Listen ad-free

Genre de Fille

Genre de Fille

Genre de fille est une discussion franche et sans tabou avec une femme d'aujourd'hui : trouver sa voie (ou non), essayer de s'épanouir (ou pas), se planter, se relever, être fille, femme, mère ou non, le tout face aux injonctions.C'est toutes les ambivalences et les contradictions, sur fond de parcours ou de chemin de vie originaux que je vous invite à écouter chaque semaine, pendant 30 minutes. Le genre de fille qui va vous inspirer.

Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.

read less
BusinessBusiness
Society & CultureSociety & Culture
CareersCareers

Episodes

Elise Fabing, avocate engagée contre le harcèlement des femmes au travail
3d ago
Elise Fabing, avocate engagée contre le harcèlement des femmes au travail
Aujourd’hui dans Genre de Fille je reçois Elise Fabing, une ancienne invitée de Genre de Fille de 2022. Avocate spécialiste de la défense des salariés, féministe, elle a crée son cabinet Alkemist. Trois ans après la publication du Manuel contre le harcèlement au travail (éd Hachette pratique, 2021), elle récidive avec Ça commence avec la boule au ventre (éd Les Arènes, 2024) coécrit avec Jules Thomas, journaliste au Monde. Dans ce livre beaucoup plus personnel, elle raconte le quotidien de son cabinet, qui est « la rencontre de femmes maltraités par le monde du travail, à chaque étape, de leur carrière » et sa pratique du droit à travers les dossiers les plus sensibles de ses clientes. Elle le dit : « mon prisme est particulier, je ne vois que ce qui va mal » et « mais je constate une augmentation massive des dossiers douloureux, ce qui m’inquiète ». Dans cet épisode, Elise nous parle de la genèse de son nouveau livre, des discriminations subies par les femmes au travail, de l'état physique dans lequel ses clientes viennent la voir souvent après des mois de souffrances. C'est l'histoire d'Isabelle, cette cadre sup énarque polytechnicienne, mise en burnout par un dircom cinglé qui venait chez elle le dimanche pour la forcer à travaille, c'est encore celle de cette boîte de logiciels où le patron diffusait des pornos sur écran géant pendant le déjeuner, claquait les fesses des femmes dans l’open space avant de leur murmurer des insanités à l’oreille. Le livre est organisé de telle sorte qu’un chapitre correspond à une situation de discrimination ou de harcèlement. Dans les premières pages, il est question de l’entrée des femmes sur le marché du travail, puis vient la maternité et la répartition des rôles dans le couple, jusqu’à la mise au placard passé un certain âge. On évoque aussi dans cet épisode : le syndrome de la bonne élèvela différence dans le rapport à l’argent qu'Elise constate entre ses clients et ses clientesl' énorme contentieux concernant les retours de congés maternitéle plafond de verre les femmes séniors victimes encore plus de discriminationsOn parle aussi de l’impact mental que peut avoir sur les avocats le fait de plaider et d’accompagner des personnes dans ces situations, on parle aussi de médiatisation, de stress et de menaces et enfin de ne jamais éteindre son téléphone. Merci Elise. Montage épisode par Alice Krief de Les belles Fréquences.Vous pouvez aussi suivre Cherchez le Garçon et Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews d'hommes et de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille et faites un don sur Tipee  ▬▬▬▬▬▬ Et n'oubliez surtout pas de :1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏   Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Camille Bataillon, sexologue engagée
09-06-2024
Camille Bataillon, sexologue engagée
Aujourd’hui dans Genre de Fille je reçois Camille Bataillon. Camille Bataillon est sexologue clinicienne et autrice du livre Réinventer sa vie intime après bébé (Kiwi). Elle anime par ailleurs un podcast, "Camille parle sexe" et est spécialisée en slowsex et sexopérinatalité.Dans cet épisode, on parle de méditation orgasmique, de slowsex justement, du fait qu'une femme sur cinq a accepté son premier rapport sexuel après l’accouchement sans en avoir envie.On évoque aussi en vrac :le fait de renouer avec les "dates" et de planifierdu partage des tâches et l’organisation familiale qui peuvent jouer sur la libidode désir spontané et de désir réactifla sexualité, ciment du couple ?Camille évoque sans tabou le jeune sexuel, la vulnérabilité chez les hommes et la notion de Conscious Uncoupling pour accompagner vers une séparation en conscience.Cet épisode permet aussi de découvrir le parcours de Camille et son engagement pour les couples et les femmes en général. Merci Camille ! Vous pouvez aussi suivre Cherchez le Garçon et Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews d'hommes et de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille et faites un don sur Tipee  ▬▬▬▬▬▬ Et n'oubliez surtout pas de :1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏   Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Thomas Benzazon, savoir raconter les histoires de la tech
26-05-2024
Thomas Benzazon, savoir raconter les histoires de la tech
Aujourd’hui dans Cherchez le garçon je reçois Thomas Benzazon, co-créateur du studio de narration Feuille Blanche et co-host des podcasts @40nuancesdenext - le podcast qui dévoile les entrepreneur·e·s du Next40 - @cashout_lepodcast_de_l_exit - raconter la vente de sa boite en musique c'est possible - & @followsophy_podcastSi on devait résumer Thomas en quelques mots (de ce que je connais de lui) je dirais : impliqué, passionné, tech, entrepreneuriat, histoire, ouverture aux autres, réflexion, optimisme. Et poésie. Car C'est la première fois qu'on recite une poésie dans mon podcast (gros teaser je sais).En 2010, Thomas avait fondé Widoobiz, le premier média dédié aux startups et entrepreneurs. Puis il y a quelques années il co-cré avec Solenne Etienne, son épouse, Feuille Blanche, un studio de narration qui "bâtit et raconte l’histoire des marques, des entreprises, de leurs fondateurs et de leurs écosystèmes".Dans cet épisode, Thomas raconte son parcours, son éducation, l'importance pour lui d'avoir été élevé dans une approche d'égal à égal, la notion de confiance en soi. On parle aussi d'injustice et d'antisémitisme, de sa profonde conviction dans l'humain et dans l'idée que la différence nous enrichis.Thomas nous parle d'une discussion qu'il a eu un jour en soirée où il a entendu "tu ne peux pas être féministe si tu es un mec".On évoque aussi en vrac le machisme latent, une anecdote avec une banquière pas féministe du tout, le fait d'entreprendre en couple, d'avoir deux filles, la recherche d'une forme d'égalité dans le couple et les limites qu'on rencontre (coucou la réalité du quotidien et la crèche qui appelle les mères plus que les pères).On parle aussi du monde de la tech, encore peuplé d'hommes, des initiatives et des propositions concrètes pour changer la donne (hello notamment à Sista et au podcast 40 nuances de sista animé par Solène). C'est aussi l'occasion de mettre un coup de projecteur sur la participation de Thomas à la tribune pour L-Impact, qui plaide pour plus de places en crèche pour les entrepreneures. Car être parent et entrepreneur.e, c'est aussi une grosse galère. Et ça Thomas l'a bien vécu, tout comme Solène.Merci Thomas pour cet échange.Un merci particulier à Arnaud Daphy et Isabelle Dominjon qui ont permis cette rencontre.Montage épisode par Alice Krief de Les belles Fréquences.Vous pouvez aussi suivre Cherchez le Garçon et Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews d'hommes et de femmes engagées🎙 Soutenez Cherchez le Garçon et faites un don sur Tipee  ▬▬▬▬▬▬ Et n'oubliez surtout pas de :1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏   Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Lucie Codiasse, Directrice de la communication d' Action contre la Faim et "Magdalene Priestess"
21-05-2024
Lucie Codiasse, Directrice de la communication d' Action contre la Faim et "Magdalene Priestess"
Aujourd’hui dans Genre de Fille je reçois Lucie Codiasse, Directrice de la Communication et du Développement d' Action contre la Faim. Lucie est aussi facilitatrice de Cercles d'écoute et de parole, enseignante de Yoga kundalini et pour finir "Magdalene Priestess".La rencontre avec Lucie est très importante pour moi et je suis sincèrement ravie de la recevoir dans Genre de Fille. C'est elle qui m'a notamment fait découvrir Marie-Madeleine (mais c'est un autre sujet !)Dans cet épisode, Lucie raconte son parcours, comment elle est passée du monde de la communication à celui de l'humanitaire, elle nous raconte son voyage en Amérique du Sud, puis la jungle de Calais, et l'arrivée de la spiritualité dans sa vie. On évoque aussi en vrac les tentes rouges, le yoga de la kundalini et la peur parfois de passer pour une personne "perchée".On parle aussi de Marie-Madeleine, de son chemin vers la prêtrise, de concilier différents pans d'une vie aussi différents, d'assumer aux yeux du monde qui on est et de prendre la parole.J'espère que cet épisode vous touchera autant que moi.Merci beaucoup Lucie.Crédit photo Ana SauleMontage épisode par Alice Krief de Les belles Fréquences.Vous pouvez aussi suivre Cherchez le Garçon et Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews d'hommes et de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille et faites un don sur Tipee  ▬▬▬▬▬▬ Et n'oubliez surtout pas de :1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏   Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Eric Guenoun, psychothérapeute spécialisé en Somatic Experiencing
12-05-2024
Eric Guenoun, psychothérapeute spécialisé en Somatic Experiencing
Aujourd’hui dans Cherchez le Garçon je reçois Eric Guenoun, thérapeute psycho-corporel, praticien en Somatic Experiencing, diplômé par le « Somatic Experiencing Trauma Institute ». Il a 20 ans d'expérience dans la psychothérapie corporelle et sa vie est un roman (passionnant heureusement le roman, et donc l'homme).En janvier 2024, lors d'un teatcher training en kundalini yoga d'une semaine (très intensive cette semaine passé à Satnam Montmartre), j'ai rencontré Eric, alors le seul homme parmi une trentaine de femmes. Très rapidement je l'ai trouvé passionnant, et assez logiquement je lui ai proposé de passer dans le podcast.Dans cet épisode, Eric raconte une partie de sa vie au Brésil, ses études, ce qu'on attendait de lui, la rencontre avec le monde de la psychologie dans un pays qui la considère de manière différente de la France.On parle aussi de bouddhisme, de chamanisme, de somatic expérience, d'engagement dans son métier et enfin des hommes et de leur rapport à l'introspection (vous me voyez venir et vous avez raison).Merci Eric pour cet échange.Une dédicace toute particulière à Anne Bianchi, à Satnam Montmatre et à tout le Level 2 de janvier 2024 qui se reconnaîtra.Montage épisode par Alice Krief de Les belles Fréquences.Vous pouvez aussi suivre Cherchez le Garçon et Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews d'hommes et de femmes engagées🎙 Soutenez Cherchez le Garçon et faites un don sur Tipee  ▬▬▬▬▬▬ Et n'oubliez surtout pas de :1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏   Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Vincent Valinducq, ancien docker, médecin et engagé pour les aidants
05-05-2024
Vincent Valinducq, ancien docker, médecin et engagé pour les aidants
Pour ce premier épisode de Cherchez le garçon, je suis très heureuse de recevoir Vincent Valinducq, médecin généraliste, chroniqueur santé sur la matinale de TF1, auteur du livre « Je suis devenu le parent de mes parents » et engagé pour les aidants. J'ai découvert l'engagement de Vincent en lisant son livre prêté par un ami, et il m'est rapidement devenu évident qu'il devait être le premier invité "homme" de Cherchez le Garçon. J'ai eu de la chance, il a répondu présent à mon invitation. Dans cet épisode, Vincent raconte :son parcours atypique - ancien docker du Havre, il est devenu médecin en reprenant ses études à 24 ans ses 14 années avec son frère et son père, en tant qu'aidant de sa maman dépendantel'écriture du livre, les retours suite à sa parutionson engagement aujourd'hui pour les aidantsOn estime que les aidants représenteront un actif sur quatre en 2030. Je ne peux que vous recommander de lire le témoignage de Vincent, émouvant et concret à la fois. Son livre est aussi une mine d'infos pour quiconque se trouverait dans la situation d'aidant. On a aussi parlé du burnout des aidants, du fait que les aidants sont souvent des femmes, d'anecdotes vécues en tant que médecin, et de concilier son métier à son engagement tout en étant médiatisé. Merci Vincent pour cet échange.Un merci tout particulier à Tanguy et Remi qui ont permis cette rencontre. Crédit photo Astrid di CrollalanzaMontage épisode par Alice Krief de Les belles Fréquences.Vous pouvez aussi suivre Cherchez le Garçon et Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews d'hommes et de femmes engagées🎙 Soutenez Cherchez le Garçon et faites un don sur Tipee  ▬▬▬▬▬▬ Et n'oubliez surtout pas de :1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏   Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Layal Khatib, réfugiée syrienne et traiteur
30-04-2024
Layal Khatib, réfugiée syrienne et traiteur
Aujourd’hui dans Genre de Fille je reçois Layal Khatib.J'ai rencontré Layal lors de sa "residence" en tant que cuisinière à l'atelier Milo, un atelier-café de céramiste situé à Lyon. Sa cuisine était à tomber par terre, son sourire contagieux, et les fondatrices de Atelier Milo m'ont dit que Layal serait une super invitée pour Genre de Fille. Elles avaient raison, merci à elles.Réfugiée en France depuis 2016 avec sa famille, Layal a fait de la cuisine son mode d’expression, alors même que ce n'est pas son premier métier. A l'origine prof d'anglais, elle est née à Idilb au nord-ouest de la Syrie et elle a passé toute sa jeunesse à Raqqa. Mais la présence de Daesch les force à partir, son mari et elle. Passés par Oman, ils sont aujourd'hui à Lyon.Dans cet épisode, Layal raconte ce long voyage, la vie en exil, son parcours, le fait de se réinventer, de choisir la cuisine et la création de la Levantine On parle aussi de sa vie aujourd'hui, du quotidien, de retourner un jour en Syrie, de se protéger des images et de l'actualité.Merci Layal pour cet échange, et pardon à toutes et tous pour mon anglais rouillé.Montage épisode par Alice Krief de Les belles Fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille et faites un don sur Tipee  ▬▬▬▬▬▬ Et n'oubliez surtout pas de :1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏   Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Manolie Cottin, vivre et surmonter un deuil périnatal
16-04-2024
Manolie Cottin, vivre et surmonter un deuil périnatal
Aujourd’hui je reçois dans Genre de Fille mon amie Manolie Cottin, et nous allons parler du deuil périnatal qu'elle a vécue à 8 mois de sa première grossesse.Dans cet épisode, on parle justement de la genèse de ce récit, qu'est ce qui fait que Manolie se retrouve à mon micro, notre volonté à toutes les deux en diffusant cet épisode.Pendant notre échange, Manolie raconte son histoire et celle de Judith son bébé mort-né, l'enchainement des évènements, l'annonce de la mort à 8 mois de grossesse, la prise en charge à l'hôpital, la tristesse évidemment, un accouchement particulier, une cérémonie à organiser, mais aussi la douleur et l'amour des proches à appréhender, et la vie qui continue après. Comment se relever justement, et surmonter "ça" ? Est-ce qu'il y a des choses qui aident à faire ce deuil ? Manolie raconte la relation avec son conjoint, son besoin de se renseigner et de comprendre ce qui s'est passé - alors même qu'il n'y aura pas d'explications conséquentes pour expliquer la mort de son bébé in utero. Accepter que "c'est comme ça". Ce n'est pas un épisode triste, même si le sujet est grave et que le deuil périnatal est une réalité qui arrive à plus de personnes qu'on ne peut imaginer. Cet épisode parle aussi de beaucoup d'amour, d'une sage femme retrouvée par hasard avec qui on créé un lien auquel on ne s'attendait pas, de savoir nommer la mort et de garder le souvenir et la présence d'un bébé qui n'a pas été. Pour ses parents mais aussi pour Nino et Billie, les deux enfants de Manolie et son conjoint qui sont arrivés quelques mois après et qui connaissaient bien l'existence de leur grande sœur. Merci Manolie pour cet échange. Cet épisode est dédié à Judith, Jeanne et Thelma, et à leurs parents. Montage épisode par Alice Krief de Les belles Fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille et faites un don sur Tipee  ▬▬▬▬▬▬ Et n'oubliez surtout pas de : 1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏   Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Charline Rattoni, énergéticienne et autres
02-04-2024
Charline Rattoni, énergéticienne et autres
"La plus belle définition que j’ai toujours trouvé est celle extraite du livre de François Chen : De l’âme – “L’âme est le souffle primordial et ce sentiment d’une authentique unicité et d’une possible unité.” La vie parfois nous éloigne de ce sentiment, il peut aussi paraître si éloigné que cette vie n’a pas plus de sens …. "Aujourd’hui dans Genre de Fille je reçois Charline Rattoni, Energéticienne (entre autres). Car Charline est aussi Thérapeute Shiatsu - formée à Amsterdam et Paris - Reiki Master et Enseignante – Formée à Bangkok - et encore plein d'autres choses dont on parle dans cet épisode.Si j'ai eu envie d'inviter Charline dans Genre de Fille, c'est parce que son parcours est passionnant (du monde du luxe à celui de l'âme, il y a quand même quelques pas), mais aussi parce que j'ai eu l'occasion de la consulter, et que j'ai été littéralement bluffée. Charline est douée, elle a un don et elle sait en parler simplement aujourd'hui à mon micro.Dans cet épisode, on parle de :son parcours, le monde du luxe, le burn-out qu'elle a traverséson goût pour la psychologie, la neuroscience et les messages du corpsson cheminement et sa passion pour comprendre l’humainson déménagement sur la côté basqueOn parle aussi en vrac des mémoires cellulaires, de déclic, d'une grand mère par qui peut-être tout a commencé, d'assumer qui on est et à quelle mission on va se consacrer dans sa vie, du regard des autres, de don.Merci Charline pour ta générosité.Le site de Charline et son Instagram. J'ai adoré cet échange, j'espère que ce sera communicatif ! Montage épisode par Alice Krief de Les belles Fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏   Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.
Solène Etienne, entreprenariat, passion du son et des histoires
19-03-2024
Solène Etienne, entreprenariat, passion du son et des histoires
Aujourd’hui dans Genre de Fille je reçois Solène Etienne, Co-fondatrice chez FeuilleBlanche.Impossible de résumer cet épisode tant je me suis laissée embarquer par le récit d'entrepreneuse curieuse qu'est Solène, et que nous avons aussi toutes les deux en commun le goût des interviews. Et de la rencontre avec l'autre en général.Car Solène est aussi host des podcasts @followsophy_podcast & #40nuancesdesista @40nuancesdenext .Solène a co-créé Feuille Blanche - une agence de création qui "bâtit le discours de marque, imagine des formats et des médias, podcasts et produit des contenus" - avec Thomas Benzazon qui est aussi son conjoint.Dans cet épisode, on discute en vrac de :Son parcours, son goût pour entreprendre avec Jeudi merci notammentComment elle a vécu et géré ses deux maternitésLa découverte du son et son pouvoirLe fait de travailler en couple Les femmes dans la tech (gros gros sujet)Du podcast pour enfants avec Followsophy, aux parcours de femmes dans la tech avec 40 nuances de sista, Solène raconte sa curiosité à 180 degrés et comment elle les traduit ensuite par le son. Elle parle aussi de son engagement, du choix de ses invitées, du podcast cashout, de la puissance du podcast de marque.Merci Solène pour cet échange vitaminé et passionnant.Merci à Feuille Blanche de me prêter son studio pour cet enregistrement.Montage épisode par Alice Krief de Les belles Fréquences.Vous pouvez aussi suivre Genre de Fille sur Instagram pour pouvoir découvrir d'autres interviews de femmes engagées🎙 Soutenez Genre de Fille gratuitement  ▬▬▬▬▬▬1. Abonnez-vous 🔔 pour ne rien manquer2. Laissez un avis sur ma page Apple Podcast (ici > Rédiger un avis) 🙏   Hébergé par Acast. Visitez acast.com/privacy pour plus d'informations.