale ou le scan de votre visage, comme son principe l’indique, de verrouiller et déverrouiller les onglets en mode navigation privée… ce qui est fort pratique quand on prête son téléphone à quelqu’un. À noter toutefois que cette couche de sécurité supplémentaire ne fonctionne que pour les onglets privés. En d’autres termes, si vos onglets privés sont verrouillés, personne ne peut y accéder… mais en revanche, quelqu’un qui accède à votre téléphone pourra tout à fait consulter vos autres onglets dans la navigation classique du navigateur. La fonctionnalité « Incognito » semble donc être une première réponse aux inquiétudes croissantes des internautes quant à la sécurité de leurs données. Si elle ne résout pas les problèmes liés au vol de données sur Internet, elle permet au moins de protéger une partie de la vie privée « des vrais gens autour de soi » j’ai envie de dire. Ceci dit, pour pouvoir verrouiller ses onglets, il est nécessaire d’activer la fonctionnalité depuis les paramètres du navigateur. Dans le détail, rendez-vous dans la section « Confidentialité et Sécurité », puis activez le verrouillage des onglets « Incognito » à la fermeture de Chrome. Rien de bien compliqué en somme. Les utilisateurs peuvent également définir un délai d'expiration pour les onglets privés, ce qui signifie que l'onglet sera automatiquement fermé après un certain temps d'inactivité. Autre point intéressant, Incognito permet aussi de basculer facilement entre les onglets verrouillés et les onglets normaux sans avoir à saisir le mot de passe à chaque fois, pour une navigation plus fluide et confortable. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Semi-conducteurs : la Chine en difficulté face au trio USA, Japon, Pays-Bas ?
Il y a 3d
Semi-conducteurs : la Chine en difficulté face au trio USA, Japon, Pays-Bas ?
Le Japon et les Pays-Bas rejoignent les Etats-Unis dans l'adoption de restrictions sur les composants chinois dans le secteur de la technologie. Selon le média spécialisé Bloomberg, les trois pays ont trouvé un accord pour bannir les exportations de technologies avancées vers la Chine. Cette décision intervient dans un contexte de tensions croissantes entre les Etats-Unis et la Chine, avec des conséquences potentiellement lourdes pour les entreprises impliquées. Concrètement, Japon et Pays-Bas n’exporteront plus leur technologie en Chine comme celle de l’entreprise ASML, passé maître dans l’art de la lithographie extrême ultraviolet, ou encore de la Nikon Corp et de Tokyo Electron, capables quant à eux de fournir le matériel nécessaire à la production de semi-conducteurs. En rapatriant ces trois entreprises dans son camp, Washington s’assure donc de priver la Chine d’une partie de son « indépendance » technologique vis-à-vis des Etats-Unis. En effet, sans ces technologies de pointe japonaises et hollandaises, les entreprises chinoises comme ZTE ou Huawei vont désormais devoir se tourner vers d’autres partenaires pour continuer d’inonder le monde de leurs semi-conducteurs et autres composants électroniques. Du côté du Japon et des Pays-Bas, rejoindre les Etats-Unis dans ces restrictions signifie renforcer leur sécurité nationale ainsi que la cybersécurité, deux domaines assez vastes, mais qui consomment énormément de semi-conducteurs, jusqu’alors majoritairement chinois. L'adoption de ces restrictions aura donc un impact significatif sur les entreprises chinoises et pourrait aussi avoir des répercussions sur l’ensemble de la tech mondiale qui dépend des composants chinois. Les entreprises seront contraintes de revoir leur stratégie et de trouver des alternatives à leurs fournisseurs chinois, ce qui pourrait entraîner des coûts supplémentaires et des retards dans les lancements de produits. Car si vous ne le saviez pas déjà, le secteur de la technologie dépend largement de la coopération internationale et de la circulation des composants et des données. Les restrictions imposées par les Etats-Unis, le Japon et les Pays-Bas vont certainement nuire à cette coopération et entraver la circulation des technologies, mais d’après le trio, pour éviter une situation de monopole chinoise et garantir une sécurité nationale technologique pour tous. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Une plateforme pour protéger et effacer ses données sur Internet ?
Il y a 4d
Une plateforme pour protéger et effacer ses données sur Internet ?
Les réseaux sociaux ont bouleversé notre usage d’Internet ces 15 dernières années. Pour le meilleur, avec la possibilité de communiquer instantanément avec n’importe qui à l’autre bout du monde, mais aussi pour le pire avec nos données personnelles. En effet, les data sont devenus des mines d’or pour les entreprises, notamment dans un but marketing et publicitaire afin de faire de l’argent. C’est donc pour tenter de rétablir un semblant de justice sur nos données personnelles, que le site jenesuispasunedata.fr a été lancé par l’UFC-Que-Choisir. Malgré de nombreux efforts de la part des gouvernements ou encore de l’Union Européenne chez nous pour tenter d’encadrer la collecte des données et le respect de la vie privée avec le fameux RGPD, force est de constater que de nombreuses entreprises ne respectent pas ces lois et règlements. Ainsi, l’organisme de défense des consommateurs propose aujourd’hui un outil en ligne permettant aux internautes de vérifier de quelles manières leurs données personnelles sont utilisées par les entreprises, et surtout de prendre conscience de la quantité de données collectée sur eux, puis enfin, d’agir en conséquence en demandant leur suppression. Pour utiliser l’outil, rendez-vous sur https://respectemesdatas.fr. Une fois sur le site, il suffit de choisir la plateforme sur laquelle vous voulez voir comment sont utilisées vos données puis de suivre les instructions. Très rapidement, vous devriez être en possession d’une archive comprenant l'ensemble de vos données depuis votre première visite sur la plateforme choisie, qu’il s’agisse de Facebook, Netflix, Uber ou Tinder par exemple. Prochaine étape, uploader le fichier pour que l’outil de l’UFC-Que-Choisir puisse l’analyser automatiquement. Une page affiche alors un graphique montrant toute votre activité. Si vous le souhaitez, vous pouvez ensuite limiter l'emprise des réseaux et autres plateformes sur vos données en remplissant un formulaire pour que l'UFC-Que-Choisir pousse votre demande auprès du site visé. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
La France bientôt leader mondiale de l’eSport ?
Il y a 1 semaine
La France bientôt leader mondiale de l’eSport ?
Le gouvernement français a annoncé son intention de faire de la France une grande nation de l'esport. Atteindre cet objectif passera notamment par la création d'une fédération nationale, ainsi que la mise en place d'une réglementation pour encadrer les compétitions et la formation des joueurs professionnels. Dans le détail, la fédération nationale d'esport, qui devrait être créée cette année, aura pour mission de promouvoir et de développer la pratique du sport électronique en France. Elle sera chargée de la gestion des compétitions nationales ainsi que de certaines compétitions internationales, sans oublier la formation des joueurs professionnels. Côté compétitions, la réglementation mise en place permettra, je cite de « garantir la sécurité des joueurs et de protéger les intérêts des organisateurs de compétitions » fin de citation. Concrètement, les compétitions reconnues seront soumises à des règles strictes en matière de transparence financière et de protection des droits des joueurs. Au chapitre de la formation, le gouvernement souhaite favoriser l'ouverture de centres de formation dédiés à l'esport, qui seront accessibles à tous les joueurs, quel que soit leur niveau. Ces centres proposeront des cours de stratégie, de gestion de la performance et de préparation physique. Clairement, le fait que le gouvernement s’implique concrètement dans le développement de cette discipline marque un grand pas en avant pour l'esport français, même si ces dernières années, les acteurs du milieu s'étaient déjà mis d'accord pour accélérer son développement sur la période 2020-2025. Enfin, la France ne cache plus son ambition d'accueillir l'Olympic Esports Week en 2024, dont la première édition aura lieu à Singapour, du 22 au 25 juin prochains. Un comité de candidature a officiellement été créé en ce sens le 16 janvier dernier. On parle ici d'un objectif tout ce qu'il y a de plus sérieux, avec un projet concret attendu au printemps 2023. D'ici-là, le CIO devrait affiner le cahier des charges de l'événement. Avis aux fans d’esport, ce comité sera piloté par Matthieu Péché, manager de l'équipe Vitality sur le jeu Counter-Strike. Tous les signaux sont donc au vert pour croire à l’organisation de cet événement en France en 2024, qui à coup sûr, boosterait la scène esport française ! Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Pourquoi Google licencie des milliers d’employés ?
25-01-2023
Pourquoi Google licencie des milliers d’employés ?
C’est l’une des bombes de ce début d’année dans le monde de la technologie et de l’entreprise : Google a annoncé le licenciement de plus de 12 000 de ses employés. La raison de cette vague de renvoi massive ? Et bien, c’est là tout le problème ! Personne ne semble connaître le réel motif du GAFAM. Quelques jours seulement après avoir annoncé la plus grande vague de licenciements de son histoire, Google tenait une sorte de conférence pour donner quelques explications sur cette décision et tenter d’apaiser la colère de dizaines de milliers de salariés, prochainement renvoyés ou même maintenus à leur poste. Comme le confirme le média américain CNBC qui a eu accès à l'enregistrement audio de la réunion, c’est donc bien 6% de sa main-d'œuvre à temps plein dont Google va se séparer. Parmi eux, des collaborateurs de longue date, avec parfois plus de 15 ans de carrière dans l’entreprise, ou encore d’autres ayant été promu récemment. Ceci dit, pourquoi et sur quels critères ces licenciements ont-ils été décidés ? Un nouveau contexte économique et une concurrence de plus en plus accrue d’après Google. Une phrase un peu floue qui cache surtout une réalité difficile : une baisse de revenu difficile à encaisser pour les dirigeants. Dans le détail, Google a connu une croissance phénoménale de plus de 40% en 2021, poussant l’entreprise à embaucher à tour de bras. Si le résultat du troisième trimestre 2021 était de près de 19 milliards d’euros, et bien au 3e trimestre 2022, ce chiffre n’était que de 13,9 milliards au total, toute branche confondue, soit une baisse de 26,5% en un an. Malgré les embauches massives, plusieurs des unités du GAFAM n’ont pas progressé comme prévu, ce qui explique en partie cette décision. Ceci dit, l’argent ne serait pas la seule raison derrière cette vague de licenciement. D’après plusieurs employés concernés par ces renvois, je cite « Google était en panne d'idées et ne savait pas comment relever les défis actuels liés l'IA » fin de citation, certains évoquant même un sentiment de « panique » au sein de la direction qui ne saurait pas comment rester compétitive sur ce terrain de l’intelligence artificielle. Selon des sources internes, l'entreprise aurait licencié des employés de sa division de recherche de l'IA, qui s'occupent de développer de nouveaux produits et services utilisant l'IA. Si les dirigeants de Google ont déclaré que ces licenciements étaient difficiles mais nécessaires, ils ont également assuré que l’entreprise continuerait à investir dans la recherche et le développement de l'IA, avec l'objectif de rester à la pointe de la technologie. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
L’appel du 18 juin 40 reconstitué via le « voice cloning » ?
24-01-2023
L’appel du 18 juin 40 reconstitué via le « voice cloning » ?
Le monde de l'intelligence artificielle est en constante évolution et de nouvelles technologies émergent régulièrement. L'une d'entre elles, connue sous le nom de "voice cloning", a récemment permis de reconstituer la voix du général de Gaulle. Pour résumer brièvement, le voice cloning est une technique de reproduction de la voix assistée par intelligence artificielle, qui comme son nom anglais l’indique, permet de cloner la voix d’une personne. À partir d'enregistrements existants, l’IA va mobiliser ce qu’on appelle ses réseaux de neurones pour analyser les caractéristiques de la voix et la répliquer de manière numérique. Vous ne le savez peut-être pas, mais cette technique est utilisée dans de nombreux domaines comme pour les assistants virtuels, Siri, Google, Alexa… toutes sont nées du voice cloning. Cette technique est aussi utilisée dans les jeux vidéo et les séries télé ou encore pour la production de contenu audio comme les podcasts ou les livres audio. Dans le cas du général de Gaulle, cette initiative de recréer son célèbre « Appel du 18 juin 1940 » a été lancée par le journal Le Monde. Il aura fallu un mois de travail acharné pour y parvenir, tout d’abord en rédigeant le discours du général à l’identique, avant de le faire interpréter par le comédien François Morel, lequel a dû imiter le plus fidèlement possible la façon de parler de De Gaulle. Une fois cette étape passée, les enregistrements de François Morel ont été soumis à une IA de l’IRCAM, l’Institut de recherche et coordination acoustique/musique qui je cite peut « reproduire automatiquement toutes les émotions et articulations dynamiques d’une voix existante » fin de citation. Enfin, la voix synthétique de De Gaulle a été ainsi appliquée au modèle joué par François Morel afin d’obtenir une reproduction fidèle du son timbre de voix et de son phrasé. Une fois le discours enregistré d’un côté, et l’IA capable de reproduire la voix du général de l’autre, il ne restait plus qu’à lier les deux. Un travail visiblement ardu pour l’IRCAM puisque je cite, « les enregistrements originaux du Général sont d’une qualité variable, parfois très dégradés, avec du souffle, ce qui complique le travail de la machine » fin de citation. Il a donc fallu dégrader la voix synthétique par souci de réalisme afin qu’elle sonne comme si elle sortait des enceintes d’un vieux transistor. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Un outil pour détecter si un texte vient de l’IA ChatGPT ?
23-01-2023
Un outil pour détecter si un texte vient de l’IA ChatGPT ?
L’IA ChatGPT est le sujet le plus chaud du moment dans le monde de la tech… et pour cause ! Cette intelligence artificielle accessible à tous peut rédiger des textes complexes de n’importe quelle nature avec une précision assez impressionnante ! Problème, son utilisation est un fléau pour de nombreuses professions comme professeur, journaliste, écrivain etc… Ainsi, un autre outil nommé Draft & Goal, aussi appelé « le Détecteur de contenu ChatGPT », vise à détecter automatiquement si un texte a été rédigé automatiquement par ChatGPT ou si au contraire, il a été écrit par un humain. Le système s'appuie sur les erreurs commises par ChatGPT comme les répétitions, les fautes de grammaire, les contradictions, le jargon trop technique, les exagérations, les erreurs de calcul etc… Comme l'explique le responsable du projet Vincent Terrasi, l'objectif de Draft & Goal est je cite « détecter la triche chez les étudiants, les fakes news sur les réseaux sociaux, les faux avis sur les sites, les bots par e-mail, [et plus généralement] tout ce qui permet une utilisation malsaine de l’IA » fin de citation. Concrètement, Draft & Goal est très simple d’utilisation. Il suffit simplement de se rendre sur le site, de coller le texte à analyser et d'attendre le résultat, donné sous une forme de pourcentage. Plus ce score est faible et plus il est probable que le texte ait été rédigé par un humain. À l'inverse, plus ce score se rapprochera des 100 % et plus la possibilité qu'il s'agisse d'un texte en provenance de ChatGPT sera élevée. À noter que Draft & Goal n’est pour l’instant capable de détecter les contenus générés par IA qu’en anglais. Ceci dit, la version française ne devrait pas tarder. Autre point de vigilance, ne vous attendez pas à des résultats miraculeux de la part de ce détecteur automatique, on insiste, il ne s’agit que d’une aide, qui ne remplace pas complètement la surveillance humaine. Pour éviter tout mauvais jugement, il est donc important de vérifier les résultats obtenus par Draft & Goal avant de prendre une décision. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
2022, une année difficile pour les cybercriminels ?
22-01-2023
2022, une année difficile pour les cybercriminels ?
Selon une récente étude du cabinet spécialisé Chainalysis, les revenus des gangs de cybercriminels ont chuté ces derniers mois, tout simplement parce que les victimes refusent de payer les rançons exigées. Dans les détails, il s’agirait d’une baisse de 40 %, soit 311 millions de dollars en moins dans les poches des cybercriminels. Si vous ne le saviez pas déjà, les ransomwares sont des logiciels malveillants qui chiffrent les données des utilisateurs et exigent un paiement pour les déchiffrer. S’ils ont longtemps été l'une des principales sources de revenus pour les cybercriminels, ces derniers devront bientôt changer leur méthode d’arnaque, puisque entreprises et particuliers sont de plus en plus avertis sur le sujet. Selon l'étude, le pourcentage de victimes qui paient les rançons a chuté de moitié, passant de 40% à 20% ces derniers mois. En cause, une meilleure connaissance des risques liés à ces arnaques par chiffrement, et aussi des précautions plus nombreuses. En effet, entreprises et particuliers procèdent de plus en plus des sauvegardes de leurs données, ainsi qu’à des mises à jour régulières de leurs logiciels et matériels informatiques. Des petits réflexes, mais qui font une grosse différence en termes de protection. Ajoutez à cela l’utilisation d’un anti-virus et pourquoi pas d’un VPN et vous obtenez un bouclier déjà très solide contre ce risque, même si le risque zéro n’existe pas évidemment. Il est également important de noter que cette tendance à refuser de payer les rançons ne signifie pas que les cyberattaques vont diminuer, bien au contraire. Avec le développement des IA, de nouvelles attaques sont mises au point, et les experts s’attendent même à une recrudescence des arnaques et autres fraudes pour voler de l’argent auprès d'entreprises de taille moyenne ou d’organismes publics comme c’est le cas ces derniers mois. Ces cibles sont, en effet, stratégiques pour les criminels, car les grosses entreprises sont bien souvent très équipés contre les cyberattaques, et s’en prendre à un particulier demande beaucoup de ressources pour un résultat qui n’est clairement pas assuré. Bref, restez vigilant, et évitez le plus possible de vous adonner à des pratiques risquées ou dangereuses sur Internet. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Une IA surpuissante capable de reproduire votre voix en 3 secondes ?
19-01-2023
Une IA surpuissante capable de reproduire votre voix en 3 secondes ?
Une équipe de chercheurs de Microsoft vient de dévoiler VALL-E, une nouvelle intelligence artificielle (IA) capable de synthétiser votre voix avec un échantillon de son de seulement trois secondes. Nommée VALL-E, un nom qui n’est pas sans rappeler DALL-E de Open AI qui génère des images à partir d’un texte, cette IA est capable de reproduire la voix de manière fluide et naturelle ! Vous vous en doutez, la méthode exacte utilisée par VALL-E étant extrêmement complexe. Mais pour résumer, l’IA utilise un système de réseau de neurones pour créer un modèle mathématique de la voix d'une personne en utilisant un enregistrement vocal de seulement 3 secondes de cette voix. Pour créer ce modèle, l'IA extrait les caractéristiques uniques de la voix utilisées pour décrire les sonorités de la voix. En couplant cela à l'apprentissage automatique, l'IA est capable de s'adapter aux différentes nuances et nuances de la voix de la personne, de sorte que la reproduction soit aussi fluide et naturelle que possible. D’après Microsoft, elle utilise également des techniques de traitement du signal pour éliminer les bruits de fond et autres perturbations afin d’améliorer la qualité de la reproduction. Côté technique, on vous avait déjà parlé d’EnCodec, cet outil développé par Meta pour la compression audio… et bien figurez-vous que Microsoft l’utilise également pour Vall-E. Mais le plus impressionnant, c’est qu’en plus de préserver le timbre et l'émotion de la personne qui parle, l’IA est capable de reproduire l'environnement et les conditions de l'enregistrement, lors d’un appel téléphonique par exemple. À noter que Microsoft s'est appuyé sur la bibliothèque sonore LibriLight qui contient plus de 60 000 heures de discours en anglais avec plus de 7 000 voix différentes, principalement tirés des livres audio du domaine public LibriVox. Mais pour que VALL-E génère un résultat pertinent, la voix dans l'échantillon de trois secondes doit correspondre étroitement à une voix déjà existante dans la base de données utilisée. Ainsi, attendez-vous à devoir enregistrer plusieurs heures de discours pour pouvoir entraîner l’IA et finir par cloner votre voix. VALL-E devrait ainsi être pertinent pour de nombreuses applications, comme recréer des voix pour des films ou des séries, ou encore recréer la voix d’une personne devenue muette par exemple, sans oublier malheureusement les éventuelles dérives liées à cette technologie comme l’usurpation d’identité. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Le numérique mondial en pleine croissance grâce à Apple ?
18-01-2023
Le numérique mondial en pleine croissance grâce à Apple ?
Apple a annoncé avoir versé 60 milliards de dollars aux développeurs sur son App Store en 2022, soit une augmentation de 20% par rapport à 2021. Clairement, il s'agit d'un record pour l'entreprise, signe de l’excellente dynamique de l'App Store qui attire toujours plus de développeurs, et qui par la même occasion envoie aux oubliettes la polémique sur la commission très élevée de 30% de la plateforme. Ce n’est pas un secret, Apple aime se présenter comme un soutien majeur des développeurs. Début janvier, la marque à la Pomme a fait le point sur ses activités d’abonnement et sur les dépenses de l’App Store dans le monde. Dans le détail, ce sont les applications de jeux ont été les plus populaires, représentant près d’un tiers des revenus de l'App Store. Les applications de divertissement, les réseaux sociaux, ainsi que les applications de santé et de fitness ont également été téléchargés en masse. Du côté de ses applications maisons, Apple Music a dépassé les 100 millions de chansons disponibles, avec plus de 70 millions d’abonnés. Apple Arcade, le service d’abonnement à des jeux propose désormais plus de 200 titres comme Warped Kart Racers, JetPack Joyride 2 ou encore Cooking Mama : Cuisine. Au-delà des simples chiffres, ces résultats montrent également la croissance de l'écosystème iOS, qui a priori est devenu un lieu de prédilection pour les développeurs indépendants et les start-ups pour lancer leur produit et atteindre un public mondial. À noter également que ces chiffres ne tiennent pas compte des revenus générés par les abonnements et les achats intégrés dans les applications, qui sont également une source importante de revenus pour les développeurs, et par extension pour Apple. Sur l’année 2022, on peut dire sans trop se tromper que l'App Store est plus que jamais devenu un moteur clé de la croissance économique numérique dans le monde. Il est probable que cette tendance se poursuive en 2023, avec le développement de projets parallèles comme une voiture électrique par exemple. Ceci dit, cet enthousiasme cache quand même une face un peu moins glorieuse. Pour la première fois, les consommateurs ont moins dépensé dans les achats in-app selon le rapport annuel de data.ai, avec un total de 167 milliards de dollars pour l’App Store et Play Store réunis l’an dernier, soit une baisse de 2% par rapport à 2021. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
GPT-4, un générateur de texte à la puissance incomparable ?
17-01-2023
GPT-4, un générateur de texte à la puissance incomparable ?
Le développeur de logiciels OpenAI vient de dévoiler la quatrième version de son modèle de traitement de langage, connu sous le nom de GPT-4. Si vous ne le saviez pas déjà, ce modèle est conçu pour comprendre et générer du contenu en utilisant une base de données colossale tirée d’Internet, ce qui lui permet de produire des réponses plus précises et plus fluides que les versions précédentes. Mais si ChatGPT vous paraissait être un outil déjà révolutionnaire, alors GPT-4 devrait vous impressionner encore plus. On en parle beaucoup ces dernières, mais savons-nous vraiment ce qu’est ChatGPT ? Concrètement, il s’agit d’un outil basé sur la version 3.5 du modèle de traitement de langage GPT, spécialement adaptée pour les interactions de chatbot. De son côté, GPT-4 est la prochaine version de la plateforme GPT développée par OpenAI. Ainsi, GPT-4 est considéré comme plus performant et capable de générer des textes plus fluides et plus réalistes que ChatGPT, avec une meilleure compréhension du langage et une capacité à générer des textes plus fluides et naturels. Si l’on ne sait pas encore quand sortira officiellement GPT-4, tout porte à croire que ce sera dans les prochains mois, sans doute vers la fin de l’année. À noter également que si ChatGPT est davantage un outil permettant aux utilisateurs de converser avec une machine intelligente et par la même occasion de générer du texte complexe, GPT-4 devrait permettre quant à lui de créer des textes plus professionnels et plus convaincants en traitant des données provenant de différentes sources, comme des articles de presse, des livres et des vidéos, le tout grâce à je cite « 100 trillions de paramètres pour analyser les requêtes et y répondre », fin de citation, ce qui est infiniment plus que les 175 milliards de paramètres de la version 3.5. Mais qui dit intelligence artificielle dit également risque. Car avec une telle puissance, GPT-4 pourrait tout à fait être détourné pour générer des contenus automatisés trompeurs, des textes de phishing ou des discours de propagande. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Déjà 6 millions d’utilisateurs de la 5G en France ?
16-01-2023
Déjà 6 millions d’utilisateurs de la 5G en France ?
Plus de 2 ans après son arrivée en France fin 2020, la 5G commence enfin à trouver son public. Si de nombreuses critiques ont été émises à l’encontre de cette nouvelle technologie réseau très gourmand en énergie, mais offrant une vitesse de connexion et de téléchargement sur internet bien supérieure à la 4G, l’ARCEP assure que plusieurs millions de Français ont déjà franchi le pas. La semaine dernière, l'Autorité de régulation des communications électroniques (ARCEP) a mis à jour son observatoire du marché des télécoms avec les chiffres du 3e trimestre 2022, et montre que le nombre d'utilisateurs actifs sur les réseaux 5G dans l'Hexagone est en constante augmentation pour atteindre 6,2 millions de personnes 3e trimestre 2022. Si l’on regarde un peu plus dans le détail, ce nombre a progressé de 1,1 million en un trimestre seulement, et de 4,5 millions sur un an. Une sacré augmentation quand on sait que 15 mois en arrière, soit aux alentours de juin 2021, moins d’un million de Français utilisaient la 5G. D’ici quelques semaines, ce seront donc 10% des Français qui auront opté pour cette nouvelle technologie. Dans ce domaine, la 4G continue évidemment de dominer le marché avec 69,7 millions d'utilisateurs actifs sur la même période. D’après l’ARCEP que je cite, « la croissance annuelle des usagers 4G oscille entre +8% et +10% depuis près de deux ans (ce qui représente + 5 millions de personnes) » fin de citation. Ceci dit, d’après un autre rapport publié par Ookla en décembre 2022, le déploiement de la 5G en France serait encore un peu à la traîne comparée à d’autres pays. D'après l'organisme, l'Hexagone se trouve à la 9e place en matière de disponibilité de la 5G, avec un peu moins de 20% du territoire couvert. Au niveau mondial, ce sont les Etats-Unis qui offrent la meilleure couverture, suivis de Chypre et de la Corée du Sud. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Le cinéma le plus fréquenté du monde est en France ?
15-01-2023
Le cinéma le plus fréquenté du monde est en France ?
Vous le savez, la France est une terre de cinéma par excellence… ne serait-ce que parce que c’est le pays qui a vu naître le septième art grâce aux frères lumières. Si aujourd’hui, Hollywood domine le monde, Bollywood en Inde et Nollywood au Nigéria sont également grandement représentés sur la planète, bien que peu dans l’Hexagone. Si le cinéma français marche moins bien qu’avant, la salle de cinéma la plus fréquentée du monde reste bel et bien française ! Quelques chiffres pour commencer. En 2022, les salles de cinéma françaises ont retrouvé un peu d’air après une période d’asphyxie totale due à la période COVID et à ses nombreuses répercussions jusqu’à 2021. Ainsi, la fréquentation est en hausse de plus de 59 % par rapport à 2021 pour un total de 152 millions d'entrées. Dans sa dernière étude, le cabinet américain Comscore dressé la liste des cinémas les plus fréquentés au monde, et d’après eux, il s’avère que c'est le cinéma UGC Ciné Cité Les Halles, à Paris, qui domine le classement. Le complexe parisien se paye même le luxe de surclasser le Showcase Bluewater de Londres ainsi que l'AMC Burbank de Los Angeles avec un total de 2,2 millions d'entrées sur l'année 2022. Un score qui s’explique notamment par les de 27 salles que comporte ce complexe, pour 3 820 fauteuils au total, et des films qui restent à l'affiche parfois plus de 10 semaines. Ce succès, la PDG d’UGC Brigitte Maccioni, estime qu’il est à mettre au crédit de, je cite, « la pertinence du modèle porté par les cinémas UGC, qui valorise toutes les cinématographies, du blockbuster américain aux films Art et Essai » fin de citation. Autre atout du complexe Cité-Les Halles, ses heures d’ouvertures très larges, de 9h du matin jusqu’à minuit. Par ailleurs, le complexe UGC fait partie du forum des Halles, soit le plus grand centre commercial de France, qui accueille plusieurs dizaines de milliers de visiteurs chaque jour, ce qui le rend évidemment très attractif. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Des IA qui transforment vos photos en œuvres d’art ?
12-01-2023
Des IA qui transforment vos photos en œuvres d’art ?
Aujourd’hui encore, on va parler d’intelligence artificielle, mais cette fois du côté artistique. Vous connaissez peut-être DALL-E, Stablediffusion ou Midjourney qui proposent de créer des images en se basant simplement sur une phrase, mais saviez-vous qu’il existe aussi des outils capables de transformer vos photos en véritables œuvres d’art ? Je ne parle pas ici de filtre applicable à une photo déjà existante, mais bien d’une IA qui modifie et améliore vos photos. Si vous souhaitez transformer l’une de vos photos de profil en illustration type manga, comics ou peinture de Picasso, l’IA peut le faire pour vous. Dans ce domaine, les deux principaux outils sur le marché sont américains (Lensa) et israéliens (AI Time Machine dont on avait déjà parlé dans un précédent épisode). Tous deux sont payants. Ceci dit, leur fonctionnement est le même. Il vous suffit de fournir à l’IA une dizaine de selfies afin d’entrainer le programme pour qu’il puisse vous représenter de façon cohérente dans le style de votre choix, et cela, de façon automatique en quelques minutes seulement. Dans le détail, Lensa est spécialisée dans les avatars artistiques, qui semblent tirés d'univers fantastiques, tandis qu'AI Time Machine crée des portraits imaginaires à différentes périodes historiques. Quoiqu’il en soit, les deux systèmes proposent des avatars inspirés de millions d'œuvres originales en libre accès sur Internet. À noter que Lensa utilise la technologie de Stable Diffusion pour proposer ses portraits artistiques, et AI Time Machine le système d'Astria, autre acteur du milieu dont on vous parlera sûrement plus en détail dans un autre épisode. Ceci dit, ces IA restent des programmes et sont soumis à certains problèmes. Sur le site MIT Technology Review, la journaliste Melissa Heikkilä raconte qu’en essayant Lensa, elle a reçu de nombreux portraits érotiques ou dénudés, dans lesquels les traits asiatiques de son visage étaient accentués. D’après elle, ce résultat s'explique par l'importante quantité d'images sexualisées mettant en scène des femmes asiatiques dans la base de données utilisée par l'application. La journaliste avait d'ailleurs remarqué dans un autre article que le mot-clé "asiatique" ne renvoyait pratiquement qu'à du contenu pornographique dans l'ensemble de la base de données de Stable Diffusion, sur lequel est basé Lensa. Il reste encore pas mal de travail avant que cette IA soit aussi performante dans tous les domaines, notamment éviter les biais et les stéréotypes. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
IA : Microsoft investit 10 milliards dans Open AI pour tout dominer ?
11-01-2023
IA : Microsoft investit 10 milliards dans Open AI pour tout dominer ?
Open AI… Un nom qui vous évoque forcément quelque chose si vous vous intéressez un minimum à la tech ou si vous suivez ce podcast depuis un certain temps. Si ce n’est pas le cas, retenez bien le nom de cette fondation en pointe sur l’intelligence artificielle, puisque Open AI devrait bientôt recevoir un coup de pouce financier majeur, voire même unique dans l’histoire de cette technologie… En effet, son principal investisseur, Microsoft, veut investir 10 milliards de dollars pour faire grandir la structure et devenir le leader des IA sur la planète. Si vous ne le saviez pas déjà, Open AI s’est fait connaître grâce à son outil DALL-E, permettant de générer des images via une simple phrase descriptive, mais a surtout gagné en notoriété auprès du grand public avec ChatGPT, un autre outil permettant de générer des pages de textes entières en se basant là encore sur une consigne de quelques mots seulement. Deux outils qui pour certains sont des mines d’or en termes de créativité, et qui pour d’autres sont assez inquiétants quant aux détournements possibles pour tricher à des examens, sur les questions du droit d’auteur ou encore pour la menace qu’ils font peser sur certains emplois créatifs. Si Open AI est si puissant aujourd’hui c’est notamment grâce à ses nombreux investisseurs, dont Microsoft qui avait déjà mis 1 milliard de dollars sur la table en 2019. D’ici peu, l’investissement du GAFAM devrait passer à 10 milliards. Concrètement, Microsoft souhaiterait inclure ChatGPT, le générateur de texte boosté à l’IA, à son moteur de recherche BING et à son éditeur de texte Word. Face à un chèque de 10 milliards de dollars, difficile pour le patron d’Open AI Sam Altman de refuser. Car très concrètement, Open AI a besoin d’argent. D’après les explications du patron, ChatGPT est gratuit pour les utilisateurs, mais chaque réponse de l’IA à une requête d’un utilisateur coûterait entre 1 et 9 centimes à la fondation. Problème, le monde entier joue avec ChatGPT ces derniers mois ! Ainsi, l’outil coûterait environ 100 000 dollars par jour à Open AI d’après la fondation. Ainsi, en mettant 10 milliards sur la table, Microsoft s’assure l’exclusivité des outils développés par Open AI qui sont considérés par beaucoup d’observateurs comme l’une des plus grosses révolutions de cette décennie 2020-2030. Reste désormais à savoir comment l’intégration de ChatGPT ou DALL-E au sein de l’écosystème Microsoft aura lieu, et si cela changera radicalement nos usages ou non dans les années à venir, même si déjà aujourd’hui, un vent de progrès extrêmement intéressant souffle sur la tech ! Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
CES 2023 : une télé sans fil que l’on peut accrocher n’importe où ?
10-01-2023
CES 2023 : une télé sans fil que l’on peut accrocher n’importe où ?
Début janvier se tenait le CES de Las Vegas, le plus grand salon du monde consacré à l’électronique et aux innovations technologiques. À cette occasion a été présentée une télévision sans fil, que l’on peut poser absolument n’importe où, que ce soit sur un mur, une fenêtre, une planche de bois, bref, sur n’importe quelle surface ! Une petite révolution dans le milieu des téléviseurs, mais qui, vous vous en doutez, a un prix. Cette télé 4K baptisée Displace TV, du nom de l’entreprise Displace, est équipée de la technologie OLED, mesure 55 pouces et ne pèse que 9 kg. Jusque-là, rien d’incroyable. Sauf que cette télé peut se fixer au mur ou sur n’importe quelle surface grâce à un système d’attache ressemblant à des ventouses électriques. Concrètement, il suffit de la poser sur la surface de votre choix et de laisser le système d'aspiration faire le reste en quelques secondes. A contrario, pour la décrocher, il suffit simplement de tirer légèrement sur deux encoches à l’arrière de l’écran. Si l’on rentre un peu plus dans le détail de cet objet, la Displace TV compte quatre batteries qui, d’après l’entreprise, lui octroieraient une autonomie d’un mois à raison de six heures d'utilisation quotidienne. Si la télé peut fonctionner sans fil, la recharge nécessite quand même un câble à brancher sur une prise secteur. Autre point intéressant, cette télé est sans télécommande. En fait, tout est contrôlé par des gestes via une caméra 4K, comme en levant la paume de la main pour mettre la lecture en pause ou en effectuant un pincement à deux mains pour zoomer. Autre fonctionnalité intéressante, en installant plusieurs écrans côte à côte, vous pouvez même déplacer le contenu d'un écran sur un autre d’un simple geste. Enfin, en levant le pouce, le mode suivi s’activera et l'image s’affichera sur l'écran le plus proche de vous. Concrètement, lancez une vidéo dans votre salon, traversez votre logement jusqu’à la salle de bain, et en vous brossant les dents ou sous la douche, vous pourrez continuer de visionner votre programme, ce qui suppose quand même deux écrans minimums. Pour l’instant, Displace limite sa production à seulement 100 exemplaires, qu'il faudra donc réserver à l'avance pour un prix de 2 999 dollars. Le constructeur propose également des packs avec un boîtier tv et deux écrans pour 5 399 dollars ou lieu de quasiment 6000, ou avec un boîtier et quatre TV pour 8 999 dollars au lieu de 12 000. Ceci dit, il va falloir être très patient puisque la livraison n’est prévue qu’en décembre prochain. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
GAFAM : combien gagne-t-on quand on y travaille ?
09-01-2023
GAFAM : combien gagne-t-on quand on y travaille ?
À tous les curieux qui se demandent combien ça rapporte de travailler pour une grande entreprise technologique, cet épisode est pour vous ! Depuis début janvier, une loi sur la transparence des salaires est entrée en vigueur en Californie aux Etats-Unis, obligeant une grande partie des employeurs installés dans cet état à révéler le montant du salaire dans leurs offres d’emploi. En clair, l’objectif de cette réglementation est de réduire l’écart des salaires entre les minorités et de faciliter leur entrée dans le monde du travail. Cette loi n’est pas franchement nouvelle. Si elle était déjà en discussion depuis de longues années, elle a été officiellement votée en septembre dernier. Dans le détail, les entreprises californiennes de plus de 15 employés devront désormais mentionner une fourchette de salaire sur leurs offres d’emplois. Les sociétés avec plus de 100 employés devront en plus envoyer un rapport à l’État de Californie comprenant les grilles de salaires détaillées en fonction du sexe, de l’origine ethnique et du type de poste occupés par leurs employés. D’après plusieurs médias américains ayant écrit sur le sujet, plus d’une entreprise sur cinq chez les géants de la tech, et pas seulement les GAFAM, aurait basé son siège en Californie. C’est grâce à cette loi que l’on a pu récemment lire qu’un ingénieur système chez Apple toucherait entre 160 000 et 240 000 dollars par an. Un chef de produit pour la division Chrome de Google percevrait quant à lui entre 130 000 dollars et 200 000 dollars par an en milieu de carrière. Chez Meta, le salaire d’un directeur de l’ingénierie logicielle se situerait entre 250 000 dollars et 330 000 dollars par an. Ceci dit, la question de l’égalité des salaires entre hommes et femmes reste quelque peu à l’écart des discussions. Car d’après le Bureau de recensement des États-Unis, pour un dollar gagné par un homme, une femme toucherait 83 cents… Un écart presque identique en France d'après Eurostat. Et là, il ne s’agit que de chiffres théoriques. Car dans la réalité, les écarts pourraient même dépasser les 100 000 dollars par moment ! Un écart visiblement réaliste d’après les confidences de grandes entreprises dont les noms n’ont pas été révélés. Et cela peut s’expliquer par plusieurs choses. Au-delà du salaire stricto sensu, les entreprises californiennes ont très souvent recours aux primes et la rémunération par action, qui parfois représente 50% de l’argent versé à un employé sur un an. Sur ce point bien précis, les recruteurs ne sont pas obligés de mentionner ces primes ou cette rémunération en action. De là à en conclure que les grandes entreprises de la tech utiliseraient ce genre de combines pour payer davantage les hommes que les femmes… cela reste à prouver, même si de nombreux indices poussent évidemment à douter de leur transparence en matière de salaire. Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices
Instagram : il s’invente une vie de rêve grâce à une IA ?
08-01-2023
Instagram : il s’invente une vie de rêve grâce à une IA ?
Qu’avez-vous fait de vos vacances de fin d’année ? Plusieurs réunions de familles assortis de longs repas ? La fête entre copains ? Ou bien voyager ? C’est justement de voyage dont il est question aujourd’hui. En octobre dernier, le youtubeur Kyle Vorbach a posté une série de photos sur Instagram en souvenir de ses mémorables vacances aux Etats-Unis. Sauf que… tout était faux ! Vorbarch a tout simplement utilisé plusieurs outils basés sur des IA pour tromper ses followers et ses proches, prouvant une fois de plus qu’Instagram n’est pas nécessairement le reflet de la réalité. Ce n’est plus un secret, l’IA permet de faire absolument tout ce que l’on veut. Que ce soit des deepfakes en remplaçant le visage d’une personne par une autre, comme c’est souvent le cas au cinéma pour rajeunir les acteurs… ou bien faire dire ce que l’on veut à une personne avec une voix synthétique, et même créer des textes et des images de toutes pièce. Bref, si vous suivez ce podcast depuis un certain temps, alors rien de tout ça ne vous est étranger. Bien décidé à tromper tout le monde sur de prétendues vacances de rêves aux Etats-Unis, Kyle Vorbach a tout d’abord utilisé l’IA Stable Diffusion, capable de générer une image extrêmement réaliste à base d’une simple phrase descriptive. Ainsi, le youtubeur a généré plusieurs dizaines d’images de lui à New York, dans Central Park, mangeant une pizza… Plusieurs clichés extrêmement réalistes le montrent même aux côtés de l’acteur Ryan Gosling ! Un mois plus tard, Vorbach révèle la supercherie, et admet volontiers avoir failli se persuader que cette fausse vie était réelle. Dans une vidéo youtube consacrée à cette expérience, le lien est dans la description de cet épisode, il explique je cite, « chaque fois que je recevais un like sur l’une de ces photos, je ressentais les endorphines comme si c’était vraiment moi. Comme si quelqu’un que je connaissais avait aimé une photo de moi » fin de citation. Quand on lui demande pourquoi il a fait ça, l’intéressé explique qu'il voulait montrer à quel point on peut s'inventer une vie sur les réseaux sociaux et que ceux-ci peuvent vite être dangereux pour la santé mentale. Car pendant tout le mois durant lequel il a orchestré sa supercherie, Kyle Vorbach se trouvait en fait dans la maison de ses parents. VIDEO : https://youtu.be/FRClNMC_z-s Learn more about your ad choices. Visit megaphone.fm/adchoices